Archives mensuelles : octobre 2007

Colloque – « Culture, Presse et Entreprises sous l’Occupation »

VIIIe Colloque du groupement de recherche (GDR) 2539 du CNRS

Les entreprises françaises sous l’Occupation

organisé avec l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), le Centre de recherche d’histoire quantitative (CRHQ) de Caen et l’unité de recherche Institutions et dynamiques historiques de l’Économie (IDHE) de Paris

Culture, Presse et Entreprises sous l’Occupation : vecteurs d’idées, médiateurs d’information ?

Caen, IMEC, Abbaye d’Ardenne
Jeudi 27 et vendredi 28 mars 2008

Jeudi 27 mars

* 9 H 30
Accueil des participants :
Olivier Corpet, directeur de l’IMEC
Vincent Milliot, directeur du CRHQ
Hervé Joly, directeur du GDR

* 9 h 45
Allocution d’ouverture : Jean-Noël Jeanneney (professeur IEP Paris)

* 10 H
Introduction scientifique : Agnès Callu et Patrick Eveno, responsables scientifiques du colloque

Séance 1 : 10 h 15-12 h 30
Les marchés de la presse et de la culture

* 10 h 15-10 h 20
Présidence : Jean-Pierre Azéma (professeur IEP de Paris)

* 10 h 20-10 h 40
Isabelle le Masne de Chermont (conservateur général des bibliothèques, direction des Musées de France)
Les conséquences économiques du pillage de l’art sous l’Occupation

* 10 H 40-11 h
Jeroen Euwe (doctorant en histoire, université Erasmus de Rotterdam)
Le marché de l’art aux Pays-Bas (communication en anglais)

* 11 h-11 h 25
Discussion

* 11 h 25-11 h 45
Gérard Régnier (docteur en histoire, université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Le marché du disque de jazz sous l’Occupation

* 11 h 45-12 h 05
Patrick Eveno (maître de conférences, université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Le marché de la presse sous l’Occupation

* 12 h 05-12 h 30
Discussion

(Déjeuner à l’abbaye)

Séance 2 : 14 h – 16 h 15
Les entreprises d’édition

* 14 h -14 h 05
Président : Olivier Corpet (directeur de l’IMEC)

* 14 h 05-14 h 25
Olaf Simons (assistant, université d’Oldenbourg)
Bertelsmann sous le Troisième Reich (communication en anglais)

* 14 h 25-14 h 45
Florian Triebel (docteur en histoire, université de Constance)
L’éditeur culturel Eugen Diederichs sous le nazisme (communication en anglais)

* 14 h 45-15 h 10
Discussion

* 15 h 10-15 h 30
Marie-Cécile Bouju (conservateur des bibliothèques, docteur en histoire, CRHQ)
L’imprimerie Georges Lang pendant la guerre : enjeux économiques, culturels et sociaux dans l’imprimerie

* 15 h 30-15 h 50
Bruno Dubot (doctorant en histoire, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, UVSQ)
La maison d’édition Larousse de 1939 à 1945

* 15 h 50-16 h 15
Discussion

* 16 h 15-16 h 45
Pause-café

Séance 3 16 h 45-18 h 30
Les autres entreprises de la culture et de la presse

* 16 h 45-16 h 50
Président : Jean Quellien (professeur université de Caen, CRHQ)

* 16 h 50-17 h 10
Claire Maingon (docteur en histoire de l’art, université Paris X-Nanterre)
La Galerie Charpentier, Paris, 1942

* 17 h 10 -17 h 30
Stéphanie Salmon (docteur en histoire, université Paris I Panthéon-Sorbonne, IDHE)
La société Pathé pendant l’Occupation

* 17 h 30-17 h 50
Aurianne Cox (titulaire d’un DEA d’histoire, université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Le journal Signal

* 17 h 50-18 h 30
Discussion

* 18 h 30-19 h 30
visite de l’IMEC

* 19 h 30
Dîner à l’abbaye
Retour en navette à l’hôtel au centre-ville

Vendredi 28 mars

8 h 30
Navette à l’hôtel pour l’abbaye

Séance 4 : 9 h 15-12 h 30
Culture et économie

* 9 h 15 – 9 h 20
Présidence : Pascal Ory (professeur université Paris I Panthéon-Sorbonne, CHS)

* 9 h 20-9 h 40
Agnès Callu (chargée de cours, université Paris IV Paris-Sorbonne et École nationale des Chartes)
Les music-halls et cabarets ou les petites entreprises du « Gai Paris » sous l’Occupation

* 9 h 40-10 h
Yannick Simon (docteur en musicologie, EHESS, Paris)
La Sacem et les enjeux de la gestion du droit d’auteur

* 10 h-10 h 20
Caroline Chaineaud (étudiante en master, université Paris IV Paris-Sorbonne)
Le comité d’organisation de l’industrie cinématographique

* 10 h 20-11 h
Discussion

* 11 h-11 h 25
Pause-café

* 11 h 25-11 h 45
Françoise Taliano des Garets (maître de conférences, Institut d’études politiques de Bordeaux)
Presse, culture et propagande à Bordeaux sous l’Occupation

* 11 h 45-12 h 05
Myriam Chermette (doctorante en histoire, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines)
La photographie dans les quotidiens « repliés » : une progressive asphyxie

* 11 h 05-12 h 30
Discussion

Déjeuner à l’abbaye

Séance 5 : 14 h-17 h
Le contrôle des entreprises de presse et de culture

* 14 h-14 h 05
Président : Henry Rousso (directeur de recherche CNRS, IHTP)

* 14 h 05-14 h 25
Muriel Favre (doctorante en histoire, université Paris X-Nanterre et université de Stuttgart, IHTP)
La Reichs-Rundfunk-Gesellschaft (RRG), centrale de commandement de la radio national-socialiste

* 14 h 25-14 h 45
Karine Le Bail (docteur en histoire, Institut d’études politiques de Paris, Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines)
Culture et politique dans les radios d’occupation – Radiodiffusion nationale, Radio Paris

* 14 h 45-15 h 10
Discussion

* 15 h 10-15 h 30
Pause-café

* 15 h 30-15 h 50
Côme Fabre (étudiant en master d’histoire contemporaine, université Paris IV Paris-Sorbonne)
Les administrateurs provisoires des galeries d’art parisiennes aryanisées

* 15 h 50-16 h 10
Yves Guillauma (docteur en histoire, université Paris II Panthéon-Assas)
Le séquestre des journaux interdits et la presse de la Libération : l’exemple du Granvillais

* 16 h 10-16 h 35
Discussion

* 16 h 35-16 h 50
Conclusions : Jean-Pierre Rioux (directeur de recherche honoraire, CNRS)

Ce colloque entend examiner les notions de « Culture » – impropre car postérieure – associée aux secteurs qui lui sont intellectuellement rattachés, et d’ « Information » au travers, en particulier, des entreprises et agences de presse, versus l’économie sous l’Occupation.

Il souhaite, par l’approche sectorielle et thématique, non seulement examiner les fonctionnalités internes des branches questionnées, mais, avec la vue large, mesurer la densité des contrôles exercés par les tutelles française et allemande, comprendre la gestion par l’encadrement de professions et de corps de métier, pointer les moyens économiques développés.

Cette démarche conduit à interpréter les modes opératoires de structures de production, de circulation et d’appropriation d’idées sur lesquelles trois focales préférentielles seront posées : les aspects organisationnels en étudiant, notamment, le positionnement stratégique, le champ d’action, les espaces de liberté/contrôle des comités d’organisation ad hoc ; les phénomènes sociaux autour du concept corporatiste, liant fédérateur chez des professions free lance travaillant dans l’intermittence ; la singularité de l’entreprise agissant dans le champ culturel et médiatique, en analysant l’équilibre entre programmation/diffusion de contenus et gestion d’un budget, d’une masse salariale, de matières premières, etc.

De cette façon, ce colloque cherche à apprécier la réalité du concept « entreprise » dans les domaines de la Culture et de l’Information et envisager ses enjeux, en amont comme sur l’aval, dans la configuration politique, intellectuelle et socio-économique singulière mise en oeuvre par le gouvernement de Vichy et les autorités d’Occupation.

Conformément aux priorités du GDR, l’accent sera mis sur le cas français. À titre complémentaire, quelques approches comparatives étrangères avec d’autres pays belligérants ou occupés sont également intégrées.

