Parution – “Entre presse et littérature. Le Mousquetaire, journal de M. Alexandre Dumas”

Vient de paraître :

Pascal Durand et Sarah Mombert (sous la dir. de), Entre presse et littérature. Le Mousquetaire, journal de M. Alexandre Dumas (1853-1857), Liège Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège, Diffusion Droz, 2009, 252 pages. ISBN : 978-2-87019-297-9

Superlatifs et clichés viennent spontanément sous la plume au sujet d’Alexandre Dumas. En perfusion réciproque avec l’histoire de la France, l’œuvre a rabattu la grande ligne du temps sur une surface de publication élargie aux proportions d’un continent dont la carte n’est pas encore complètement établie. Car il y reste au moins une terra incognita, propre à relancer la machine des superlatifs : la dévorante activité de journaliste et de directeur de journaux à laquelle s’est adonné l’écrivain.

Qui sait aujourd’hui qu’il rédigea seul, entre 1848 et 1850, un mensuel où ses ferveurs politiques se mêlaient d’inquiétude face à la montée du césarisme ? Qu’il publia de 1853 à 1857 un quotidien,  Le Mousquetaire, dans lequel il s’employa, en tisonnant les cendres du romantisme, à roder un journalisme de combat littéraire en temps de censure ? Qu’il fit paraître sous sa seule signature, de 1857 à 1862, Le Monte-Cristo, trouvant encore l’énergie, dans l’intervalle, de jeter sur le marbre, à Naples, un journal politique en italien, L’Indipendente, où le futur fondateur du Corriere della sera fit ses premières armes ? Et qu’il devait encore lancer, au soir de sa carrière, un second Mousquetaire et un Dartagnan ?

Parfaite illustration du journalisme tel que Dumas le concevait, Le Mousquetaire premier du nom témoigne de la solution de compromis offerte par la petite presse littéraire aux écrivains journalistes sous les années les plus autoritaires du Second Empire. Avec d’autres périodiques du même genre, mais non du même panache, ce journal d’écrivain est également très représentatif d’une période médiane dans l’évolution des deux champs entrecroisés dont il relève, situé qu’il est à mi-parcours sur la voie allant du lancement de La Presse par Émile de Girardin en 1836 à l’apparition du Petit Journal en 1863 et, d’autre part, entre le reflux du romantisme et le flux des esthétiques de la modernité.

Sous ces différents aspects et pour mieux éclairer un moment assez obscur de l’histoire culturelle française, il est bien utile d’examiner de près cette feuille que Philibert Audebrand, l’un de ses rédacteurs, évoquait dans ses souvenirs comme le « plus invraisemblable des journaux français, passés, présents et futurs ».

TABLE DES MATIÈRES
Introduction – Le démon du journalisme (Pascal Durand et Sarah Mombert)

Portrait de l’artiste en directeur de journaux
Portrait du Mousquetaire en « journal de M. Alexandre Dumas »
Littérature et petite presse mêlées

Chapitre premier – La politique du Mousquetaire (Corinne Saminadayar-Perrin)

La défense de la liberté dans l’art
Solidarités républicaines
Discours obliques : l’« allusionnisme » du Mousquetaire
La position du Mousquetaire

Chapitre 2 – Ce que causer veut dire (Pascal Durand)

Le dispositif de la causerie
La mélancolie du causeur

Chapitre 3 – Genèse et descendance de la causerie (Olivier Isaac)

De la chronique à la causerie
De la causerie à la chronique

Chapitre 4 – Le chevalier blanc de la critique littéraire (Sarah Mombert)

L’idéal d’un manifeste de critique militante
Du « mouvement des lettres » à la petite gazette de la librairie
La campagne contre Buloz
Le conflit avec Janin
Une position intenable ?

Chapitre 5 – L’Italie à Paris : Leopardi dans Le Mousquetaire (Luciano Curreri)

Chapitre 6 – Une année de critique théâtrale et musicale (Delphine Gleizes et Olivier Bara)

Personnel et formes : répartitions et fluctuations
Une irrégularité signifiante ? Logiques promotionnelles et « formes-événements »
Un renouvellement du théâtre et de la critique : pour une forme-sens

Chapitre 7 – L’esprit du Mousquetaire (Séphanie Dord-Crouslé)

Chapitre 8 – Physiologies : le journaliste et la grande ville (Julie Anselmini)

Le langage des physiologies
À sauts et à gambades
Les mystères de Paris
Le monde des artistes

Chapitre 9 – Dumas dans ses bonnes œuvres (Claude Schopp)

Les Petites Incurables
Au secours des artistes

Chapitre 10 – Les Mohicans de Paris ou comment être romantique sous le Second Empire (Lise Dumasy)

Une fiction autobiographique : le Moi tissé dans le texte
De l’histoire du romantisme à un romantisme revisité
Romantisme et fable politique

Annexe – Documents pour servir à l’histoire du Mousquetaire (réunis par Claude Schopp)

Fondation
Dossier du Mousquetaire aux Archives nationales
Les propriétaires successifs
Les abonnements gracieux
Les imprimeurs
Témoignage de deux collaborateurs du Mousquetaire
Biographie des principaux collaborateurs du premier Mousquetaire

Liste des contributeurs


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.