Archives mensuelles : avril 2012

Journée d’études du Gremlin – « Jeux de miroirs, jeux de pouvoirs: autoreprésentation, intertextualité et métafictions »

Placées sous le thème « Jeux de miroirs, jeux de pouvoirs: autoreprésentation, intertextualité et métafictions », les prochaines journées d’études du GREMLIN auront lieu à l’Université de Sherbrooke (A4-166), les 3 et 4 mai prochains.

Le programme suit.

***

3 MAI 2012

13h30-15h: Romans de la vie littéraire: présentations et discussions

Catherine Blaquière (Laval) – Jean Christophe de Romain Rolland

Éloïse Pontbriand (Sherbrooke) – Les Jeudis de Mme Charbonneau d’Armand de Pontmartin

Rachel Nadon (UQAM) – Ariste ou l’apprenti intellectuel, de J. Jacquin

15h-16h: Discussion autour de la base de données «Figurations»

4 MAI 2012

8h45: Accueil des participants

9h-9h15: Présentation de la journée – Jean-Philippe Martel et Olivier Lapointe

9h15-10h45: Convocations fictionnelles de la lecture et du livre
Présidente de séance: Marie-Pier Luneau (Sherbrooke)

Alex Gagnon (Montréal) – «Le  » livre » comme système culturel. Le livre dans le texte et le texte dans le livre»

Julie-Stéphanie Normandin (Laval) – «La lecture et la survie dans la série Lost»

Marion Kuehn (Laval) – «Méta-romans: La réflexion littéraire dans et par le roman contemporain québécois»

10h45-11h: Pause

11h-12h: Fictionnalisation de l’écrivain et stratégies narratives
Présidente de séance: Mathilde Barraband (UQTR)

Simon Lévesque (UQAM): «Limonov miroir de Carrère: stratégies narratives de la « vraie » fiction»

Michaël Fortier (Sherbrooke): «De la virilité auctoriale chez Léon Bloy»

12h-13h30: Dîner

13h30-14h30: Création et marginalité I
Président de séance: Pascal Brissette (McGill)

Sophie Dubois (Montréal): «Beaulieu, Joyce et Laferrière: tentatives de fratrie paratopique»

Julie Dehin (Sherbrooke): «La marginalisation du peintre fictif dans La comédie humaine de Balzac»

14h30-14h45: Pause

14h45-15h45: Création et marginalité II
Président de séance: Michel Lacroix (UQAM)

Amélie Vioux (McGill): «Configurations: collaborations et sociabilités de la femme auteur dans La Comédie humaine d’Honoré de Balzac»

Melissa Arbour (UQAM): «Le personnage écrivain dans le roman judéo-québécois, l’exemple de La Québécoite de Régine Robin»

Rencontre-débat – « Stratégies énonciatives, effets argumentatifs et pathémiques, contraintes génériques »

Le service de Sciences du langage et rhétorique de l’Université de Liège vous invite à l’après-midi de travail sur la problématique : 

STRATÉGIES ÉNONCIATIVES, EFFETS ARGUMENTATIFS ET PATHÉMIQUES, CONTRAINTES GÉNÉRIQUES.

Intervenants : 
Alain RABATEL (Lyon-1), « Le choix d’une posture est-il contraint ou dépend-il de la liberté du locuteur ? Une réponse par la variable générique »
Driss ABLALI (Franche-Comté), « Le point de vue, question de genre ? »

La rencontre aura lieu le 15 mai 2012, de 14h à 17h, à la Salle des professeurs (ULg, campus centre-ville, 1er ét. du bâtiment central).
En annexe, l’affiche de l’évènement.

Invitation cordiale à toutes et à tous.

Parution – « Entrer en littérature. Premiers romans et primo romanciers dans les limbes »

Entrer en littérature.  Premiers romans et primo romanciers dans les limbes

 

Bertrand Legendre Corinne Abensour

 

ISBN 978-2-918682-19-6

18,50 €

Editions Arkhé : www.arkhe-editions.com

 

Cette enquête sur les processus d’entrée en littérature, menée sur la période 1988 – 2008, s’intéresse à la fois au premier roman et aux primo-romanciers. En étudiant les profils sociologiques et les stratégies d’auteurs en vue d’accéder à la publication, elle dévoile les critères mobilisés pour choisir les éditeurs, les modes de prise de contact ainsi que les représentations des politiques éditoriales qui prévalent dans l’esprit de ces auteurs. Elle rend compte aussi des différents types de parcours au-delà de la publication du premier texte en examinant, selon les cas, les raisons déclarées du renoncement à l’écriture, les situations de poursuite d’écriture romanesque sans accès à la publication, et les changements ou non d’éditeur, ainsi que le déplacement du travail d’écriture vers des genres non romanesques.

Cette somme sociologique rigoureuse, qui s’appuie sur un grand nombre de témoignages d’auteurs, comble un point aveugle de la recherche, en ce qu’elle permet d’analyser des pratiques qui restent le plus souvent invisibles, et autorise ainsi une compréhension profonde des dynamiques à l’œuvre dans un marché du livre en pleine mutation.

 

Les auteurs : Bertrand Legendre Corinne Abensour

Spécialistes de l’édition contemporaine et responsables des masters « Politiques éditoriales » et « Commercialisation du livre » à l’université Paris 13 – Villetaneuse, ils ont consacré l’essentiel de leurs recherches aux mutations de la filière du livre. Bertrand Legendre est par ailleurs responsable du LabSIC (Laboratoire des sciences de l’information et de la communication)et d’ICCA (Laboratoire d’excellence Industries Culturelles et Création Artistique).

CouvLitterature-1

Parution (Gremlin) – « Imaginaires de la vie littéraire »

Imaginaires de la vie littéraire. Fiction, figuration, configuration

Sous la direction de Björn-Olav Dozo, Anthony Glinoer et Michel Lacroix.

Rennes : Presses Universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2012

378 p.

Prix : 20EUR.

EAN : 9782753518629.

Présentation de l’éditeur :

Être écrivain est-il un rôle comme un autre ? Lui qui hante l’imaginaire social et qui imprègne depuis deux siècles les discours sur la culture, la folie, la marginalité, la modernité ou la nation, est aussi devenu un personnage de roman, d’Illusions perdues de Balzac à l’autofiction de Christine Angot. Cet ouvrage montre comment la littérature se pense comme création et discours, mais aussi comme lieu de socialisation et de travail collectif. De Courteline à Stephen King, des écrivaines de chick-lit aux figures légendaires de Mallarmé et de Nelligan, les multiples visages des écrivains fictifs et les diverses configurations de la vie littéraire sont ainsi dévoilés sous un jour nouveau.

 

 

 

Cet ouvrage est dirigé par trois membres fondateurs du GREMLIN (Groupe de recherche sur les médiations littéraires et les institutions) : Björn-Olav Dozo (université de Liège), Anthony Glinoer (université de Sherbrooke) et Michel Lacroix (université du Québec à Montréal).

Privilégiant une approche collective, le GREMLIN a donné naissance à des travaux sur les sociabilités imaginées (Lacroix et Pinson, dir., Tangence, no 80, 2006), la sociocritique (Glinoer, dir., Texte, no 45-46, 2009), la bohème (Brissette et Glinoer, dir.,Bohème sans frontière, 2010) et les Fictions du champ littéraire (2011).

Sommaire :

 

  • Personnages génériques et écrivains imaginaires
  • Personnages légendaires et histoire littéraire
  • Médiateurs et médiatisations
  • Vies et masques

 

A l’adresse suivante peuvent être consultées la table des matières, l’introduction, la liste des auteurs et la 4e de couverture :

Colloque – « Culture(s) et autofiction(s) »

DU LUNDI 16 JUILLET (19 H) AU LUNDI 23 JUILLET (14 H) 2012

CULTURE(S) ET AUTOFICTION(S)

DIRECTION : Arnaud GENON, Isabelle GRELL

ARGUMENT :

On a souvent reproché à l’autofiction de n’être qu’un phénomène de mode franco-français, participant d’une décadence de la littérature vouée à une mort prochaine. Cependant, depuis plus de 30 ans, le concept, devenu le coeur d’enjeux théoriques, nourrit les débats universitaires et critiques. De plus en plus nombreux, toutes générations confondues, des écrivains — mais aussi des artistes venus d’horizons divers (de la photographie à la bande dessinée) — se réclament du genre. En outre, le concept franchit les frontières en épousant les spécificités culturelles et sociologiques des littératures auxquelles il s’applique.

Il s’agit donc d’interroger et d’ouvrir le concept d’autofiction à la littérature et la culture mondiale. L’autofiction est elle envisagée, pensée et construite de la même manière selon les pays dans lesquels elle se développe? Quelles sont les portées, les enjeux sociologiques et politiques de cette pratique d’écriture de soi? Le moi est-il haïssable partout: comment reçoit-on aujourd’hui les autofictions?

C’est en faisant intervenir universitaires, critiques, écrivains, artistes français et étrangers que ce colloque voudrait répondre à ces questions.

CALENDRIER PROVISOIRE :

Lundi 16 juillet
Après-midi:
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée:
Présentation du Centre, des colloques et des participants
Mardi 17 juillet
Matin:
Arnaud GENON & Isabelle GRELL: Introduction
Camille LAURENS: L’intime et l’extime
Mathieu SIMONET: Autofiction et jeux collectifs

Après-midi:
Anne STRASSER: Mise en scène de la démarche d’écriture et réception de l’autofiction
Annie JOUAN-WESTLUND: Serge Doubrovsky: l’aventure d’une écriture transatlantique
Mercredi 18 juillet
Matin:
Luciana HIDALGO: L’autofiction brésilienne: une écriture-limite
Karen FERREIRA-MEYERS: La construction mémorielle et l’écriture autofictionnelle africaine

La mémoire géographique dans l’écriture autofictionnelle, table ronde animée par Arnaud GENON, avec Karen FERREIRA-MEYERS et Luciana HIDALGO

Après-midi:
Mélikah ABDELMOUMEN: L’autofiction jouée, déjouée, rejouée
Hicham ADIOUANI: L’autofiction chez J.-M. Coetzee
Sabine KRAENKER: L’autofiction dans les romans graphiques
Jeudi 19 juillet
Matin:
Annie PIBAROT: Autoportrait littéraire et autofiction
Véronique MONTÉMONT: (Dés)saissements: photographie, autobiographie, fiction
Sandrine MORSILLO: Autofiction / Expofiction, entre les deux, l’artiste s’expose

Après-midi:
DÉTENTE
Vendredi 20 juillet
Matin:
Susana ARROYO: L’autofiction au Japon
Philippe FOREST: Watashi-shôsetsu et autofiction: quelques notes en marge d’un texte fameux de Kobayashi Hideo

L’invention de l’autofiction japonaise: culture et écriture, table ronde animée par Isabelle GRELL, avec Susanne ARROYO et Philippe FOREST

Après-midi:
Thomas CLERC: Autobiographie ou autofiction, un enjeu postmoderne?
Nathanaël WADBLED: Rendre compte théoriquement de soi. Les théories de la sexualité comme autofictions

Esthétisme de l’autofiction, table ronde animée par Philippe FOREST, avec Thomas CLERC, Jasmine GETZ et Nathanaël WADBLED
Samedi 21 juillet
Matin:
M’hamed DAHI: Statut de l’autofiction dans la littérature arabe
Najet LIMAM-TNANI: Double culture et autofiction chez Marguerite Duras et quelques auteures maghrébines
Arnaud GENON: L’autofiction comme en (je)u politique chez Abdellah Taïa

Après-midi:
Abdellah TAÏA: Entretien avec Arnaud Genon

Spécificités de l’autofiction arabe, table ronde animée par Isabelle GRELL, avec M’hamed DAHI, Arnaud GENON, Najet LIMAM-TANI et Abdellah TAÏA

Soirée:
Films autofictionnels
Dimanche 22 juillet
Matin:
Catherine PONCHON: S’écrire après Auschwitz: un je entre fiction et Histoire
Jasmine GETZ: Autofiction en poésie
Claire LEGENDRE: Une expérience de l’autofiction à Prague: écriture, réceptions, ateliers

Après-midi:
Jean-Pierre BOULÉ: La mise-en-fiction et l’image: Guibert et Zabat
Pierre ARBUS: L’imaginaire des corps en dé-réalisation dans le cinéma de Monteiro et le film de Guibert

Discussion autour du cinéma autofictionnel
Lundi 23 juillet
Matin:
Flore GARÇIN MARROU: L’autofiction 2.0: la mise en scène de soi sur le réseau social « Facebook »
Chloé DELAUME: Politique et autofiction

Conclusion: Arnaud GENON & Isabelle GRELL

Après-midi:
DÉPARTS

 

 

 

