Parution – « La Fabrique des classiques africains. Écrivains d’Afrique subsaharienne francophone »

Cher-e-s collègues,

C’est avec joie que je vous annonce la parution de La Fabrique des classiques africains. Écrivains d’Afrique subsaharienne francophone (1960-2012), chez CNRS éditions, dans la collection “Culture & société”.

Ce livre est une reprise partielle, remaniée et actualisée de ma thèse de doctorat soutenue en novembre 2012 à l’EHESS. Vous trouverez  ici      sa présentation sur le site de l’éditeur; en pièce jointe, la couverture de l’ouvrage, suivie de sa table des matières, laquelle figure également sous une forme abrégée ci-dessous.

Bien cordialement,

Claire Ducournau

FabriqueDesClassiquesAfricainsMars2017

 

Table des matières

 

Introduction

 

Prologue : Littérature francophone contre littérature-monde en français

 

Première partie : Légitimer les auteurs issus d’Afrique

Chapitre premier : Deux vagues transnationales de reconnaissance des auteurs africains depuis 1960

Chapitre 2 : Un découvreur de talents néocolonial ? Le Grand Prix littéraire de l’Afrique noire à l’œuvre

Chapitre 3 : « Et l’Afrique ?… » Les écrivains d’origine africaine dans deux revues littéraires françaises

 

Deuxième partie : Accéder à la consécration littéraire

Chapitre 4 : Portrait de groupe

Chapitre 5 : De la vocation contrariée au statut de classique africain

Conclusion

 

Annexes

Annexe 1 : Présentation de l’enquête

Annexe 2 : Listes des écrivains retenus dans l’enquête statistique

 

Remerciements

Index des noms

Liste des principales abréviations

Table des tableaux

Table des graphiques



Citer ce billet
Virginie Mailhot (2017, 2 avril). Parution – « La Fabrique des classiques africains. Écrivains d’Afrique subsaharienne francophone ». Le carnet de la liste socius. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qxze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.