Parution – « Matérialismes, culture et communication », 2 t.

Fabien Granjon (dir.)

Matérialismes, culture et communication

Tome 1 – Marxismes, Théorie et sociologies critiques

Paris, Presses des Mines, 2016

422 pages , 16 x 24

ISBN : 9782356713902

 

Présentation de l’éditeur:

L’objectif de Matérialismes, culture et communication est de mettre en cycle et en concordance des savoirs critiques matérialistes traitant de la culture et de la communication. Ce projet encyclopédique entend, pour l’heure, se déployer sur trois volumes.

Le présent tome, rend hommage aux approches marxistes, à la Théorie critique, ainsi qu’à la sociologie de la domination culturelle, qui prolongent et enrichissent l’héritage classique du matérialisme historique, lequel a ouvert la voie pour envisager les phénomènes culturels et communicationnels dans la relation qu’ils entretiennent avec le mouvement du capital et le mode de production capitaliste.

 

Ont participé à cet ouvrage : Olivier Agard, David Allen, Antoine Artous, Isabelle Aubert, Marc Berdet, Philippe Coulangeon, David Douyère, Julien Duval, Isabelle Garo, Katia Genel, Fabien Granjon, Haud Guéguen, Razmig Keucheyan, Jean-Marc Lachaud, Michael Löwy, Christophe Magis, Gérard Mauger, Alexander Neumann, Jean-Paul Olive, Michel Sénécal, Jean Vioulac et Hervé Zénouda.

 

Fabien Granjon est sociologue, professeur en sciences de l’information et de la communication au sein de l’université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis. Il y dirige le Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (CEMTI). Il a récemment publié, avec Michel Sénécal, une anthologie en trois volumes des textes d’Armand Mattelart couvrant la période 1970-1986 (Presses des Mines, 2015).

material1_extr

Maxime Cervulle, Nelly Quemener, Florian Vörös (dir.)

Matérialismes, culture & communication, Tome 2

Cultural Studies, théories féministes et décoloniales

Presses des Mines, Paris, 2016

350 pages , 16 x 24

ISBN : 9782356713919

 

Présentation de l’éditeur:

Cet ouvrage est le deuxième tome de la série Matérialismes, culture et communication. Il emprunte les voies du matérialisme qui serpentent le long des territoires critiques qu’ont dessinés les Cultural Studies, les théories féministes et les études décoloniales. Il donne à voir les points de friction occasionnés par la rencontre épistémologique, dans divers contextes historiques et géographiques, entre les actualisations marxistes du matérialisme et des modes de critique ayant étendu la contestation au-delà de l’antagonisme de classe. Il vise à saisir la portée de cette rencontre pour une approche renouvelée de la culture et la communication. À partir d’un groupe hétérogène de figures intellectuelles réunies pour la puissance de leurs apports aux théories critiques, il dégage ainsi des généalogies matérialistes parfois souterraines, excave des conceptions souvent tacites des formes et lieux de la culture et trace des chemins inédits pour penser les moyens de communication.

 

Ont participé à cet ouvrage : Norman Ajari, Maxime Boidy, Anne Castaing, Maxime Cervulle, Claire Cossée, Marco Dell’Omodarme, Keivan Djavadzadeh, Fanny Gallot, Juan Grigera, Orazio Irrera, Stéphanie Kunert, Jean-Jacques Lecercle, Éric Maigret, Jamila M. H. Mascat, Noémi Michel, Cornelia Möser, Emmanuel Parent, Nelly Quemener, Gianfranco Rebucini, Matthieu Renault, Colin Sparks, Florian Vörös.

materialismes2-extr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.