Séminaire – « La notion d’« auteur » au prisme des mutations socio-économiques de la filière du livre. Quelle remise en question dans le secteur des littératures de genre ? »

Chèr.e.s collègues,

Nous sommes heureux de vous inviter à la première séance du séminaire de recherche intitulé : « La notion d’« auteur » au prisme des mutations socio-économiques de la filière du livre. Quelle remise en question dans le secteur des littératures de genre ? ».

Cette séance aura lieu le vendredi 24 mars de 14 h à 17 h dans la salle 401 de la Maison des Sciences de l’Homme (20, avenue Georges Sand, 93 210 Saint-Denis, Métro Front populaire, ligne 12).

I – « Eléments d’analyse des littératures de genres et enjeux des positionnements symboliques des auteurs », avec :

Natacha Levet (MCF en littérature, Université de Limoges, LPCML)

Magali Bigey (MCF en Sciences du langage, Université de Franche-Comté, ELLIADD)

Simon Bréan (MCF en Littérature, Université Paris-Sorbonne, CELLF)

Littérature de l’imaginaire (heroic fantasy, science-fiction, fantastique), littérature policière (polar, thriller, roman noir), littérature sentimentale et littérature érotique forment les principaux registres de ce qu’il est convenu d’appeler les littératures de genre, longtemps confinées dans le domaine de la paralittérature, à l’opposé de la « littérature blanche ». De multiples ramifications (bit-lit, chick-lit, new romance, etc.) tendent désormais à structurer ces littératures en autant de secteurs au succès commercial avéré.

L’objectif de cette séance est de faire le point sur ce que représentent ces littératures de genre à l’heure actuelle : comment peut-on les définir, quels en sont les lectorats et comment se positionnent les auteurs qui s’y consacrent ?

Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles

Nous vous remercions de votre participation éventuelle et nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire (sylvie.bosser@univ-paris8.fr).

Au plaisir de vous retrouver et d’échanger le 24 mars 2017 à 14 h.

Bien cordialement,

Sylvie Bosser (Université Paris 8, CEMTI) et Bertrand Legendre (Université Paris 13, LabSIC)

Présentation des objectifs de ce séminaire :

Ce séminaire est soutenu par la Maison des Sciences de l’homme, par le LabSIC et le LabEx ICCA (Université Paris 13) et par le CEMTI (Université Paris 8).

Si le secteur de la littérature est, à l’heure actuelle, confronté à un certain nombre de mutations socio-économiques, il semble que le pan éditorial des littératures de genre en soit tout particulièrement porteur. L’objectif de ce séminaire est d’établir un état des lieux des pratiques, discours, positionnements et représentations éditoriales en les examinant à partir de la notion d’« auteur ». Cette perspective se double de l’ambition de contribuer à une réflexion théorique et méthodologique à partir de l’exposé de travaux de recherche en cours sur cette thématique. Il s’agit, de fait, d’analyser de quelles manières certaines mutations socio-économiques (autoédition, désacralisation de l’acte d’écriture avec la mise en place d’ateliers, de formations, à l’image de la pratique du Creative Writing qui représente depuis longtemps un passage obligé pour les aspirants anglo-saxons, surproduction, concurrence accrue, rationalisation, recours au crowdsourcing) reconfigurent tout particulièrement la notion d’« auteur » au sein du secteur des littératures de genre, celui-ci constituant l’un des segments qui rencontre un très fort succès auprès du lectorat, sous format papier et numérique.

L’approche interdisciplinaire convoquée lors du séminaire nous permettra d’examiner si l’évolution de cette notion constitue une réelle rupture dans l’approche historique et sociologique des auteurs. Cette évolution sera aussi interrogée à l’aune des recherches sur les industries culturelles et créatives qui se penchent désormais – après s’être essentiellement focalisées sur l’amont et l’aval de la filière du livre, laissant en quelque sorte l’auteur dans une « zone grise » -, sur la mutation de l’usager en auto-producteur, dans le cadre plus général d’une déconstruction de la notion de « créativité », cette dernière étant désormais érigée en norme sociale.

Traditionnellement légitimé par l’éditeur, de quoi l’auteur est-il désormais le nom dans le secteur des littératures de genre, celui-ci étant travaillé par une nouvelle grammaire de sens en termes de logiques socio-économiques ?

Prochaines séances du séminaire :

II – « Qu’est-ce qu’un auteur ? Qu’est-ce que l’acte d’écrire ? », vendredi 28 avril 2017, de 14 h à 17 h, salle 401 de la Maison des Sciences de l’Homme, avec :

Clara Lévy (Pr. en Sociologie de la littérature, Université Paris 8, Institut d’Etudes Européennes/Université Paris 8, LabTop-Cresppa)

Lionel Ruffel (Pr. en Littérature comparée et création littéraire, co-responsable du Master Création littéraire, Université Paris 8, Membre junior de l’Institut universitaire de France, LHE)

Alain Viala (Pr. émérite en Littérature, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle et Chaire d’Études Françaises à l’Université d’Oxford)

 

III – « Les éditeurs de littératures de genre et la notion d’« auteur » », vendredi 2 juin 2017, de 14 h à 17 h, salle 401 de la Maison des Sciences de l’Homme, avec :

Anne Hautecœur, Éditions de La Musardine

Isabelle Solal, Éditions Hugo & Publishing

Jérôme Vincent, Éditions ActuSF

Stéphane Marsan, Éditions Bragelonne

Benoît Farcy, Éditions Gallimard

IV – « Quelles postures d’auteurs ? », vendredi 23 juin 2017, de 14 h à 17 h, salle 401 de la Maison des Sciences de l’Homme

Table ronde auteurs

V – « Les logiques socio-économiques en jeu dans le secteur des littératures de genre », vendredi 7 juillet 2017, de 14 h à 17 h, salle 401 de la Maison des Sciences de l’Homme, avec :

Sylvie Bosser et Bertrand Legendre

Séminaire La notion dauteur au prisme des mutations socio-économiques dans la filière du livre. Quelles remises en question dans le secteur des littératures de genre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *