Journée d’étude

Cher-e-s collègues,

Comme convenu, nous avons le plaisir de reprogrammer la séance de présentation “La littérature française contemporaine à l’université – Analyse du Fichier Central des Thèses (France)”. Nous y présenterons collectivement, sous la présidence de Marc Dambre (Directeur du CERACC, Paris 3), les enjeux méthodologiques de nos recherches et une partie de nos résultats inédits, avant leur parution,

le vendredi 15 mai 2009 de 17h à 19h (Centre Censier, 3e étage, salle 347, 13 rue de Santeuil, 75005 Paris, M° Censier-Daubenton)

En espérant que vous pourrez être parmi nous à cette occasion, nous vous saluons bien cordialement.

Audrey Lasserre
p/o
Marie-Odile André (Resp. du projet), Mathilde Barraband, Sabrinelle Bédrane et Aline Marchand

Résumé
La production littéraire française du dernier quart de siècle a fait l’objet d’une investigation critique, à la fois rapide et extrêmement riche, à travers les travaux qui lui ont été consacrés dans le cadre de l’Université. Au sein du projet “La littérature française contemporaine à l’université de 1980 à nos jours” porté par le Centre d’Etudes sur le Roman des Années Cinquante au Contemporain (CERACC), une équipe s’est réunie autour de l’examen du fichier central des thèses (LCF). Elle souhaite proposer une vision globale et raisonnée de l’état de la recherche doctorale en France sur la littérature contemporaine, dans le prolongement et l’extension du « bilan de la recherche doctorale en littérature française du XXe siècle » mené par la Société d’Étude de la Littérature française du XXe siècle en 2002 (La Traversée des thèses, PSN, 2004). Le dépouillement et l’analyse du fichier central des thèses ont ainsi conduit à interroger la définition des termes “littérature”, “français” et “contemporain” tout comme les auteurs étudiés, les approches transversales les plus fréquentes, les genres littéraires, les types de thèses, etc.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.