Parution – “Traditions et pouvoir politique dans le roman nigérien”

Kalil K. Samassa, Traditions et pouvoir politique dans le roman nigérien. Essai de lecture sociocritique et postcoloniale

Paris, L’Harmattan, 27 €, 304 pages, ISBN : 2-296-0726-6

Les romans nigérians d’expression anglaise analysés dans ce livre « réfractent » ou captent d’une manière pertinente l’histoire sociopolitique nigériane dominée par les forces politiques tripartites (igbo, hausa et yoruba), à caractère ethnique, métaphoriquement appelées « The Big Three ». En effet, la lecture sociocritique et postcoloniale de ces romans, classés en termes de première et de deuxième génération, permet de dégager l’évolution de la corruption politique et de l’ethnocentrisme dont les trois principales cultures se servent pour accaparer le pouvoir fédéral.

Les deux générations, de tendances respectivement « élitiste » et « semi-populaire », sont nettement marquées par une distanciation poétique, en dépit du lien sociologique maintenu. Toutefois, les romanciers nigérians, en créant des écarts et en proposant, sur le plan symbolique, des modèles réduits de société dans leurs romans, essaient tous de lutter contre la corruption politique et de jeter des ponts, entre les différentes cultures nigérianes qui se méprisent, dans l’espoir de réaliser le creuset d’intégration nationale, à l’instar de Wole Soyinka qui leur sert de modèle ou d’espace des possibles.

Kalil K. SAMASSA est docteur en littérature comparée et spécialiste du roman nigérian d’expression anglaise.

Ses travaux s’appuient sur la sociocritique et la théorie postcoloniale pour féconder les rapports entre le champ sociopolitique, la poétique et la fonction symbolique du roman postcolonial.

Le présent ouvrage est la version remaniée de la thèse de doctorat qu’il a soutenue en France, en 1999, à l’Université Paris III, Sorbonne Nouvelle.

 

Table des matières

* *

Introduction 5

Première partie : Société et roman nigérian 15

Chapitre I – Le nigeria : la politique d’hier à aujourd’hui………………………………………… 17

I – La politique nigériane hier 17

II – La politique nigériane aujourd’hui 28

Chapitre II – présentation générale : romanciers, oeuvres étudiées et histoire 39

I – Les romanciers de la première génération : oeuvres étudiées et histoire…………….. 39

II – Les romanciers de la deuxième génération : oeuvres étudiéeset histoire 48

Chapitre III – sociopoétique du roman nigérian 53

Deuxième partie : Le roman du témoignage social 91

Chapitre IV – Les civilisations traditionnelles 93

I – Things Fall Apart ou l’utilisation de l’héritage culturel igbo chez Achebe 93

II – Shaihu Umar de Balewa ou la parabole du gentilhomme hausa 103

III – Aluko et l’image du pouvoir traditionnel yoruba dans His Worshipful Majesty 105

Chapitre V – La corruption politique et morale : “un sport national” 123

I – Jagua Nana de Cyprian Ekwensi : le dérèglement des moeur en marche…………… 125

II – A Man of the People de C. Achebe : une société en décomposition…………………… 130

III – Le dénigrement dans Chief the Honourable Minister de T.M. Aluko 138

Chapitre VI – La guerre du Biafra ou l’orchestration métaphorique d’un drame national 147

 

Chapitre VII – De l’engagement à l’écriture 159

I – Les intentions militantes 159

II – L’amorce d’une nouvelle écriture 166

Troisième partie : les nouvelles tendances 179

* *

Chapitre VIII -Vers un dépassement des conflits “interethniques” 181

Chapitre IX – Les nouveaux types d’écriture 201

I – L’oeuvre de Zaynab Alkali : The Stillborn 202

II – L’oeuvre de Festus Iyayi : Violence 212

III -Just Before Dawn de Kole Omotoso : une archéologie du savoir sociopolitique… 223

* *

Chapitre X -Autour de The Interprèters et de season of Anomy de Wole Soyinka : un creuset d’engagement social et d’écriture romanesque 239

I – Le témoignage socioculturel dans The Interpreters 242

II – Season of Anomy ou le mûrissement de la thématique socioculturelle chez Soyinka… 251

III – Soyinka ou l'”intertextualité constructive” 258

Conclusion 273

Bibliographie 277

Index des noms 289

BON DE COMMANDE

A retourner à L’Harmattan, 5- 7 rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris.

Veuillez me faire parvenir …………………. exemplaire(s) du livre

«Traditions et pouvoir politique dans le roman nigérien» au prix de 27 € + 4 € pour le premier ouvrage + 0.80 € par ouvrage suivant de frais de port soit un total de…………..Euros.

NOM

………………………………………………………………………………………………………………

ADRESSE

……………………………………………………………………………………………………….

Merci de faire en sorte d’effectuer vos règlements en euros

Ci-joint un chèque de …………………….. Euros

Pour l’étranger, vos règlements sont à effectuer :

– en euros sur chèques domiciliés sur banque française

– par virement en euros sur notre CCP 23 625 44 N Paris

– par carte bancaire (VISA) N°……………………. date d’expiration …./…../…..

– numéro CVx2…………………….. (3 derniers chiffres se trouvant au dos de votre carte sur la bande réservée à la signature)

27 euros

304 pages

ISBN : 2-296-01726-6

Commandez en ligne sur http://www.editions-harmattan.fr/ ou chez votre libraire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.