Parution – “L’engagement de l’axiologie nationale, dans la lecture d’un roman”

« L’engagement de l’axiologie nationale dans la lecture d’un roman »
de Pierre-Laurent COSSET et Lenka GRAFNETTEROVÁ

L’Harmattan, Collection Logiques sociales, Série Littérature et Société

ISBN : 978-2-296-07926-7 • 250 pages • 23 €

L’objet de ce livre est de mettre à l’épreuve, sur la base d’une enquête sociologique menée auprès de trois échantillons de lecteurs, tchèques, français et allemands, l’approche proprement culturelle –plus précisément nationale- du roman de Bohumil Hrabal, Moi qui ai servi le roi d’Angleterre.

Comment lit-on ? Qu’est-ce qu’un acte de lecture ? pouvons-nous parler de lecture proprement “nationale” d’un roman ? Comment expliquer et qualifier ce(s) rapport(s) si particulier(s) qu’un lecteur nourrit à l’égard d’un personnage de fiction ? Quel rôle tient la traduction dans la lecture que l’on fait d’un roman ?

Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles les auteurs de ce livre tentent de répondre à travers cette étude de cas, qui convoque à la fois les outils et les réflexions de la sociologie de la lecture, de l’anthropologie et de la philosophie analytique.

Pierre-Laurent COSSET est doctorant en sociologie à l’E.H.E.S.S., Paris. Il poursuit actuellement sa thèse dans le cadre d’une convention de co-tutelle à l’université Masaryk, Brno. Son travail de recherche s’inscrit directement dans le prolongement du livre présenté ici.

Lenka Grafnetterová, ancienne étudiante à l’E.H.E.S.S., Paris, est titulaire d’un D.E.A. en sociologie du langage (sous la direction de Jacques Leenhardt).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.