Archives mensuelles : juin 2017

Liste ASES – Programme des sessions du RT14 « Sociologie des arts et de la culture »

Chères et chers collègues,
Je vous envoie le programme des sessions du RT14 « Sociologie des arts et de la culture » qui se tiendront la semaine prochaine lors du congrès de l’Association française de sociologie à Amiens.
Je vous signale que nous renouvellerons le bureau du RT à l’occasion de notre AG qui se tiendra le jeudi matin à 9h30. Les collègues qui souhaitent candidater sont invités à se faire connaitre à l’adresse rt14.AFS@gmail.fr. Les candidatures de doctorant.es et jeunes docteur.es sont particulièrement encouragées.
Au plaisir de vous voir la semaine prochaine,
_____________________________________________
 
Maitresse de conférences en sociologie à l’Université d’Angers 
Responsable pédagogique de la licence « Sciences sociales » parcours « Animation sociale, culturelle, éducative et de loisirs »
Laboratoire ESO – CNRS – UMR 6590
Chercheuse associée au Laboratoire Cerlis – CNRS – UMR 8070



Vous avez reçu ce message, car vous êtes abonné(e) au groupe
Groupe « Association des sociologues de l’enseignement supérieur » de
La liste de sociologues de l’enseignement supérieur est gérée par l’Association des Sociologues de l’Enseignement Supérieur (ASES).

Voir le site : http://www.sociologuesdusuperieur.org/?lang=fr
Pour adhérer à l’ASES : http://sociolog.cluster003.ovh.net/spip/spip.php?rubrique36&lang=fr

Pour transmettre des messages à ce groupe, envoyez un e-mail à
l’adresse sociologuesdelenseignementsuperieur@googlegroups.com

Pour résilier votre abonnement à ce groupe, envoyez un e-mail à
l’adresse
sociologuesdelenseignementsuperieur+unsubscribe@googlegroups.com

Pour afficher d’autres options, visitez ce groupe à l’adresse
http://groups.google.com/group/sociologuesdelenseignementsuperieur?hl=fr

Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes « Association des sociologues de l’enseignement supérieur ».
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l’adresse sociologuesdelenseignementsuperieur+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour obtenir davantage d’options, consultez la page https://groups.google.com/d/optout.

Appel à candidatures – recrutement d’un(e) post-doctorant(e)

Chère Madame, Cher Monsieur,

Dans le cadre du projet structurant « Les poètes dans la cité en Révolution (1789-1848) », le Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS EA 4280) et le Centre d’Histoire « Espaces & Cultures » (CHEC) de l’Université Clermont-Auvergne recrutent pour un an – d’octobre 2017 à octobre 2018 – un(e) post-doctorant(e) âgé(e) de moins de 35 ans ayant soutenu sa thèse dans un pays autre que la France.

Les candidatures sont à adresser avant le 10 août 2017 à Françoise Le Borgne (Francoise.Le_BORGNE@uca.fr) et à Philippe Bourdin (Philippe.BOURDIN@uca.fr).

L’entrée en fonctions du candidat retenu se fera au 1er octobre 2017.

Pour plus de renseignements veuillez consulter le document joint.

Recrutement dun post-doctorant 2017

En vous remerciant de votre attention.

Bien cordialement à vous,

————————-

Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique CELIS EA 4280
Universit´ Clermont Auvergne
Université Clermont Auvergne
4, rue Ledru
63057 Clermont-Ferrand Cedex 1
www.uca.fr
Facebook UCA Twitter UCA Instagram UCA
celis@uca.fr  +33 (0)4 73 34 68 32

XVII° Congrès de sociocritique IIS

Cher  collègue,

Pourriez-vous diffuser sur la liste socius l’appel à communication en
vue du XVII° Congrès de l’Institut International de Sociocritique, en
juin 2018 à Montpellier?

Lien pour l’appel à communication :
https://etudesculturelles.wordpress.com/xvii-congres-de-liis-2018/

C o n t a c t :  sociocritique2018@gmail.com
tél. :  00 33 4 67 14 24 34

D’ avance, merci.

Catherine Berthet-Cahuzac
IRIEC EA740, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Parution – « Flaubert in the Ruin of Paris: The Story of a Friendship, a Novel, and a Terrible Year »

Dear colleagues,
Peter Brooks asked me to forward to you the announcement of his new books:

Flaubert in the Ruins of Paris: The Story of a Friendship, a Novel, and a Terrible Year.

