Diffusion d’un appel de communication – liste de diffusion socius

ENJEUX CRITIQUES DES ÉCRITURES (AUTO)BIOGRAPHIQUES CONTEMPORAINES
APPEL À CONTRIBUTIONS

Colloque organisé dans le cadre du 78e congrès de l’ACFAS,
Université de Montréal, 10 et 11 mai 2010

Robert Dion, Manon Auger, Mariane Dalpé et Olivier Dufault
(Université du Québec à Montréal)

Conférencier invité : Philippe Gasparini, auteur d’Est-il je? et d’Autofiction (Éditions du Seuil)

 

PROPOSITION :

Dans la foulée du retour du sujet, depuis les années 1980, les écritures biographiques et autobio­graphiques ont réinvesti massivement la scène littéraire. Or, c’est bien connu, il ne s’agit pas d’un retour naïf qui n’aurait pas pris acte des remises en question radicales de la période précédente, mais plutôt d’une prise de position à la fois esthétique, poétique et éthique, souvent accompagnée d’un questionnement sur la valeur même de l’entreprise (auto) biographique.

Au cours de ce colloque, il s’agira d’interroger cette posture critique particulière des écritures (au­to)biographiques contemporaines, qui prend pour objet tant la littérature que le langage ou les discours, mais aussi les modèles, voire l’héritage, la tradition et la mémoire qui les fondent. À cet égard, si on a beaucoup questionné, au fil de l’histoire littéraire, l’usage de la biographie en cri­tique et si de nombreux ouvrages se sont penchés sur les particularités génériques et esthétiques des écritures (auto)biographiques, il appert qu’on n’a en revanche à peu près jamais interrogé la fonction critique proprement dite du biographique. C’est donc le biographique en tant que discours ou récit critique que nous souhaitons mettre au centre des préoccupations de ce colloque, par le biais de l’étude de ses modes d’expression les plus divers (autobiographie, biographie imaginaire, autofiction, journaux, correspondances, etc.)

Dans cette optique, les participants pourront notamment :

– procéder à l’examen d’une œuvre ou d’un genre (auto)biographique porteur d’une ré­flexion critique particulière, qu’il s’agisse de la question du rapport au langage et à la re­pré­sentation ou de celle du jeu sur les frontières génériques — ou bien, dans une autre perspective, de la question de la doxa sociale ou littéraire qui la sous-tend ;
– privilégier des problématiques axées sur la démarche biographique, telles que la relation et/ou la distance du biographe vis-à-vis de sa pratique et de son objet ou encore l’inté­gra­tion du discours critique au sein d’une biographie d’écrivain qui doit composer tant avec l’œuvre de son biographé qu’avec le commentaire qui l’accompagne ;
– réfléchir, de façon plus globale, sur la valeur critique des écritures (auto)biographiques dans le champ littéraire contemporain, voire dans l’économie actuelle des savoirs.

En nous appuyant sur le postulat que certaines « prises de position » de ces écritures reflètent aussi, de façon plus générale, celles de l’ensemble de la littérature narrative contemporaine, nous souhaitons, au terme de ce colloque, parvenir à mieux circonscrire les enjeux tant institutionnels, herméneutiques et épistémologiques que soulèvent les écritures (auto)biographiques.

CONSIGNES :

Les professeurs et étudiant(e)s intéressés sont invités à soumettre leur proposition de commu­ni­cation avec titre (250-300 mots) au plus tard le 1er février 2010, accompagnée de leurs coor­données détaillées :

– Nom et prénom
– Fonction et institution d’attache
– Adresse électronique
– Adresse postale
– Numéro de téléphone

Le tout devra être envoyé en fichier électronique joint (format Word) aux organisateurs suivants :
Robert Dion: (dion.robert@uqam.ca)
Manon Auger : (manonauger@hotmail.com)

La durée des communications sera de 20 minutes et une période de questions suivra chacune d’entre elles. Veuillez par ailleurs noter que l’inscription au Congrès de l’ACFAS est obligatoire pour les participants (http://www.acfas.ca/congres/2010/pages/inscription.html).  Aucun rem­bour­­sement des frais n’est prévu.

PARTENAIRES :

– Association francophone pour le savoir (ACFAS) (http://www.acfas.ca)
– Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), projets « Littératures narratives française et québécoise : poétiques et esthétiques comparées »  (http://www.crilcq.org/recherche/poetique_esthetique/litt_narratives_contemp.asp) et « Figures d’écrivain : le rapport vie-œuvre comme enjeu critique dans la littérature contemporaine »  (http://www.crilcq.org/recherche/poetique_esthetique/figures_ecrivains.asp)
– Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH)
– Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC)
– Université du Québec à Montréal


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.