Le sens du combat — L’Inconvénient no 39

Le sens du combat

Jusqu’à tout récemment, il était relativement facile de faire suivre les « appels au combat » – combats contre l’injustice, l’inégalité, l’autorité, autrement dit pour le progrès – par des combats réels dont on pouvait mesurer les fruits et les « avancées ». Le monde était assez ancien pour qu’on puisse y trouver prise. Or s’il est aujourd’hui encore facile d’en appeler à la lutte, si le désir du combat est toujours actif dans nos consciences, ce que l’on peut combattre réellement semble par contre de plus en plus évanescent et énigmatique. C’est que pour combattre, il faut des ennemis, des différences, des conflits, une vision claire de l’avenir, toutes choses que dans notre exaltation du présent nous nous efforçons d’abolir, de sorte que nos élans et notre désir se perdent dans des luttes dérisoires et fantomatiques.

Dans le numéro 39 de l’Inconvénient:

– des textes de Pierre Vadeboncoeur, Yvon Rivard, Sylvain David, Patrick Moreau, David Dorais et Yannick Roy;

– des nouvelles de Paul Kodama, Geneviève Blouin, Nicolas Charrette et Amélie Desruisseaux-Talbot;

– un compte-rendu critique de David Dorais consacré au Festival International de la Littérature (FIL);

– les chroniques de Gilles Marcotte, Réjean Beaudoin et Serge Bouchard;

L’Inconvénient est une revue littéraire d’essai et de création qui paraît quatre fois par année. Le site web de la revue (www.inconvenient.ca) contient des informations sur le comité, les auteurs et les numéros publiés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.