Colloque – “Sémiotique du monstrueux”

SÉMIOTIQUE DU MONSTRUEUX

Colloque international
15-16 mars 2007
Université McGill, Pavillon Peterson, Salle 116

Marie-Hélène LAROCHELLE (Organisatrice et responsable)

marie-helene.larochelle@mail.mcgill.ca www.arts.mcgill.ca/programs/french

Que ce soit en tant que procédé ou en tant que métaphore de l’écriture, le monstrueux anime tout un pan de la littérature. Ce colloque vise à comprendre, décrire et interpréter les formes esthétiques de la monstruosité (monstrum ), c’est-à-dire l’écriture qui (se) montre, qui attire l’attention. L’hypothèse est que le monstre en tant que dynamique de création et de réception, soit comme signifiant et signifié de l’oeuvre, influence la définition et l’évolution de la modernité littéraire.

JEUDI 15 MARS 2007

8h00 : Accueil des participants

8h45 : Mot de bienvenue

première séance plénière

9h00 : Steven Urquhart « L’esthétique du monstrueux dans Le Libraire (1960) de Gérard Bessette »

10h00 : Pause café

1ere séance : dé-finition du monstre

10h30 : Louis Hébert « Petite sémiotique du monstrueux. Avec notamment des monstres de Hergé, Magritte et Matthieu Ricard »

11h00 : Sylvain David « Dé-monstration formelle. Tératologie, post-historicité et esthétique de l’a-normal »

11h30 : Marie-Hélène Larochelle « Le tératogène comme idéal de l’autoengendrement »

12h00 : Dîner

2e séance : auteurs-monstres

13h30 : Pascal Brissette « S’épanouir en liberté comme une gibbosité miraculeuse, ou : quand l’écrivain se monstre »

14h00 : Yan Hamel « Ce monstre sureuropéen, l’Amérique du Nord »

15h30 : Denis Labouret « Noé de Jean Giono: une poétique du monstrueux »

16h00 : Luc Breton « Dans la conscience d’un monstre. Intersubjectivité et altérité dans Le martyre de l’obèse (1922) d’Henri Béraud »

15h30: Pause café

3e séance : (dé)formes du monstre

16h00: Anthony Glinoer « Politiques du monstre frénétique »

16h30 : Charles-Étienne Tremblay « Prométhée, décadence et tératogonie : le monstrueux, de Rimbaud à Jankélévitch »

17h00 : Simon Harel « Bruce Chatwin et VS Naipaul: les terras incognitas de la monstruosité »

17h30 : Clôture du colloque

18h00 : Repas offert aux participants

VENDREDI 16 MARS 2007

8h30 : Accueil des participants

seconde séance plénière

9h00 : Pierre Verdaguer « Proximité temporelle et évocation de l’horreur: tendances actuelles dans le roman policier et d’anticipation »

10h00 : Pause café

4e séance : incarnations monstrueuses

10h30 : Vincent Bruyère « Fables du monstrueux : de quoi nourrir l’imaginaire de l’autre »

11h00: Catalina Sagarra « Il y a des monstres parmi nous : énonciation de la monstruosité dans Génocidé de Révérien Rurangwa »

11h30 : Catherine Mavrikakis « La question du pathos dans l’appareil monstrueux: Joseph Goebbels »

12h00 : Dîner

6e séance : ressusciter le monstre

13h30 : Jean-Pierre Sirois-Trahan « Le monolithe dans 2001: A Space Odyssey de Stanley Kubrick : une figure de l’irreprésentable »

14h00: Sandrina Joseph « La Merteuil et sa biographe : filiation monstrueuse et (re)création dans L’hiver de beauté de Christiane Baroche »

14h30: Pause café

7e séance : bêtes et monstruosités au tournant du XXe siècle

15h00: Sophie Ménard « Paradoxes du monstre intérieur en régime zolien »

15h30 : Marc Angenot « Le monstre en soutane »

16h00 : Paul Choinière, « Le bestiaire des Mystères de Paris : bêtes sauvages, terreur romanesque et littérature engagée »

16h30 : Clôture du colloque

17h00 : Cocktail offert aux participants

Responsable : Marie-Hélène LAROCHELLE mailto:marie-helene.larochelle@mail.mcgill.ca

Url de référence : http://www.arts.mcgill.ca/programs/french/

Adresse : Université McGill Département de langue et littérature françaises 3460, rue McTavish Montréal, Québec Canada H3A 1X9 .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.