Responsables scientifiques

* Agnès CALLU, chargée de cours, université Paris IV Paris-Sorbonne et École nationale des Chartes
* Patrick EVENO, maître de conférences, université Paris I Panthéon-Sorbonne

Comité scientifique

* Fabrice d’ALMEIDA, maître de conférences à l’université Paris X-Nanterre, directeur de l’IHTP
* Jean-Pierre AZÉMA, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris
* Dominique BARJOT, professeur à l’université Paris IV Paris-Sorbonne, Centre Roland Mousnier
* Agnès CALLU, chercheur-associé à IHTP et à l’IMEC, chargé de cours à l’université Paris IV et à l’École des Chartes
* Olivier CORPET, directeur de l’IMEC
* Christian DELPORTE, professeur à l’université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
* Albert DICHY, directeur littéraire de l’IMEC
* Patrick EVENO, maître de conférences à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, IDHE
* Patrick FRIDENSON, directeur d’études à l’EHESS, CRH
* Jean-Noël JEANNENEY, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris, président de la BnF
* Hervé JOLY, chargé de recherche CNRS LARHRA-Lyon2, directeur du GDR
* Nathalie LÉGER, directrice scientifique de l’IMEC
* Michel MARGAIRAZ, professeur à l’université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis, IDHE
* Benoît MARPEAU, maître de conférences à l’université de Caen, CRHQ
* Jean-Yves MOLLIER professeur à l’université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines
* Pascal ORY, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, CHS
* Jean QUELLIEN, professeur à l’université de Caen, CRHQ
* Jean-Pierre RIOUX, ancien directeur de CNRS IHTP
* Henry ROUSSO, directeur de recherche CNRS IHTP
* Anne SIMONIN, chargée de recherche CNRS CRHQ
* Philippe VERHEYDE, maître de conférences à l’université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis, IDHE, secrétaire général du GDR

Pour toutes informations scientifiques sur le colloque :
site Internet : http://gdr2539.ish-lyon.cnrs.fr
Mèl : gdr2539@ish-lyon.cnrs.fr

Ville : Caen (14) (Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), Abbaye d’Ardenne)

Dates : jeudi 27 mars 2008, vendredi 28 mars 2008

Contact : Hervé Joly

courriel : gdr2539 (at) ish-lyon.cnrs [point] fr

Url de référence : GDR Les entreprises françaises sous l’Occupation

http://gdr2539.ish-lyon.cnrs.fr/

courriel : herve [point] joly (at) ish-lyon.cnrs [point] fr

Parution – « Actes de la recherche en sciences sociales »

Actes de la recherche en sciences sociales, n° 168, Vocations artistiques

Paris Seuil

07/06/2007

EAN13: 9782020917698

96p

Actes de la recherche en sciences sociales

Numéro 168 Juin 2007

« Je n’ai jamais appris à écrire »
Gisèle Sapiro

La vocation comme subversion
Séverine Sofio

Devenir clarinettiste
Hyacinthe Ravet

Les petites voies de la chanson de variété
Thomas Morinière

Jorge Luis Borges, histoire sociale d’un « écrivain-né »
Sergio Miceli

Url de référence : http://www.editionsduseuil.fr/

Colloque – « Qui a lu boira: les alcools et le monde littéraire »

Collège de sociocritique de montréal

Qui a lu boira
les alcools et le monde littéraire

Université McGill
Pavillon Leacock
salle LEA 232
1er et 2 novembre 2007

Programme

Première journée

9h00 Accueil des participants

9h20 Mot de bienvenue

Première séance. Président : Marc Angenot (U. McGill)

9h30 David Vrydaghs (U. de Liège), « L’alcool comme juge des formes de sociabilités dans les textes surréalistes »

10h00 Geneviève Lafrance (U. de Montréal et U. Paris IV-Sorbonne), « « Le jour de boire est arrivé ». Quand la Révolution lève son verre »

10h30 Pause

10h45 Yan Hamel (Téluq-UQAM), « Champagne ou whisky ? Le choix des alcools dans Les chemins de la liberté »

11h15 Mélanie Lamarre (U. Charles-de-Gaulle-Lille 3), « Ivresse et militantisme : Jean Rolin, Olivier Rolin, Jean-Pierre Le Dantec »

12h00 Dîner

Deuxième séance. Président : Pierre Popovic (U. de Montréal)

14h00 Jonathan Livernois (U. McGill), « L’alcool chez Diderot et chez Kundera : quand la Pythie devient morose »

14h30 Anthony Glinoer (U. de Toronto), « L’orgie bohème »

15h00 Pause

15h15 Guillaume Pinson (U. Laval), « Souvenirs d’une époque enivrée : les Mémoires de la vie littéraire et journalistique du Second Empire »

15h45 Marguerite Chabrol (U. Paris X – Nanterre), « L’ivresse dans la comédie américaine »

Deuxième journée

9h15 Accueil des participants

Première séance. Président : Sylvain David (U. Concordia)

9h30 Maxime Prévost (U. d’Ottawa), « L’économie alcoolique des mousquetaires d’Alexandre Dumas »

10h00 Alexandre Trudel (U. de Montréal), « Des surréalistes aux situationnistes : sur le passage entre le rêve et l’ivresse »

10h30 Pause

10h45 Olivier Parenteau (U. McGill), « Vider son Verdun trait : le vin dans la poésie française de la Grande Guerre (1914-1918) »

11h15 Karine Bouveur-Devos (ULCO), « Nunc est bidendum : l’alcool et l’amour dans les écrits de la fin du XVIIIe siècle »

12h00 Dîner

Deuxième séance. Présidente : Geneviève Boucher (U. de Montréal)

14h00 Véronique Montémont (ATILF-CNRS), « Perec, Duras, Queneau : analyse statistique de trois manières de boire dans le roman français »

14h30 Michel Lacroix (UQTR), « Un sujet profondément imprégné d’alcool »

15h00 Pause

15h15 Björn-Olav Dozo (U. de Liège), « La nouvelle bande dessinée »

15h45 Sylvain David (U. Concordia), « « Le commando Pernod ». De l’appellation incontrôlée à la sémiologie éthylo-politique »

16h15 Fin du colloque et cocktail collégial

9e colloque des jeunes chercheurs en sociocritique

Collège de sociocritique de montréal

IXe colloque des jeunes chercheurs en sociocritique et en analyse du discours

Université McGill
Pavillon Leacock
salle LEA 232

31 octobre 2007

Programme

8h30 Accueil des participants

8h50 Mot de bienvenue

Président de séance : Olivier Parenteau (U. McGill)

I. Roman contemporain

9h00 Sonya Florey (Ph.D., U. de Lausanne), « La littérature engagée contemporaine existe-t-elle ? »

Réponse de Pascal Brissette (U. McGill)

9h40 Claudia Bouliane (M.A., U. de Montréal), « Le silenciement, ou le silence du ciment. Lire Moi non de Patrick Goujon »

Réponse de Sylvain David (U. Concordia)

10h20 Marc Atallah (Ph.D., U. de Lausanne), « Pour une science-fiction subversive ? Ou, comment la littérature interagit avec les discours technoscientifiques »

Réponse de Paul Bleton (Téluq-UQAM)

11h00 Pause café

II. Expérience du temps, mémoire et société 11h10 Jozéane Mallette (M.A., UQAM), « Poéthique de l’oubli dans La croisade des enfants (1895) de Marcel Schwob »

Réponse de Yan Hamel (Téluq-UQAM)

11h50 Sonia S. Théberge (M.A., U. McGill), « « Je sais que mes enfants garderont en mémoire le nom de […] ». Le problème de l’objet mémoriel dans la trilogie Soifs de Marie-Claire Blais »

Réponse de Michel Biron (U. McGill)

12h30 Dîner

Président de séance : Pascal Brissette (U. McGill)

III. Questions de posture

14h00 Julie Buchinger (M.A., U. McGill), « Miron le magnifié »

Réponse de Benoît Melançon (U. de Montréal)

15h20 Pause café

IV. Alcools et société

15h30 Sophie Dubois (M.A., U. de Montréal), « Alcool : carburant du corps machine (à écrire). Le discours de l’alcoolisme ouvrier dans Don Quichotte de la Démanche de Victor-Lévy Beaulieu »

Réponse de Jacques Pelletier (UQAM)

16h10 Laurette Château (Ph.D., U. de Cergy-Pontoise), « Du sens aux sens : quand le vin parle…. il est amour »

Réponse de Maxime Prévost (U. d’Ottawa)

17h00 Fin du colloque et cocktail collégial

Séminaire international des jeunes dix-huitiémistes 2008 : « Amitié, convivialité, hospitalité »

SIEDS séminaire international des jeunes dix-huitiémistes 2008 (Pardubice, 8-13 septembre 2008)

La Société Internationale d’Etude du dix-huitième siècle (SIEDS) sollicite des contributions de chercheurs se rattachant à tous les domaines de la recherche dix-huitiémiste dans le cadre d’un séminaire international d’une semaine.

