Nouvelle parution

Les Manuels scolaires dans la correspondance du Département de l’instruction publique, 1900-1920 : inventaire

Paul Aubin et Michel Simard, Sherbrooke, Ex Libris, coll. «Cahiers du GRÉLQ», no 9, 2005, 69 p. Comprend un disque compact.

 

La correspondance du Département de l’instruction publique (DIP) continue à se révéler une extraordinaire source de renseignements, tout au moins en ce qui regarde les manuels scolaires, et le dépouillement, amorcé depuis quelques années, justifie des efforts  investis dans ce travail ardu et fastidieux. On y trouve des échos des grands débats que suscitent la production et la consommation de ces imprimés destinés à l’enseignement de même que transparaissent les jeux de coulisses dont la connaissance est essentielle à la compréhension du contenu des livres et des politiques qui en encadraient la production et la consommation. Certains thèmes abondamment abordés dans la période précédente ne figurent plus à partir de 1900 et pour des raisons évidentes – pensons au dépôt du livre maintenant aboli, tout au moins pour le secteur catholique –, alors que d’autres témoignent de préoccupations récentes, comme la production d’un manuel destiné à remplacer tous les autres, Mon premier livre.

 

L’inventaire fait suite à l’ouvrage de Paul Aubin sur Les manuels scolaires dans la correspondance du Département de l’instruction publique 1842-1899. Il a pour objectif de signaler toutes les lettres dans lesquelles on mentionne les manuels scolaires. L’information est rendue accessible par deux index, des noms propres et thématique. L’essentiel de l’inventaire se trouve sur un disque compact, réalisé grâce aux ressources de la Chaire de recherche du Canada en histoire du livre et de l’édition de l’Université de Sherbrooke.

 

Commandez votre exemplaire en remplissant le formulaire ci-joint.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.