Archives mensuelles : janvier 2016

Parution – Anthony Glinoer, « Le littéraire et le social. Bibliographie générale (1904-2014) »

Parution : Anthony Glinoer, Le littéraire et le social. Bibliographie générale (1904-2014)

9782343077581r

Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », février 2016, 364 p.
ISBN : 978-2-343-07758-1

Quatrième de couverture:
La bibliographie générale Le littéraire et le social compte près de 2000 titres et, parce que le sommaire de chaque ouvrage collectif et de chaque numéro de revue est donné, plus de 7000 références au total.
De 1904 à 2014, plus d’un siècle de recherches sociales sur le littéraire, du contexte au texte et retour, ont été recensées. Les travaux référencés ont été écrits en français mais aussi en anglais, en allemand, en espagnol, en italien ou encore en néerlandais, sans restriction géographique ou chronologique dans les sujets traités.
Pourvue d’un index des noms d’auteurs, la bibliographie générale Le littéraire et le social rend disponibles les références à tout ce dont les étudiants et les chercheurs ont besoin pour leur enseignement et leur recherche en sociologie de la littérature, en sociocritique, en sociopoétique ou encore en histoire sociale du littéraire.

Séminaire – Sociologie des intellectuels

Sociologie des intellectuels et des élites : méthodes et approches théoriques

 

 

Cet atelier a pour ambition de se pencher sur l’histoire sociale des idées politiques et plus généralement sur la sociologie des intellectuels. La sociologie des intellectuels et des élites a connu au cours des quarante dernières années un renouveau considérable, comme en témoignent les travaux de nombreux auteurs tels que Pierre Bourdieu, Michèle Lamont, Randall Collins, ect. Notre objectif sera, à travers les différentes interventions, d’apporter un regard spécifique et explicite sur les outils que nous apportent l’histoire, la sociologie et la science politique pour objectiver la production intellectuelle et les contraintes qui pèsent sur elle. Il s’agira également de s’intéresser aux différentes méthodes permettant d’analyser la circulation et la réception des idées au sein du champ intellectuel, mais également au-delà. Cet atelier doit permettre un bon fonctionnement des comparaisons entre disciplines afin de réfléchir sur les instruments d’étude ainsi que des objets et

des contextes différents. Associée autant que possible aux intérêts des étudiants, chaque séance portera sur un thème déterminé.

 

 

L’atelier se déroule le 1er et 3e vendredis du mois de 15 h à 17 h du 20 novembre 2015 au 18 mars 2016 – La séance du 04 décembre est avancé au 03 décembre en salle 1 et celle du 5 Février est déplacé aux 12 Février en salle 587.

 

 

Prochaine séance : 29 Janvier, avec Boris Gobille, Maître de conférences de science politique à l’ENS de Lyon, sur ses travaux en sociologie des intellectuels et ses liens avec les crises politiques.

Attention, changement de salle : la séance aura lieu à la Sorbonne, à l’UFR de Sciences Politique de Paris 1, salle G605, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris.

 

 

Antoine Aubert, doctorant contractuel à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (CESSP )

Mohamed Amine Brahimi, doctorant à l’EHESS ( CESSP )

Amín Pérez, docteur de l’EHESS ( IRIS )

 

Adresses électroniques de contact : Amine_brahimi@hotmail.ca<mailto:Amine_brahimi@hotmail.ca>; antoine.aubert21@gmail.com<mailto:antoine.aubert21@gmail.com>; aminperezv@gmail.com<mailto:aminperezv@gmail.com>

 

 

 

Pour toute question consulter la FAQ de la liste: http://www.philfree.org/article146.html ou envoyez un message à mailto:educasup.philo-request@ml.free.fr?subject=faq

Appel à contribution : « Les studies à l’étude : savoirs, trajectoires, politiques »

Les Studies à l’étude : savoirs, trajectoires, politiques
Ce dossier s’intéressera tout particulièrement aux trajectoires d’institutionnalisation des « studies » et aux enjeux de pouvoir qui les accompagnent et les sous-tendent : il s’agira d’interroger la grande hétérogénéité des domaines de recherches concernés, tant en termes d’objets et d’orientations théoriques que de cohérence interne ou de structuration. Les contributions pourront ainsi aussi bien porter sur des domaines d’études reconnus dans le champ académique ou en voie d’institutionnalisation que sur des études émergentes ou bénéficiant d’une faible visibilité. De même, elles pourront se centrer sur un domaine d’études en particulier, ou mettre en oeuvre une comparaison entre différents domaines d’ « études ».