En 2008, cette rencontre aura lieu à Pardubice et sera organisée sous la double égide de la Société tchèque d’Etude du XVIIIe siècle et de la Faculté des Lettres de l’Université de Parduvice. Le séminaire se déroulera du 8 au 13 septembre 2008, sous la direction de Milena Lenderova (Université de Parduvice).

Le thème proposé est Amitié, convivialité, hospitalité.
Il peut se référer aux réseaux familiaux et aux rapports dans le couple et entre générations, sujets qui ont été renouvelés grâce aux recherches menées ces vingt dernières années par les anthropologues, les historiens et les démographes sur l´image de la famille au XVIIIe s.

Mais, de la naissance jusqu’à la mort, entre la famille et le reste de la société, les intermédiaires n´ont jamais manqué, qu’il s’agît de personnes, de pratiques, de lieux de sociabilité ou d’institutions. La famille savait d’abord déléguer certains de ses rôles : la mise en nourrice se démocratisa par exemple au cours du XVIIIe. D’autres sujets pourront également être abordés comme la mise en apprentissage, l´envoi au collège, le voyage d’initiation et de formation réservé aux classes privilégiées que constitue le Grand Tour. Toutes ces formes de socialisation, des plus humbles aux plus prestigieuses, posent la question de l’amitié, de la convivialité et de l’hospitalité au XVIIIe siècle. On pourra également étudier les lieux spécifiques de la sociabilité, le salon, le café, l´auberge ou même l´académie savante, ainsi que les formes d’écriture auxquelles elle s’est prêté, correspondances, journaux intimes, récits de voyage.

Voyage et frais d’hébergement
Les frais de voyage et d’hébergement seront assumés par les organisateurs du séminaire en partie ou en totalité (sous réserve des possibilités de financement du séminaire et des besoins des candidats).

Soumission de candidature
Les propositions de chercheurs qui sont au début de leur carrière universitaire (doctorat ou équivalent soutenu après 2002) seront considérées en priorité sur les autres. Les dossiers doivent se fonder sur un projet de recherche original et traiter d’un des sujets mentionnés ci-dessus. Les membres du Comité organisateur ne retiendront qu’un maximum de 15 propositions. Comme il s’agit non pas d’un colloque, mais bien d’un séminaire, chaque participant disposera d’environ une heure pour présenter les textes et les questions qui feront ensuite l’objet d’une discussion en commun.

Les deux langues officielles sont l’anglais et le français.

Le dossier de candidature doit comporter les pièces suivantes :
1. un bref curriculum vitae ou figure la date d´obtention de doctorat (PhD ou l´équivalent) ;
2. une liste des principales publications et des communications prononcées au cours des dernières années ;
3. une courte description de l´intervention (environ 2 pages à interligne simple)
4. une lettre de recommandation

Date limite pour l’envoi du dossier : 28 mars 2008.

Contacts :
milena.lenderova@upce.cz  mailto:milena.lenderova@upce.cz

jiri.kubes@upce.cz mailto:jiri.kubes@upce.cz

pardubice.doktorandi@seznam.cz mailto:pardubice.doktorandi@seznam.cz

Milena Lenderova, Faculté des Lettres, Univerzita Pardubice, Studentská 84, 532 10 Pardubice 2, République tchèque.

Colloque – «La Ve République des Goncourt»

Colloque «La Ve République des Goncourt»

Journées d’étude des 25 et 26 octobre 2007
Organisées par le groupe ÉDITS (Équipe Discours imaginaires textes sociétés mailto:pierre.popovic@sympatico.ca )

Université de Montréal, Département des littératures de langue française (DLLF)
Pavillon Lionel-Groulx http://www.umontreal.ca/plancampus/index.html, Salle C-9141

Jeudi 25 octobre 2007

8 h 45
Ouverture des travaux
Benoît Melançon, directeur du DLLF

Première séance
Présidée par Pascal Brissette (Université McGill)

9 h
Claudia Bouliane (Université de Montréal)
«Cartographie thématique d’un corpus artefactuel : les Goncourt (1958-1981)»

9 h 45
Sarah Sindaco (Université de Liège)
«La libération sexuelle avortée»

10 h 45
Pause

11 h
Anne-Hélène Dupont (Université de Montréal / Université McGill)
«La guerre au fil des Goncourt»