Adresse : CCIC – Le Château50210 Cerisy-la-Salle

Parution – « Querelles d’écrivains (XIXe-XXIe siècles) : de la dispute à la polémique »

Querelles d’écrivains (XIXe-XXIe siècles) : de la dispute à la polémique

Médias, discours et enjeux

 

Sous la direction de COnTEXTES

http://contextes.revues.org/index4903.html

 

 

« Introduction. Des usages de la dispute en littérature du XIXe au XXIe siècle »

La querelle comme institution

Jean-Pierre Bertrand, Denis Saint-Amand et Valérie Stiénon

« Les querelles littéraires : esquisse méthodologique »

José-Luis Diaz

« Le champ littéraire comme champ de bataille (1820-1850) »

Dominique Garand

« Débat universitaire et conflit de personnalités : un exemple québécois »

Supports de la querelle

Sándor Kálai

« ‘Tout n’est que série, succession, suite et feuilleton ici-bas’. Supports, agents et discours de la querelle du roman-feuilleton »

Laurent Robert

« Poétique de l’invective dans les Poèmes aristophanesques de Laurent Tailhade »

Matthieu Béra

« Les comptes rendus de Durkheim à L’Année sociologique. Entre certitudes et incertitudes, polémiques et controverses »

La lutte en romans

Valérie Stiénon

« Penser la querelle par la sélection naturelle. Discours et scènes romanesques du struggle for life »

Sylvie Thorel-Cailleteau

« Exécution de Musset »

Marie-Hélène Larochelle

« Chessex ou comment placer Ramuz à côté des toilettes »

Polémiques contemporaines

Anne Strasser

« Camille Laurens, Marie Darrieussecq : du ‘plagiat psychique’ à la mise en questions de la démarche autobiographique »

Fanny Barnabé

« Les polémiques autour de la littérature jeunesse, ou la quête sans cesse rejouée de la légitimité »

Ivan Jaffrin

« D’un scandale l’autre: l’affaire Renaud Camus et la faillite de la critique intellectuelle »

Louise Moor

« Posture polémique ou polémisation de la posture ? Le cas de Michel Houellebecq »

Le collectif en oppositions

Anthony Glinoer et Vincent Laisney

« Le discours anticénaculaire au XIXe siècle : un cas d’école »

David Vrydaghs

« La querelle du romanesque au sein du premier groupe surréaliste français »

Jean-Philippe Martel

« Discordes à La Table Ronde (1948-1954): Paulhan, Mauriac, Laurent et les autres »

 

* * * * * * * * * * * * * * * * *

COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature rassemble des chercheurs adoptant une approche sociale du littéraire, toutes époques et toutes littératures confondues. Bien plus qu’un découpage d’objets communs, c’est donc davantage une convergence de regards qui fonde la cohérence de COnTEXTES, dont la démarche consiste à reconnaître l’inscription sociale des pratiques littéraires, par opposition à une conception sacralisée de la littérature et à une lecture immanentiste des textes.

Parution – « annonce de parution argumentation et analyse du discours 8 avril 2012 Insulte, violence verbale, argumentation »

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution en ligne (http://aad.revues.org) du numéro 8 d’Argumentation et Analyse du Discours 

Inscrivez-vous gratuitement à la Lettre d’Argumentation et analyse du discours (dans la revue, à gauche, en bas) et recevez nos annonces de parution.

8 | 2012
Insulte, violence verbale, argumentation

Sous la direction de Laurence Rosier

Des dictionnaires aux grands quotidiens, des blogues aux vestiaires sportifs, des conversations banales aux échanges plus formalisés, l’insulte fait partie intégrante de nos pratiques sociales et de nos rituels conversationnels. Au vu de leur importance dans la dynamique sociale des échanges, on ne peut que se réjouir du nombre et de la qualité des travaux consacrés, depuis une vingtaine d’années, à l’insulte/ injure et plus largement à la violence verbale. Dans ce sillage, les contributions du présent numéro explorent les fonctions de l’insulte et d’autres formes de violence verbale dans différentes productions discursives en interrogeant leur relation à l’argumentation.

  • ·         Laurence Rosier

Introduction [Texte intégral]

  • ·         Claire Oger

La conflictualité en discours : le recours à l’injure dans les arènes publiques [Texte intégral]

Conflict in Discourse: Resorting to Insults in Public Arenas

  • ·         Dominique Lagorgette

Insulte, injure et diffamation : de la linguistique au code pénal ? [Texte intégral]

Insults, Abuse and Libel: From Linguistics to Penal Code?

