International confer​ence - "Literature as Document"(5-7 Dec. 2012)

Date 16 novembre 2012

conferencePROPOSAL

Vous êtes cordialement invités à la première conférence internationale MDRN, intitulée «La littérature comme Document. Frontières génériques dans la littérature occidentale des années 1930» qui aura lieu les 5, 6 et 7 Décembre 2012 à la faculté des Arts et Lettres de l’université Catholique de Louvain (KU Leuven). La conférence est organisée par le groupe MDRN, avec le soutien du FWO (Fonds flamand pour la Recherche Scientifique).

Si vous avez la possibilité de vous rendre à Leuven, vous êtes également invités au vernissage de l’exposition Literature as Document: Visual culture of the Thirties qui accompagnera cette conférence. Elle sera visible à la Bibliothèque Centrale de l’Université du 5 décembre 2012 au 11 janvier 2013. Une exposition en ligne prendra ensuite le relais. Toutes les informations figurent sur le site Internet de la conférence: www.mdrn.be/LAD

Date : 5-6-7 Décembre2012

Langue : Français et Anglais

Heure : voir programmation

Entrée : Gratuite (mais aussi payant pour ceux qui veuillent faire partie comme membre inscrit à tous égards).

Lieu : Justus Lipsiuszaal (08.16) – Faculté des Arts et Lettres. Blijde-inkomststraat 21, 3000 Leuven

et MSI (Msgr. Scensie Instituut), Erasmusplein 3, 3000 Leuven

Informations : LAD@arts.kuleuven.be

Résumé : «La littérature comme Document. Frontières génériques dans la littérature occidentale des années 1930»

Qu’est-ce qu’un document? Défini sommairement, c’est un fragment du monde réel (une image, un son, un texte) qui peut être cité dans un texte littéraire. La littérature n’est pas seulement une structure qui s’ouvre à tout type de documents. Quand elle convoque des éléments documentaires ou quand elle est réutilisée dans d’autres textes, la littérature devient elle-même document, jusqu’à servir parfois de preuve historique.

Les relations entre littérature et document sont essentielles dans la littérature moderne et les années 1920 et 1930 constituent une période clé dans ce processus. Le phénomène s’explique par la disparition progressive du Symbolisme, de l’art pour l’art et d’autres écritures dépolitisées aussi bien que par le succès de médias visuels récents comme le cinéma. Ce nouvel intérêt pour le réel a été pour ainsi dire bien documenté en photographie, où différentes écoles se réfèrent à cette forme de réalisme, la Nouvelle Vision , la Nouvelle Objectivité et le « style documentaire » qu’Olivier Lugon analyse chez Walker Evans et d’autres. Les choses sont moins claires dans le domaine littéraire. Après Manhattan Transfer de Dos Passos (1925) et Berlin Alexanderplatz de Döblin (1929) pour le roman, et, pour la poésie les collages et d’autres pratiques ludiques avec des éléments non littéraires (dada, Cendrars, Nougé), l’idée de document et de documentaire est devenue incontournable dans les littératures européennes. Leur rôle a souvent été étudié sous le seul angle de l’hybridation de la littérature et du reportage, de l’art et du journalisme.

Le but de ce colloque est d’étudier en détail les relations entre le littéraire et le documentaire (en tant que mode ou style) aussi bien que celles entre la littérature et le document (en tant que genre ou pratique institutionnelle). Elle se concentre sur l’entre-deux-guerres, plus particulièrement sur la période autour de 1930, et sur les études de cas qui touchent à la question de l’impact du document et du documentaire sur les différents genres littéraires. Si les documents créent une hétérogénéité en littérature, ils engendrent aussi une hétérogénéité générique. Nous adaptons une approche comparative pour mieux comprendre les différences culturelles en Europe et entre traditions européennes et extra-européennes.

Qu’est-ce que MDRN?