12 h
Repas

Deuxième séance
Présidée par Geneviève Sicotte (Université Concordia)

13 h 30
Benoît Denis (Université de Liège)
«Les deux France des Goncourt»

14 h 30
Marc Angenot (Université McGill)
«Goncourt et lutte de classes : l’année littéraire 1958 dans la presse communiste»

15 h 30
Pause

15 h 45
François Provenzano (Université de Liège)
«Les outsiders, ou le retour à la norme. À propos des Goncourt francophones»

16 h 45
Sylvain David (Université Concordia)
«Goncourt, camarade : le vieux monde est derrière toi»

Vendredi 26 octobre 2007

Troisième séance
Présidée par Michel Lacroix (Université du Québec à Trois-Rivières)

9 h
Yan Hamel (TÉLUQ / UQAM)
«New York à travers les âges»

10 h
Élisabeth Nardout-Lafarge (Université de Montréal / CRILCQ)
«L’Avalée des avalés, non Goncourt 1966»

11 h
Pierre Popovic (Université de Montréal)
«Le Tour et le Goncourt, ou le rural et le cérébral»

12 h
Repas

Ces «Journées d’étude» consacrées à «La Ve République des Goncourt» sont organisées grâce au soutien du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), des Services de la recherche de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal http://www.umontreal.ca/, du Département des littératures de langue française http://www.littfra.umontreal.ca/ de l’Université de Montréal, des Presses de l’Université de Montréal http://www.pum.umontreal.ca/ et du Collège de sociocritique de Montréal http://www.mapageweb.umontreal.ca/melancon/college.html.

Parution – H. S. Becker, « Telling About Society »

Howard S. BECKER, Telling About Society, Chicago, University of Chicago Press, 2007, 304 p.

ISBN 978-0-226-04126-1

ISBN-10: 0-226-04126-3

RÉSUMÉ

I Remember, one of French writer Georges Perec’s most famous pieces, consists of 480 numbered paragraphs – each just a few short lines recalling a memory from his childhood. The work has neither a beginning nor an end. Nor does it contain any analysis. But it nonetheless reveals profound truths about French society during the 1940s and 50s.

Taking Perec’s book as its cue, Telling About Society explores the unconventional ways we communicate what we know about society to others. The third in distinguished teacher Howard Becker’s best-selling series of writing guides for social scientists, the book explores the many ways knowledge about society can be shared and interpreted through different forms of telling – fiction, films, photographs, maps, even mathematical models – many of which remain outside the boundaries of conventional social science. Eight case studies, including the photographs of Walker Evans, the plays of George Bernard Shaw, the novels of Jane Austen and Italo Calvino, and the sociology of Erving Goffman, provide convincing support for Becker’s argument: that every way of telling about society is perfect – for some purpose. The trick is, as Becker notes, to discover what purpose is served by doing it this way rather than that.

With Becker’s trademark humor and eminently practical advice, Telling About Society is an ideal guide for social scientists in all fields, for artists interested in saying something about society, and for anyone interested in communicating knowledge in unconventional ways.

TABLE DES MATIÈRES

List of Illustrations
Preface
Acknowledgments
Part I. Ideas
Chapter 1. Telling About Society
Chapter 2. Representations of Society as Organizational Products
Chapter 3. Who Does What?
Chapter 4. The Work Users Do
Chapter 5. Standardization and Innovation
Chapter 6. Summarizing Details
Chapter 7. Reality Aesthetics
Chapter 8. The Morality of Representations
Part II. Examples
Chapter 9. Parables, Ideal Types, and Mathematical Models
Chapter 10. Charts: Thinking with Drawings
Chapter 11. Visual Sociology, Documentary Photography, and Photojournalism
Chapter 12. Drama and Multivocality: Shaw, Churchill, and Shawn
Chapter 13. Goffman, Language, and the Comparative Strategy
Chapter 14. Jane Austen: The Novel as Social Analysis
Chapter 15. Georges Perec’s Experiments in Social Description
Chapter 16. Italo Calvino, Urbanologist
Finally . . .
References
Index

