Collection Socius — Vient de paraitre

Segura, Mauricio, la Faucille et le condor. Le discours français sur l’Amérique latine (1950-1985), Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. «Socius», 2005, 247 p. ISBN : 2-7606-1947-8. (29,95 $ / 27 euros)

==========

Quatrième de couverture :

Qu’est-ce que le tiers-mondisme ? Pour les tenants de ce courant politique, il s’agissait de faire la révolution dans les pays en voie de développement; pour nombre d’auteurs français, il a été, de 1950 à 1985, un discours phare. Désormais raillé, quand il n’est pas oublié, le tiers-mondisme reste pourtant d’actualité, car il annonçait la crise contemporaine des figures de l’intellectuel et du militant. Quarante ans après son apogée, le temps est venu d’analyser, en historien des idées, la rencontre inattendue entre la «faucille» et le «condor», entre une gauche radicale et le cône Sud de l’Amérique latine.

Examinant le tiers-mondisme latino-américain, Mauricio Segura retrace son émergence, son apogée et sa décomposition, et il démonte ses logiques argumentative et narrative. Né de la conjoncture de la Guerre froide, ce complexe idéologique est non seulement le signe du rejet de la politique par les intellectuels sous la Ve République, mais aussi un transfert utopique, la manifestation d’un désir d’exotisme et une réaction contre le féminisme.

Le tiers-mondisme est ici replongé dans le vacarme des discours de la deuxième moitié du XXe siècle. En se penchant sur des essais ou des romans de Sartre, Fanon, Debray, Detrez, Bruckner, mais aussi de Camus, Lévi-Strauss, Aron et Revel, sans oublier les romans de Gérard de Villiers, Mauricio Segura rappelle que si le héros tiers-mondiste court le monde, c’est autant pour saisir l’Autre que pour se comprendre lui-même.

Né en 1969, Mauricio Segura est docteur de l’Université McGill (Montréal). Il a publié plusieurs articles sur les rapports entre les idées politiques et la littérature de la deuxième moitié du XXe siècle. Il est également l’auteur de deux romans, Côte-des-Nègres et Bouche-à-bouche. La Faucille et le condor est son premier essai.

==========

Table des matières :

Remerciements

Liste des sigles

Introduction

Méthode et contexte

La théorie du discours social

L’imagologie dans la théorie du discours social

Le corpus

L’Amérique latine et les écrivains français

Le tiers-mondisme et les intellectuels français

Chapitre I
Émergence (1950-1961)

Du «Nouveau Monde» au «tiers-monde»

L’Amérique latine comme enfer

Retour identitaire

Transfert d’idéaux

Chapitre II
Apogée (1962-1974)

A. Le système du tiers-mondisme

L’argumentation tiers-mondiste et ses emprunts au christianisme

La perte de légitimité du sujet européen

Espaces et figures du tiers-mondisme

La figure de «Che» Guevara

Circulation et légitimité du tiers-mondisme

B. Le féminisme à l’épreuve

Machisme et tiers-mondisme

Portraits du Latino-américain en guérillero séducteur

Révolutionnaires et féministes : de la combattante à la prostituée

C. Synthèse générique et discursive

Le roman tiers-mondiste

L’essai tiers-mondiste

Les emprunts au discours latino-américain

Chapitre III
Décomposition (1975-1985)

Un contexte paradoxal

La contestation du tiers-mondisme

Espaces et représentations

La «débâcle» du tiers-mondisme

Les discours de substitution

Le «Sud»

Conclusion

Bibliographie

Index

Site de la collection :

Site des Presses de l’Université de Montréal :

Cet ouvrage :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.