Parution – Le Gremlin (dir.), “Fictions du champ littéraire”

Discours social, vol. XXXIV, 2010.

Le Gremlin (dir.), “Fictions du champ littéraire”

Publiés par la Chaire James McGill d’étude du discours social de Marc Angenot.

Sommaire :

1. INTRODUCTION ET DOCUMENTS DE TRAVAIL

Le GREMLIN, « Fictions, figurations, configurations : introduction à un projet »

2. Projets en cours

Laurence Côté-Fournier, « Fictions des communautés artistiques au Canada français »

Benjamin Mathieu, « Figurations, filiations, affiliations : devenir écrivain dans le roman québécois, 1919-1945 »

Caroline Paquette, « Les visages de l’éditeur dans le roman québécois, 2000-2008 »

Marie-Ève Riel, « La fabrication et la conservation posthumes des figures d’auteurs : le cas des lieux littéraires et des maisons d’écrivains à visiter »

3. Articles

Maud Pillet, « Clichés, pastiches et ironie : le dédoublement du langage comme jeu sur la représentation des artistes dans Les Jeunes-France de Théophile Gautier »

Mélodie Simard-Houde, « Dédoublement de la voix narrative et construction des figures de l’auteur chez Jean Lorrain »

Olivier Lapointe, « De l’étoffe dont on fait les pornographes : Pornographie et atopie dans Les Sœurs Hortensias d’Henri Duvernois »

Michel Lacroix, « Épuiser tous les possibles » : Léon Bopp et la Somme romanesque »

Anthony Glinoer, « L’Éditeur Belada en analyseur de l’Institution littéraire »

Ce numéro, intitulé Fictions du champ littéraire, a été préparé et est présenté par le Groupe de recherche sur les médiations littéraires et les institutions (GREMLIN): Pascal Brissette (McGill), Björn-Olav Dozo (U. de Liège), Anthony Glinoer (U. de Toronto), Michel Lacroix (U.Q.T.R.) et Guillaume Pinson (U. Laval).

On peut commander un exemplaire du volume en écrivant au directeur des cahiers Discours social (marc.angenot@mcgill.ca). Prix du volume: 15$ ou 10 euros.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.