Url de référence : http://www.press.uchicago.edu/cgi-bin/hfs.cgi/00/235070.ctl

Reading Practices Symposium — University of Glasgow 16/10/07

University of Glasgow

Tuesday 16 October 2007
READING PRACTICES: A SYMPOSIUM

This interdisciplinary symposium, organised by the Faculty of Arts in collaboration with the School of Modern Languages and Cultures, will inaugurate a series of collaborative ventures, bringing together scholars, not merely from different disciplines across the Faculty of Arts, but also from other UK and international institutions (as part of the AHRC-funded Modern Languages Training Network). This session will bring together a group of internationally noted scholars from France and the US, examining reading practices in a number of historical, cultural and discursive contexts from an interdisciplinary perspective. Key themes will include the following:

Reading practices in cultural and production contexts
Print culture
Practices of reading: theology, hermeneutics
Reading practices and the non-literary text

TIME: 3.00-7.00pm
VENUE: Modern Languages Building, 16 University Gardens, Glasgow

SCHEDULE

3.00pm Room 5, MLB
Professor Milad Doueihi (University of Glasgow)
« Religion as Re-Reading: Augustine »

4.00pm Room 5, MLB
Professor Wilda Anderson (Johns Hopkins)
« Reading as Scientific Action: Newton »

5.00pm Room 5, MLB
Tea / Coffee

5.30pm Lecture Theatre, MLB
Professor Roger Chartier (Collège de France)
« Binding, Common-Placing and Reading Shakespeare (1593-1623) »

7.00pm Room 5, MLB
Reception

PARTICIPANTS

Roger Chartier
Professor Chartier will be taking up his appointment at the Collège de France on the 13th of October 2007. Among his previous appointments, he has been Directeur d’Etudes at the Ecole des Hautes Etudes in Paris as well as a visiting professor at leading American universities (Pennsylvania, Johns Hopkins, Stanford, Cornell). He has been an invited speaker at numerous institutions throughout the world. His work on the history of print culture and of reading in the early modern period has been of massive influence and significance.

Selected Publications
Inscription and Erasure: Literature and Written Culture from the Eleventh to the Eighteenth Century (University of Pennsylvania Press, 2007)

Communication, Knowledge and Memory in Early Modern Spain (University of Pennsylvania Press, 2004)

A History of Reading in the West: Studies in Print Culture and the History of the Book (University of Massachusetts Press, 1999)

Correspondence (Princeton University Press, 1997)

The Colour of Melancholy: The Uses of Books in the Fourteenth Century (Johns Hopkins 1997)

On the Edge of the Cliff: History, Language, and Practices (Johns Hopkins, 1997)

The Culture of Print (Princeton University Press, 1996)

Forms and Meanings: Texts, Performances, and Audiences from Codex to Computer (University of Pennsylvania Press, 1995)

The Order of Books (Stanford University Press, 1994)

Wilda Anderson
Professor Anderson is currently professor of French at the University of Johns Hopkins. Her areas of research are French Enlightenment intellectual history and literature, the relationship between science and literature (especially 17th-century physics, 18th-century chemistry and 19th-century theories of heredity), the Encyclopédie, the French Revolution, and the religious texts of Isaac Newton. She is presently finishing a monograph on the relationship between theories of scientific language at the end of the French Enlightenment and Robespierre’s programme for the Reign of Terror.

Professor Anderson is interested as well in the changes in authoring and reading practices brought about by the digital revolution; she has developed several extensive digitally-based courses to make use of and to explore the new media. As an extension of this interest, she is currently producing for the Fondation Bodmer in Switzerland a digital variorum edition of an unpublished manuscript of Newton entitled « On the Church. »

Selected Publications
Between the Library and the Laboratory: The Language of Chemistry in Eighteenth-Century France (Johns Hopkins University Press, 1984)

Diderot’s Dream (Johns Hopkins University Press, 1990)

Milad Doueihi
Professor Doueihi is interested in the history of erudition. He is currently Honorary Professorial Fellow at the University of Glasgow. His Harvard University Press book, A Perverse History of the Human Heart (1997), was translated into more than 10 languages. His forthcoming book, La Grande Conversion numérique, a reflection on the shape of the archives of the future, deals with the implications of digital technology for Western culture, whether in the domain of cultural memory and identity or that of the preservation and transmission of information.

Selected Publications
La Grande Conversion numérique (Seuil, forthcoming December 2007)

Le Paradis terrestre: mythes et philosophies (Seuil, 2006)

A Perverse History of the Human Heart (Harvard, 1997)

Solitude de l’incomparable: Augustin et Spinoza (Seuil, forthcoming 2008)

ALL WELCOME