  • ·         Diane Vincent et Geneviève Bernard Barbeau

Insulte, disqualification, persuasion et tropes communicationnels : à qui l’insulte profite-t-elle ? [Texte intégral]

Insult, Disqualification, Persuasion and “Communicational Trope”: Who would benefit from insults?

  • ·         Caroline Mellet et Paul-Alexis Mellet

La « marmitte renversée » : construction discursive et fonctionnement argumentatif d’une insulte dans les polémiques des guerres de religion (1560-1600) [Texte intégral]

The “Overturned Pot”: Discursive Construction and Polemic Use of an Insult during the French Religious Wars (1560-1600)

  • ·         Claudine Moïse

Argumentation, confrontation et violence verbale fulgurante [Texte intégral]

Argumentative Processes, Confrontation and Acute Verbal Abuse

  • ·         Eithan Orkibi

L’insulte comme argument et outil de cadrage dans le mouvement « anti-Sarko » [Texte intégral]

Insult as Argument and Framing Device in the “Anti-Sarko” Movement

  • ·         Deborah Meunier et Laurence Rosier

La langue qui fâche : quand la norme qui lâche suscite l’insulte [Texte intégral]

When norms loosen, abuse pops up and language offends

  • ·         Varia
    • o        David Zarefsky

Transcender les différends : une réaction possible aux situations de désaccord profond [Texte intégral]

The Appeal for Transcendence: A Possible Response to Cases of Deep Disagreement

 

  • ·         Comptes rendus
    • o        Marianne Doury

Chateauraynaud, Francis. 2011. Argumenter dans un champ de forces. Essai de balistique sociologique (Paris : Editions Petra, coll. « Pragmatismes ») [Texte intégral]

  • o        Ruth Amossy

Tracy, Karen. 2010. Challenges of Ordinary Democracy. A Case Study in Deliberation and Dissent (University Park : The Pennsylvania University Press, coll. Rhetoric and Democratic Deliberation) [Texte intégral]

  • o        Maria Brilliant

Burger, Marcel, Jérôme Jacquin & Raphaël Micheli (éds). 2011. La parole politique en confrontation dans les médias (Bruxelles : de Boeck, coll. Culture & Communication) [Texte intégral]

  • o        Loïc Nicolas

Amossy, Ruth & Marcel Burger (éds). 2011. SEMEN – Revue de sémio-linguistique des textes et discours 31, « Polémiques médiatiques et journalistiques. La discours polémique en question(s) » [Texte intégral]

 

 

Argumentation et Analyse du Discours est une revue électronique dont l’ambition est d’offrir un lieu d’échange aux chercheurs qui tentent aujourd’hui de réfléchir aux rapports qui s’établissent entre l’analyse du discours, l’argumentation et la rhétorique dans l’espace global des sciences du langage et de la communication. La revue propose une publication intégrale, immédiate et gratuite sur son site. Elle adhère à Revues.org, fédération de revues en sciences humaines et sociales en ligne (http://www.revues.org).

Offre de bourses post doctorales

Bonjour

Comme convenu lors de notre dernier conseil scientifique, je vous prie de trouver ci joint le second appel à candidatures pour bourses post-doctorales proposées par le Labex ICCA. Je vous remercie d’en assurer la plus large diffusion dans vos réseaux, et tout particulièrement à l’international.

appel d’offre bourses anglais
appel d’offre bourses avril 2012
Bien à vous

Bertrand Legendre
Directeur du LabSic / Labex ICCA
http://www.univ-paris13.fr/labsic/
UFR Communication
Université Paris 13
Avenue Jean-Baptiste Clément
93430 Villetaneuse

Publication – Les Acteurs du livre

Chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie du premier volume des actes du séminaire “Livre: Création, Culture et Société”, très joli livre réalisé grâce aux bons soins de Nicolas Malais, éditeur et ami. Le premier d’une longue série, j’espère!
Merci de diffuser l’information par vos propres réseaux et de faire commander le livre dans vos bibliothèques!
Très cordialement et bon week-end pascal,

Sylvie Ducas
Maître de conférences en littérature française
Responsable du master Métiers du livre
Directrice adjointe de l’UFR SITEC – Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Chercheur au Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (UVSQ)
01 40 97 98 83
06 84 23 49 19dpActeurs