MDRN ( « modern ») est un projet de recherche de grande ampleur porté par l’Université de Louvain (KU Leuven /GOA). Il se concentre sur une période variée et unique dans l'histoire littéraire qui est la première moitié du XXe siècle. MDRN examine les nombreuses façons dont, entre 1900-1950, la littérature s'est définie et légitimé dans chacune des grandes aires culturelles de l'Europe occidentale (anglaise, française, allemande, italienne, espagnole et néerlandaise). Elle étudie aussi les multiples fonctions de la littérature des études, ses histoires et ses médiatisations. Le projet poursuit un double objectif: approfondir notre compréhension de la littérature de la période moderniste, et, plus largement, développer une approche fonctionnaliste qui aborde dans ses multiples aspects l'identité dynamique de la littérature moderne de l'Europe occidentale. Pour plus d'informations sur le projet et l'ensemble de ses activités, consultez notresite web www.mdrn.be

http://www.mdrn.be/LAD

---

You are hereby cordially invited to attend the first International Conference of the MDRN research group, entitled "Literature as Document. Generic boundaries in Western literature of the 1930s " to be held on December 5, 6 and 7 at the Faculty of Arts and Humanities of the University of Leuven (KU Leuven). The conference is organized by the MDRN research group, with support from the FWO (Flemish Fund for Scientific Research).

If you have the opportunity to come to Leuven, you are also invited to the official opening of the exhibition related to the conference:Literature as Document: Visual Culture of the Thirties. The exhibition will be set up at the Central Library of the University from the 5th of December 2012 until the 11th of January 2013. An online version of the exhibition will be created afterwards. You can find all information on the website of the conference: www.mdrn.be/LAD

Date: 5-6-7 December 2012

Language: French and English

Time: see programming

Admission: Free (but also paying for those who want to join as a registered member in all respects).

Location: Justus Lipsiuszaal (8.16) - Faculty of Arts and Letters. Blijde-Inkomststraat 21, 3000 Leuven

and MSI (Msgr. Scensie Instituut) Erasmusplein 3, 3000 Leuven

Information: LAD@arts.kuleuven.be

Summary: "Literature as Document. Generic boundaries in Western literature of the 1930s "

What is a document? Roughly speaking, we can define it as a real-world fragment (an image, a sound, a written text) that can be quoted in a literary text. Yet literature is not only a media structure that is able to open itself to all kinds of documents. By inserting documentary elements, or by being reused in other texts, literature may be seen as a document itself, and perhaps even as a part of historical evidence.

The relationship between literature and document is a central issue in modern literature, and the role of the 1920s and 1930s is key in this respect. This was in part due to the exhaustion of Symbolism and other l’art pour l’art and depoliticised ways of writing as well as to the success of recently emerged visual media such as cinema. This new concern for the real has been well documented, so to speak, in photography, where one finds various labels that refer to this particular form of realism, from New Vision and New Objectivity to what Olivier Lugon identifies as the "documentary style" in the work of Walker Evans and others. In literary studies however the picture is less clear. Following Dos Passos’ Manhattan Transfer (1925) and Döblin's Berlin Alexanderplatz (1929) for the novel, and collages and games with non-literary elements in poetry (dada, Cendrars, Nougé), the notion of document and the documentary became ubiquitous in all European literatures. Their mapping has often been reduced to the hybridization of literature and reportage, of art and journalism.

The goal of this conference is to analyse in detail the relationships between the literary and the documentary (as modes or styles of writing) and literature and the document (as genres and institutional practices). We focus on the interwar period, more specifically on the years around 1930, foregrounding case study-related discussions on the impact of documents and the documentary on different literary genres. Documents create heterogeneity in literature; they also imply a heterogeneity in genres. We adapt the comparative approach to better understand cultural differences within Europe and between Europe and non-European traditions.

About MDRN

MDRN (“Modern”) is a large-scale KU Leuven-based research project (GOA) that focuses on a uniquely varied period in literary history: the first half of the twentieth century. MDRN looks at the many ways in which literature between 1900-1950 defined and legitimized itself in each of the main Western European traditions (English, French, German, Italian, Spanish and Dutch) and studies literature's multiple functions, histories and mediatizations. The project has a double aim: to further our understanding of literature in the modernist period, and, more generally, to develop a multidimensional and functionalist approach to the dynamic identity of modern Western European literature. For more information on the project and all its activities, visit www.mdrn.be.

http://www.mdrn.be/LAD

 

 


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">