 

https://www.amazon.com/dp/0465096026/ref=rdr_ext_tmb

From the summer of 1870 through the spring of 1871, France suffered a humiliating defeat in its war against Prussia and witnessed bloody class warfare that culminated in the crushing of the Paris Commune. In Flaubert in the Ruins of Paris, Peter Brooks examines why Flaubert thought his recently published novel, Sentimental Education, was prophetic of the upheavals in France during this “terrible year,” and how Flaubert’s life and that of his compatriots were changed forever.

Brooks uses letters between Flaubert and his novelist friend and confidante George Sand to tell the story of Flaubert and his work, exploring his political commitments and his understanding of war, occupation, insurrection, and bloody political repression. Interweaving history, art history, and literary criticism—from Flaubert’s magnificent novel of historical despair, to the building of the reactionary monument the Sacré-Coeur on Paris’s highest summit, to the emergence of photography as historical witness—Brooks sheds new light on the pivotal moment when France redefined herself for the modern world.

Congratulations, Peter!
L’Education sentimentale est au programme de l’agrégation cette année.
 
Cathy

**********************************************
Catherine Nesci, Chair, Comparative Literature
http://www.complit.ucsb.edu/Professor of French & Comparative Literature
Affiliate in Feminist Studies
Professional address:
Department of French and Italian
University of California at Santa Barbara
Santa Barbara, CA 93106-4140 USA

*Co-Editor, with Isabel Gil, Series Culture & Conflict, De Gruyter
<http://www.degruyter.com/view/serial/182480>

2e colloque Médias 19 des jeunes chercheurs – « La presse condamnée : entraves, contestations, censure » (Université Laval, 24 novembre 2017)

Chères et chers collègues,

Dans le cadre de la « Semaine des lettres et des sciences humaines » de
l’Université Laval (20 au 24 novembre 2017), le groupe de recherche Médias 19
organise le Deuxième colloque des jeunes chercheurs en littérature et culture
médiatique. Il souhaite cette année inviter les étudiants de maîtrise et de
doctorat, ainsi que les chercheurs postdoctoraux, à réfléchir autour d’un
thème d’actualité : « La presse condamnée. Entraves, contestations, censure ».
Le colloque sera ouvert à toutes les approches disciplinaires pertinentes
(études littéraires, histoire culturelle, histoire des idées, communication,
etc.).

Depuis son invention, la presse est confrontée à des obstacles, à des
contestations et à des remises en question qui rendent parfois son existence
fragile : patrons de presse et journalistes emprisonnés, évolution de la
censure et des lois sur la publication, condamnations politiques, pressions
économiques, etc. Dans une perspective historique large, qui pourra aller des
origines de la presse imprimée jusqu’à la pratique actuelle du journalisme en
contexte numérique, nous invitons les jeunes chercheurs à soumettre une
proposition de communication.

Le colloque aura lieu le vendredi 24 novembre et s’inscrira dans la
programmation des festivités qui soulignent le 80e anniversaire de la Faculté
des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval. Dans un souci de
participation aux festivités, nous invitons les jeunes chercheurs intéressés à
soumettre des propositions qui tiendront compte de la présence d’un public non
spécialisé. La sélection des communications sera en partie fondée sur la
capacité à vulgariser la recherche.

Les propositions sont à envoyer à colloquejc.m19@gmail.com avant le vendredi
22 septembre (bref résumé d’une quinzaine de lignes, quelques éléments
biographiques, niveau d’études et université d’attache).

Responsables : Guillaume Pinson (guillaume.pinson@lit.ulaval.ca) et Simon
Pelletier (simon.pelletier.12@ulaval.ca)

Appel à communications – « Mai 68 : 50 ans !, Mémoires, représentations, traces & (ré)interprétations »

Eso (Le Mans Université, France)

Cerhio (Universités Angers, Bretagne Sud, Le Mans, Rennes 2, France)

Vip&s (Universités Le Mans, Bretagne Occidentale, Rennes 1, Rennes 2, Ecole Normale Supérieure antenne Bretagne)

Crem (Université de Lorraine, France)

Urmis (Université de Nice Sophia Antipolis, France)

Appel à communications

Colloque

Mai 68 : 50 ans !

Mémoires, représentations, traces & (ré)interprétations


24-25 mai 2018 

Le Mans Université

 

Mai 68 appel définitif

Pr Jacques Walter

Directeur du Centre de recherche sur les médiations

+33 (0)6 18 44 75 48

 

Crem : crem.univ-lorraine.fr

Revues : LiCarC, Pratiques, Questions de communication et Théâtres du Monde

Carnets de recherche :

– Carnet des jeunes chercheurs du Crem

– Cyberviolence et Cyberharcèlement

– Mundus Fabula

– Publics en questions

Dictionnaire en ligne : Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics

Appel à communications – « Expérience autobiographique et bande dessinée de genre »

Bonjour,
En novembre prochain, le Centre de recherche sur les médiations organisera un colloque international sur le thème « Expérience autobiographique et bande dessinée de genre ». Sauf erreur de ma part, l’appel n’a pas circulé sur la liste Socius. Il me semble qu’il pourrait intéresser une partie des abonnés de la liste. Si cela vous semble être le cas, je joins à ce message les versions française et anglaise de l’appel à communication pour validation de votre part pour une diffusion.
La date limite de réponse est désormais assez courte : le 30 juin.
En vous remerciant,
Cordialement,
Jean-Matthieu Méon Maître de conférences CREM (Centre de recherche sur les médiations) Université de Lorraine
Pièces jointes :

Colloque – « Littérature, livre et librairie », 47e congrès de la NASSCFL, Lyon (21-24 juin 2017)

J’ai le plaisir de vous annoncer la tenue prochaine du colloque:

Littérature, livre et librairie, 47e congrès de la NASSCFL, Lyon (21-24 juin 2017)

Le XVIIe siècle est marqué en France par une expansion sans précédent du marché du livre qui touche tous les principaux centres de production et de diffusion. Si certains auteurs s’inquiètent d’un développement qui multiplie les livres et élargit le lectorat en transformant en profondeur le fonctionnement du monde des lettres, la librairie gagne en légitimité en même temps que la littérature se constitue en espace social et symbolique dont la valeur et l’autonomie sont en débat.

La NASSCFL, société nord‑américaine réunissant les spécialistes du XVIIe siècle français anglophones et francophones du monde entier, tient à Lyon du 21 au 24 juin son 47e Colloque international pour interroger les liens qui se nouent à cette période entre littérature, livre et librairie. Il s’agira d’observer leurs interactions politiques, économiques et culturelles et d’interroger les représentations qui s’y attachent. Une telle problématique prend tout son sens à Lyon qui fut, sous l’Ancien Régime, le deuxième centre éditorial après Paris.

 

Programme détaillé : https://nasscfl-2017.sciencesconf.org/program

 

Renseignements : NASSCFL2017@ish-lyon.cnrs.fr

Comité d’organisation : Mathilde Bombart, Sylvain Cornic, Edwige Keller-Rahbé, Michèle Rosellini

Journée d’étude – « Savoirs du théâtre. Histoire d’un dispositif » – Vendredi 23 juin 2017, 9h15-18h00 ; EHESS, Salle 2, 105 bd Raspail, 75006 Paris

Chères collègues, chers collègues,

 

C’est avec un très grand plaisir que j’aimerais vous inviter à la journée

d’études « Savoirs du théâtre. Histoire d’un dispositif » qui aura lieu à

l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris) le 23 juin

prochain.

 

Dans le cadre de ce workshop, nous avons décidé, avec Frédérique

Aït-Touati, d’inviter les collègues venant des disciplines différentes,

des lettres à la criminologie, de réfléchir sur un sujet théorique, avec

l’appui sur les enquêtes empiriques qui leur sont propres. La chronologie

de cet ensemble va du 17e siècle à nos jours et il nous serait précieux

d’avoir les spécialistes de toutes ces époques dans la salle, afin

d’enrichir la discussion. Celle-ci aura, en effet, la priorité lors de

cette journée : les communications ont été envoyées aux répondant.e.s à

l’avance et les présentations seront relativement courtes, 15 minutes

maximum, pour favoriser le débat.

 

Vous trouverez les détails pratiques, ainsi que le programme et

l’argumentaire ici : http://cral.ehess.fr/index.php?2357

A toute fin tuile, je joins le dépliant à ce message.

 

Nous vous saurions gré de transférer cette annonce à toute personne

susceptible d’être intéressée et nous vous attendons nombreux le 23 juin.

 

Bien cordialement votre,

Alexeï Evstratov

 

****

 

Journée d’étude

« Savoirs du théâtre. Histoire d’un dispositif »

Vendredi 23 juin 2017 – de 9h15 à 18h00

EHESS (Salle 2) – 105 bd Raspail, 75006 Paris

Journée organisée par Frédérique Aït-Touati (CRAL, EHESS/CNRS) et Alexeï Evstratov (Dahlem Humanities Center, Freie Universität Berlin)

 

Le théâtre s’affirme depuis longtemps comme un lieu privilégié d’observation et d’étude de la vie : vie sociale avant tout, lorsqu’il s’agit des spectacles dramatiques et de la métaphore théâtrale qu’on a convoqués pour expliquer le monde social, mais aussi vie sensible. Nous aborderons les types de savoirs (sociaux, anatomiques, politiques) produits par le théâtre, afin de penser celui-ci comme laboratoire. Le but de cette journée d’études sera de nous interroger sur les capacités exploratoires et heuristiques du dispositif théâtral. Quel observatoire particulier la scène et la salle constituent-elles ? La journée accueillera des interventions dans toutes les disciplines qui étudient la production des savoirs dans et par le théâtre dans l’histoire, des performance studies à l’histoire de l’architecture, de l’histoire du théâtre à la philosophie. Il s’agira de faire apparaître les problématiques communes s’articulant autour et à partir de la notion d’expérience, de test, ou bien d’épreuve, proposée ici comme point de départ à la réflexion théorique et à la reconstitution historique.

Le théâtre se présente comme un laboratoire où la séparation entre la nature et la société à la fois se cristallise et se gomme au sein de l’illusion soutenue par le dispositif artistique. L’histoire de ce dispositif, entendu dans le sens de Foucault, est en effet indissolublement liée à l’histoire de l’observation, scientifique et morale, du vivant, les théâtres anatomiques témoignant de cette fonction particulière, et première, du bâtiment théâtral. Le spectacle dramatique, dès ses premières théorisations chez Aristote, se structure autour de l’imitation du vivant dans sa version socialement située. Du côté de la salle, les spectacles offrent une possibilité d’observation d’une société ou d’autres groupes imaginés (dont le « peuple » ou la « nation »), exposées devant l’œil du monarque ou du public souverain.

La journée d’étude a pour objectif d’explorer les aspects du théâtre qui ont été désignés dans la théorie et mobilisés dans les pratiques ordinaires et savantes pour la production de connaissance. Il s’agit de croiser deux programmes de recherche et deux grandes problématiques : d’une part, nous explorerons la portée cognitive du dispositif théâtral, y compris en dehors de la salle de spectacle, d’autre part, nous proposons d’envisager les effets de l’expérience théâtrale historiquement et socialement située sur la fabrication du savoir, notamment du savoir social, mais aussi technique et scientifique.

 

PROGRAMME

 

9h15                           Accueil  

9h30                           Introduction de la matinée

Théâtre et laboratoire : remarques sur quelques dispositifs heuristiques

(Frédérique Aït-Touati)

9h45-11h00               Session 1 : le théâtre comme dispositif des subjectivités

Répondant : Rafael Mandressi

La scène classique comme dispositif heuristique d’une subjectivité politique

(Marius Muller)

Des effets du dispositif bifrontal et de ses spectateurs sur la représentation

(Emmanuel Cohen)

 

11h15-12h30             Session 2 : la pensée du théâtre

Répondante : Aline Wiame

Idéologie, symptôme, théâtre

(Diane Scott)

La « pensée-théâtre » comme lieu de production d’une pensée propre au théâtre. La dramaturgie de l’épreuve

(Flore Garcin-Marrou)

 

 

14h00                         Introduction de l’après-midi 

Spectateur en état de paralysie : une théorie de l’inaction

(Alexeï Evstratov)

 

14h15-16h00             Session 3 : publics et politiques

Répondant : Logan Connors

Les publics de théâtre à Paris au XVIIIe siècle : des amateurs aux voleurs de spectacles

(Léa Renucci)

Surveiller et interpréter le théâtre en l’an II de la République

(Guillaume Cot)

 

16h15-17h30             Session 4 : le théâtre en prison

Répondante : Chloé Branders

Quels publics pour les théâtres du Goulag ? Comment vivaient-ils les spectacles ?

(Judith Depaule)

« Le théâtre carcéral » : le dispositif théâtral comme instrument heuristique dans l’analyse de l’expérience interactionnelle en prison

(Alexia Stathopoulos)

 

17h30-18h                  Table ronde

avec Chloé Branders, Logan Connors, Rafael Madressi, Aline Wiame et Aurélie Mouton Rezzouk

 

Dr Alexei Evstratov

 

POINT Fellow

Dahlem Humanities Center

Freie Universität Berlin

Habelschwerdter Allee 45

14195 Berlin Germany

http://www.fu-berlin.de/sites/dhc/nachwuchs/fellowships/Evstratov/index.html

evstratov@zedat.fu-berlin.de

 

Pièce jointe :

programme_savoirs_theatre_230617