Parution – Deux ouvrages sous la direction de Florent Gaudez

LA CONNAISSANCE DU TEXTE
Approches socio-anthropologiques de la construction fictionnelle volume 1
Sous la direction de Florent Gaudez

Editeur : L'Harmattan 


Collection : La Librairie des Humanités 

ISBN : 978-2-296-11332-9
EAN : 9782296113329
Nb. de pages : 210 pages

Comment peut-on construire le Texte comme l'un des sujets (acteurs) 
cognitifs du processus de construction fictionnelle ? Nombreuses sont 
les recherches ayant montré l'importance du rôle de la fonction 
fictionnelle qui s'ancre dans la littérature mais investit plus 
largement l'espace culturel et social.
Cette fonction est en effet au coeur de la construction des entités et 
groupes sociaux. Si l'on pose (à l'instar de la sémiotique) le récit 
comme étant la représentation d'un événement (au sens d'une 
transformation), force est de constater que les sciences humaines font 
un large usage de ces récits, sous toutes leurs formes, mais sans 
toujours en avoir analysé les modalités et les conditions sociales 
d'efficacité.
Le premier volume de cette recherche collective s'attache, à travers une 
variété de cas concrets puisés dans diverses formes artistiques, à 
explorer les possibilités de construction d'un nouvel objet subjectivé : 
le Texte-acteur, appréhendable comme l'un des pôles du processus 
cognitif de production fictionnelle et partenaire de l'approche 
socio-anthropologique. Le volume suivant, prolongera cette problématique 
en éclairant le Texte (en tant que sujet) interagissant avec son public 
(lecteur, auditeur, spectateur, visiteur, navigateur, etc.) au sein du 
processus culturel de production fictionnelle.



LA CULTURE DU TEXTE
Approches socio-anthropologiques de la construction fictionnelle volume 2
Sous la direction de Florent Gaudez

Editeur  : L'Harmattan 

Collection : La Librairie des Humanités 

ISBN : 978-2-296-11333-6
EAN : 9782296113336
Nb. de pages  : 178 pages

Comment appréhender l'intersubjectivité Texte/Public comme étant 
elle-même une construction fictionnelle productive ? Approcher la place 
des récits dans la société nécessite la maîtrise de l'analyse des 
processus fictionnels constituant un des ressorts essentiels des 
processus de socialisation.
C'est en ce sens que cette recherche collective se propose ici de 
considérer la relation Récit/Public (lecteur, auditeur, spectateur, 
visiteur, navigateur, etc.) constitutive de ces processus productifs, 
comme une relation intersubjective socialement définie, et de poser 
ainsi la question générale : Comment appréhender, à partir du concept de 
Texte-acteur construit dans le premier volume, la question de 
l'intersubjectivité, tant comme pratique, que comme émergence et 
convergence, ou encore comme performatif social ? A partir de cas 
concrets puisés dans diverses formes artistiques, ce deuxième volume 
s'assigne comme objectif l'investigation socioanthropologique du 
processus culturel de production fictionnelle entre deux de ses acteurs 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.