Parution – Le roman parle du monde. Lectures sociocritiques et sociologiques du roman contemporain”

Le roman parle du monde

Lectures sociocritiques et sociologiques du roman contemporain

Émilie Brière et Mélanie Lamarre (dir.)

Revue des Sciences Humaines, n˚ 299 (octobre 2010).

ISSN : 0035-2195

ISBN : 978-2-913761-46-9

24 €

Extrait à lire dans l’Atelier de Fabula: “Un roman parle du monde”

« Avant d’être “de la littérature”, avant de dialoguer avec le reste de la littérature (catéchisme du vieux modernisme, liturgie des avant-gardes), un roman parle du monde. Et l’invente. Et le combat. Et s’en moque. Et le questionne. Et le montre. Et l’interprète. » (Philippe Murray, Désaccord parfait, Gallimard, 2000, p. 24-25). Le présent dossier est né d’un double constat : celui du « retour au réel » des romanciers contemporains, et celui des mutations qui touchent la société française ainsi que les représentations qu’elle se fait d’elle-même dans le dernier quart du siècle. