Parution – Edwige Keller-Rahbe, “Les Arrière-boutiques de la littérature”

Edwige Keller-Rahbe, Les Arrière-boutiques de la littérature. Auteurs et imprimeurs-libraires aux XVIe et XVIIe siècles

Presses universitaires du Mirail, collection Cribles

262 pages, 2010

  • ISBN: 978-2-8107-0118-6
  • Prix: 24 euros

Présentation de l’éditeur:

« Publicateur », « co-élaborateur », « passeur de textes », « auxiliaire des lettres »… La diversité des appellations montre tout l’intérêt que la critique a porté, ces dernières années, au rôle des imprimeurs libraires dans les processus de création, de publication et de diffusion des oeuvres sous l’Ancien Régime. Le présent ouvrage fait justement entrer le lecteur dans les arrière-boutiques de ces lointains ancêtres de nos éditeurs. Il étudie en profondeur la nature du partenariat – opportuniste ou désintéressé, éphémère ou durable – noué entre les auteurs et ces acteurs majeurs de la chaîne du livre. Il examine comment leur marque s’est apposée, matériellement ou symboliquement, sur l’« objet livre » des XVIe et XVIIe siècles. S’intéresser à l’inscription de l’imprimeur-libraire dans l’oeuvre permet ainsi de cerner la réalité du métier d’écrivain à une époque où la fonction d’auteur est encore problématique. Pour exister dans la République des Lettres, quel meilleur moyen ont en effet les hommes de plume que de mettre en scène leur « publicateur » ou de se représenter en train de travailler avec lui ? Cette étude, basée sur les travaux de plusieurs spécialistes de la littérature de la Renaissance et du Grand Siècle, éclaire de façon originale la genèse et l’évolution des pratiques éditoriales, ainsi que l’histoire des liens parfois tumultueux qu’entretiennent auteurs et éditeurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.