Écrivains chroniqueurs et presse

Bruno Curatolo & Alain Schaffner (dir.), La Chronique journalistique des écrivains (1880-2000)

Dijon : Éditions universitaires de Dijon, coll. “Écritures”, 2010, 220 p.

* ISBN : 978-2-915611-41-0
* Prix : 20 €

Présentation de l’éditeur :

Confirmation de l’éclatement des genres propre au champ littéraire contemporain, la chronique journalistique des écrivains s’offre, pour une part du lectorat, comme la porte d’entrée de leur oeuvre et, pour eux-mêmes, comme un lieu fécond de leur créativité. Force, en effet, est de constater que très nombreux sont les auteurs qui, au XXe siècle, ont collaboré à différents journaux tout en gardant leur statut d’écrivain : c’est cette histoire parallèle de la littérature, jusque-là fort peu étudiée, que veut retracer ce volume où se succèdent, depuis Jules Claretie, la plupart des grands noms de la littérature française : Proust, Aragon, Guilloux, Giono, Calet, Nimier, Fargue, Delteil, Colette, Vian, Duras…

De la chronique judiciaire à la critique d’art, des variations poétiques à la chronique de moeurs, historique ou même politique, le genre dévoile sa vocation polymorphe puisque, à l’instar du roman, il se nourrit de toutes les autres formes. C’est ce qui en fait la richesse.

Sommaire :

La chronique journalistique, un (mauvais) genre littéraire ?

DEFINITION D’UN GENRE

* Jules Claretie et la chronique : littérature du présent, archive du futur
* La métamorphose littéraire de la chronique chez Proust
* Barbe-bleue aux Assises ou la chronique judiciaire en procès

AFFIRMATION D’UN STYLE

* Avatars de la chronique chez Pierre Mac Orlan
* Colette dans la foule : une écriture de la chronique
* Joseph Delteil, chroniqueur des ” Années folles “


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.