Parution – « Postures littéraires »

PARUTION

Jérôme Meizoz, Postures littéraires. Mises en scène modernes de l’auteur, Genève-Paris, Slatkine Erudition, 2007, 214 p. 33 €
Disponible en librairie dès octobre, ou commande par courriel: slatkine@slatkine.com

Dans la modernité émerge et s’individualise la figure de l’auteur, livré à la curiosité biographique d’un public croissant. Présent sur la scène littéraire, décrit et jugé par ses pairs comme par des anonymes, l’auteur assume désormais une présentation de soi qui constitue ce que nous nommons sa posture. Proposée par Alain Viala, systématisée dans les recherches de Jérôme Meizoz depuis plusieurs années, reprise et discutée depuis par divers spécialistes, cette notion s’avère stimulante pour comprendre non seulement le statut et les représentations de l’auteur moderne mais aussi les transformations de ceux-ci et leur impact sur l’ensemble de la pratique littéraire.

Qui rend publics ses écrits impose une image de soi qui s’écarte souvent de ses coordonnées civiles, comme en témoigne le recours au pseudonyme chez L.-F. Céline, Julien Gracq, Romain Gary ou San-Antonio. Le pseudonyme marque une nouvelle identité énonciative, dont la validité et l’efficace se jouent sur la scène littéraire.

En dix chapitres, cet ouvrage de sociologie littéraire propose une réflexion l’auteur et ses diverses postures. Diverses études de cas sont proposées, de Rousseau à Stendhal, de Péguy à Ramuz et Giono, de L.-F. Céline à Cingria et Aragon sans négliger plusieurs ouvertures vers des écrivains contemporains comme Pierre Michon ou Michel Houellebecq.

Jérôme Meizoz enseigne la littérature française à l’Université de Lausanne. Ecrivain et critique, ses recherches portent sur l’articulation entre sociologie et littérature. Il a notamment publié : Ramuz. Un passager clandestin des lettres françaises (1997), Le Droit de « mal écrire »(1998), L’Âge du roman parlant 1919-1939 (2001), Le Gueux philosophe. Jean-Jacques Rousseau (2003) et, dans la présente collection,  L’oeil sociologue et la littérature (2004).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.