Pour aborder ces questionnements, deux axes principaux sont proposés : 1) Trajectoires, circulations et institutionnalisation et 2) Enjeux critiques des études.

Appel à contribution Studies à l’étude

Coordination du dossier :

Alice Romerio

Deadline : 15 juin 2016

Date publication prévue du dossier : mars 2017
Instructions
Les articles devront être soumis en ligne et selon les instructions contenues sur le site à l’adresse suivante :
Les articles seront ensuite évalués selon les procédures habituelles de la Revue d’Anthropologie des Connaissances.

Appel à communications – « La claque. Violence et résilience en littérature québécoise contemporaine »

Appel à communications

La claque. Violence et résilience en littérature québécoise contemporaine.

Journée d’étude organisée par

Marie-Andrée Bergeron (U. of Calgary)

Anne Caumartin (Collège militaire royal de Saint-Jean)

Marie-Hélène Larochelle (York University)

 

Le jeudi 5 mai 2016

Université York, campus Glendon

La claque APPEL Socius

 

Parution – « Pour un récit transnational. La fiction au défi de l’histoire immédiate »

Yolaine Parisot et Charline Pluvinet (dir.), Pour un récit transnational. La fiction au défi de l’histoire immédiate, Presses Universitaires de Rennes, collection « Interférences », 2016. EAN13 : 9782753542907. 22 euros.
Le monde contemporain –  postcolonial, post-11 septembre, globalisé – doit se confronter au défi de l’histoire immédiate, face à une inflation événementielle et simultanément face à une diffusion médiatique massive, rapide, internationale où le présent se raconte dans l’urgence. Cette pression des faits renforce pourtant le besoin de fictions, non pour se détacher du « présentisme » de notre époque mais bien pour s’y mesurer. Interrogeant aussi la valeur exacte des mots, elle donne une résonance autre au débat concernant les relations entre littérature et histoire et impose d’en reformuler les présupposés. Les littératures contemporaines s’attellent ainsi à reconstruire une phénoménologie de l’événement, à mettre en scène l’autorité possible de l’auteur comme à mettre à l’épreuve la force et la vertu du récit fictionnel dans ses dimensions éthique, épistémologique et également poétique ainsi que dans les logiques de l’imaginaire qu’il élabore. Ce faisant, elles définissent leur corpus par le souci du politique et repensent leur histoire sous le régime de l’immédiat.

Les études de ce volume explorent donc les réponses apportées à ce défi du présent et de l’histoire par les fictions contemporaines dans le cadre d’une littérature envisagée en régime mondial : les analyses croisent ainsi, hors de leurs cloisonnements géographiques, linguistiques et historiques, les corpus européens (France, Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, Hongrie), américains (Canada, États-Unis, Caraïbe, Chili) et africains francophones, anglophones et lusophones (Algérie, Maroc, Rwanda, Togo, Guinée, Congo, Somalie, Nigéria, Angola, Mozambique), moins en raison d’un cosmopolitisme nommé World Literature / Littérature-monde que d’une réflexion convergente sur l’imaginaire historique et d’une rencontre effective des références et des modèles littéraires. Actualisant leur force de décentrement et la puissance de figures paradigmatiques, les fictions composent ainsi un récit transnational, à l’écoute de l’histoire immédiate et à usage du contemporain et proposent par là-même une réflexion sur l’idée d’histoire littéraire mondiale et sur les formes que pourrait prendre son écriture.

Agrégée de lettres modernes, Yolaine Parisot est maître de conférences en littératures francophones et comparées à l’Université Rennes 2 et membre du Groupe Phi – CELLAM.

Ancienne élève de l’ENS de Lyon, agrégée de lettres modernes, Charline Pluvinet est maître de conférences en littérature générale et comparée à l’Université Rennes 2 et membre du Groupe Phi – CELLAM.

 

Sommaire

Avant-propos : Force et vertu de la fiction face à l’histoire immédiate. Pour un récit transnational du temps présent. Yolaine Parisot et Charline Pluvinet……………………………………………………………………………………..7

Première partie

Phénoménologie de l’événement, fictions du présentisme

La constellation romanesque d’Octobre 1970. L’engagement de la littérature dans l’Histoire. Andrée Mercier………………………………………………………………………………………………………………………………….21

2666 : l’excès et l’Histoire. Émilie Etemad………………………………………………………………………………;…………………………………………………….33

Faire l’histoire immédiate, faire le roman de l’histoire immédiate : double dispositif dans Le Passé devant soi de Gilbert Gatore. Marie Bulté…………………………………………………………………………………………………………………………………………..43

Quand l’histoire immédiate est explosion : l’univers fictionnel comme « frénésie interrogative » dans L’attentat de Yasmina Khadra et Les Étoiles de Sidi Moumen de Mahi Binebine. Chloé Tazartez…………………………………………………………………………………………………………………………………..57

État de siège, réclusion et écriture de l’histoire immédiate dans les récits de violence. Isaac Baazié………………………………………………………………………………………………………………………………………………71

Au-delà de l’événement postcolonial…Récits de (l’éternel) retour, retours à la fable. Yolaine Parisot……………………………………………………………………………………………………………………………………83

Tombeaux littéraires contemporains. Oana Panaïté…………………………………………………………………………………………………………………………………….101

Deuxième partie

L’écrivain face à l’histoire immédiate : fictions et représentations de l’auteur

Écrivains et postures prophétiques au regard de l’histoire immédiate

I – L’écrivain, par-delà le prophète empêché. Christophe Meurée et Myriam Watthee-Delmotte………………………………………………..123

Écrivains et postures prophétiques au regard de l’histoire immédiate

II – L’écrivain, voix de la communauté brisée. Petite suite au 11 septembre d’Henry Bauchau et 11 septembre 2001 de Michel Vinaver. Jérémy Lambert………………………………………………………………………………………………………………………………..137

L’auteur africain et ses fous : intouchables passeurs de littérature. Valentina Tarquini………………………………………………………………………………………………………………………….151

L’hybridité de l’ethos dans Shame de Salman Rushdie et Révolutions de J.-M. G. Le Clézio : une perception ambivalente du « modèle » occidental. Chloé Chaudet………………………………………………………………………………………………………………………………..169

Auteur, témoignage et histoire dans les littératures postcoloniales : l’exemple des littératures d’Afrique lusophone. Barbara Dos Santos……………………………………………………………………………………………………………………….183

Fictions d’auteur et génocides : réflexions pour une poétique du témoignage Hongrie-Rwanda). Gabrielle Napoli………………………………………………………………………………………………………………………………193

Fiction d’auteur et autobiographie fictive : inventer un romancier face au chaos politique. Charline Pluvinet…………………………………………………………………………………………………………………………..205

Henri Lopes au miroir d’Aragon. Anthony Mangeon…………………………………………………………………………………………………………………………217

Troisième partie

Force et vertu de la fiction à-présent

Vila-Matas pense à son art : entre l’âme et la bête, entre la critique et le récit. Gisela Bergonzoni…………………………………………………………………………………………………………………………235

Les écrivains fantômes : Vertiges de W. G. Sebald et Le Mal de Montano d’Enrique Vila-Matas. Béatrice Jongy-Guéna…………………………………………………………………………………………………………………..249

Les Éditions Pyrodactyles, un répertoire d’auteurs fictifs. Alice Forge………………………………………………………………………………………………………………………………………….265

Le Dernier Vol du flamant (2000) de Mia Couto : force et vertu de l’imagination. Inès Cazalas……………………………………………………………………………………………………………………………………….283

Le laboratoire monstrueux de Brian Evenson. Jean-François Chassay……………………………………………………………………………………………………………………297

La force des faits dans l’écriture du présent. Alison James………………………………………………………………………………………………………………………………………..311

Postface : Histoire immédiate et paradigme « istorique ».Notes sur l’actualité du roman. Emmanuel Bouju…………………………………………………………………………………………………………………………….325

Bibliographie……………………………………………………………………………………………………………………………………..335

Les auteurs………………………………………………………………………………………………………………………………………..353

Responsable : Yolaine Parisot et Charline Pluvinet

Parution – Guillaume Pinson, « La culture médiatique francophone en Europe et en Amérique du Nord »

Guillaume Pinson, La culture médiatique francophone en Europe et en Amérique du Nord, de 1760 à la veille de la Seconde Guerre mondiale, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2016, 374p.

 

ISBN : 978-2-7637-2742-4

 

TABLE DES MATIÈRES

 

Introduction

L’espace médiatique francophone, entre circulations et modélisations

L’espace médiatique francophone nord-atlantique

Vers une culture médiatique francophone de masse

Plan de l’ouvrage

 

Chapitre 1

Émergence de l’espace médiatique francophone (1760-1840)

Le journalisme d’Ancien Régime

La circulation des gazettes

Amérique du Nord : territoire immense, marché exigu

Les balbutiements d’une culture littéraire nord-américaine

Le système atlantique de l’information

 

Chapitre 2

Modélisations

En France

En Suisse et en Belgique

Au Québec

Au Canada français

La presse de l’émigration canadienne-française aux États-Unis

La presse américaine francophone

Réflexions sur la notion de modélisation

La modélisation à l’œuvre : le cas du Québec

 

Chapitre 3

Circulations

Expansion des échanges et des techniques de communication

Chemins de fer

Lignes maritimes transocéaniques

Télégraphes, câbles transatlantiques et téléphones

Les agences de presse

Les Mystères de Paris débarquent à New York

Des journalistes en mouvement

 

Chapitre 4

La littérature-journal dans la francophonie

Les genres journalistiques

L’article de tête

La chronique

Microcosmos

Le reportage

La littérature dans le journal

L’imaginaire médiatique

 

Chapitre 5

Rayonnement des métropoles

Modernisation et industrialisation

Paris 1900-1930, capitale médiatique mondiale

« Nul n’échappe, décidément, au journalisme… »

Une culture multi-médiatique

Le reporter, des bas-fonds à l’or du Klondike

Montréal 1900-1930, métropole continentale

Recul de la francophonie médiatique hors Québec

Une capitale médiatique continentale

Le reportage dans la presse montréalaise

Le tour du monde des journalistes, ou les métropoles synchronisées

 

Conclusion

L’invention numérique de l’espace médiatique francophone

Le papier au prisme de l’écran

L’écran au prisme du papier

 

Bibliographie

  1. Études
  2. Textes d’époque
  3. Sites spécialisés

Sites de recherche

Bibliothèques et ressources numériques

 

Liste des illustrations

Index des noms de personnes

Index des journaux et périodiques

 

Call for Papers – « The Business of Literatur »

CFP: Panel(s): The Business of Literature: Authorship, Publishing, Aesthetics
Fortieth Annual German Studies Association Conference
September 29 – October 2, San Diego, CA

In the context of expanding literary markets throughout the nineteenth century, this series of panels seeks to foreground new approaches that consider how evolving publishing practices impacted the production of literary texts. Papers might address issues such as:

  • Publishing relationships (business, friendship, family)
  • Authorship and collaboration
  • Editing
  • Word and image
  • Reprinting, repurposing, and translation
  • Journal binding, book editions, collecting and luxury editions
  • Journal editions vs. book editions
  • International marketing
  • Literary centers
  • Lending libraries, reading clubs, fandom
  • Literary professions: bookbinding, layout, printing, guild cultures
  • Censorship
  • Gender
  • Verlagsbuchhandlungen
  • Buchmessen
  • Intelligenzblätter / Advertisements
  • Literary review cultures
  • Rise of the influence of the literary critics
  • Nachdruck, Raubdruck, competitors
  • Urheberrecht / intellectual property
  • Publisher identity
  • Serial novel / industrial transformation of literature / independent authorship
  • Expanding readership / literacy

Please direct questions and abstracts (ca. 250 words) to Ervin Malakaj (emalakaj​@shsu.edu) and Vance Byrd (byrdvl​@grinnell.edu) by January 22, 2016.

 

 

 

Parution – « Du contemporain à l’université. Usages, configurations, enjeux »

Du contemporain à l’université. Usages, configurations, enjeux

Édité par Marie-Odile André, Mathilde Barraband

Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
Support Livre broché
Nb de pages 378 p. Bibliographie .
ISBN-10 2878546644
ISBN-13 9782878546644

Alors que la littérature contemporaine occupe aujourd’hui une place significative dans la recherche et l’enseignement universitaires, il importe de s’interroger sur les effets et les enjeux d’une telle rencontre. Que fait la réception universitaire à la littérature en train de s’écrire? Que change pour les études littéraires l’analyse sur le vif?
Les études et entretiens réunis dans ce volume dressent un état des lieux de la présence de la littérature contemporaine à l’université en France et au Québec. Ils réfléchissent sur les usages de la notion de « contemporain », les difficultés inhérentes à son emploi et les outils critiques susceptibles d’en favoriser la saisie. L’ouvrage invite ainsi à penser les processus de légitimation et de vieillissement littéraires, tout en donnant à voir une institution universitaire en pleine mutation qui s’interroge sur sa mission, entre patrimonialisation et exploration, médiation et création, ou encore entre éducation culturelle et formation professionnelle.

27000100829400L

Sommaire
Avant-propos,
Marie-Odile ANDRE et Mathilde BARRABAND

Usages du contemporain
Configuration(s) du « contemporain »,
Marie-Odile ANDRE

Entretien avec Bruno Blanckeman, Marc Dambre et Alain Viala
Mathilde BARRABAND

Entretien avec Michel Biron, François Dumont,
Martine-Emmanuelle Lapointe et Élisabeth Nardout-Lafarge
Mathilde BARRABAND

Processus de classicisation
La bibliothèque universitaire et la valeur littéraire du contemporain,
Cécile RABOT

Les paradoxes de la reconnaissance au présent.
Les poètes contemporains de langue française à l’Université,
Aline MARCHAND

La place de nos contemporaines dans les histoires
de la littérature récentes ou l’écrivaine future,
Audrey LASSERRE

Médiations éditoriales et critiques
Réception éditoriale et réception universitaire.
Les cas de Verdier et Verticales,
Maÿlis CIARLETTI

La valse de l’entre-deux.
Les temporalités anachroniques de la revue Liberté ,
Julien LEFORT-FAVREAU

Le nécrologue dans le champ littéraire.
Notice encyclopédique et position critique,
Michel P. SCHMITT
Perspectives critiques et propositions littéraires
(Ré)générations. Rythmer le contemporain,
Laurent DEMANZE

Les deux contemporanéismes.
Réflexion sur les études littéraires du contemporain,
Lionel RUFFEL

Entretien avec Vincent Message et Pierre Senges
Marie-Odile ANDRE

Annexe
Auteurs français du XXe  siècle au programme des Agrégations de lettres et de grammaire depuis 1960

Bibliographie

Notices

Liste des auteurs

Index

Appel à communications – « Art et argent »


Bonjour,
Je me permets de vous adresser cet appel à communications pour un colloque que je coorganise à Paris les 20 et 21 mai sur le thème du financement de la création contemporaine.
Le document est en français et anglais et en pdf.
En vous remerciant par avance,
Bien cordialement,
Marion Duquerroy