Parution – “Carrefours de la sociocritique”

“Carrefours de la sociocritique”

Sous la direction d’Anthony Glinoer

Texte, revue de critique et de théorie littéraire, n°45/46, 2009.

ISBN : 978-0-920351-55-0

 

Présentation

Lire le social à travers le texte, lire le texte à travers le social. Telle est la double ambition de la sociocritique, telle est aussi l’ambivalence avec laquelle elle doit composer depuis ses débuts. Plutôt que de prendre une direction unique, ce dossier veut arpenter les carrefours de la sociocritique : il va à la rencontre entre critique interne et critique externe, se place à l’intersection de notions et de concepts fondateurs, suit des chemins théoriques qui ont croisé ceux de la sociocritique au cours des quarante dernières années : la poétique historique, l’ethnocritique, l’écologie du texte, la psychanalyse ou encore l’analyse du discours. Alors, une auberge espagnole, la sociocritique ? Plutôt un lieu de passage ou de rencontre que certains se contentent d’aborder, où d’autres s’attardent et que d’autres enfin investissent résolument tout en l’accommodant aux besoins de l’analyse littéraire.

 

Table des matières

 

Anthony Glinoer, « Introduction »

Edmond Cros, « Sociocritique et psychanalyse ― synthèse d’un parcours euristique »

Pierre V. Zima, « La sociologie du texte comme théorie de la littérature et métathéorie scientifique »

Marc Angenot, « Nouvelles propositions pour l’étude de l’argumentation dans la vie sociale »

Jacques Dubois, « Le roman sociologue »

Alain Vaillant, « De la sociocritique à la poétique historique »

Jean-Pierre Esquenazi, « Vers une sociologie du texte ? »

Ruth Amossy, « La “socialité” du texte littéraire : de la sociocritique à l’analyse du discours. L’exemple de L’Acacia de Claude Simon »

Rainier Grutman, « Le virage social dans les études sur la traduction : une rupture sur fond de continuité »

Anna Boschetti, « Présupposés et vertus de l’échange théorique transnational »

Jérôme Meizoz, « De la sociocritique à l’ethnocritique et au-delà : vers un carrefour de méthodes »

Gremlin, « Sociocritique, médiations et interdisciplinarité »

Chantal Savoie, « Pour une sociopoétique historique des pratiques littéraires des femmes »

Anneliese Depoux, « L’espace trivial du littéraire à travers le prisme de la sociocritique »


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
michellenguyen (21 octobre 2009). Parution – “Carrefours de la sociocritique” Le carnet de la liste socius. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qx61


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.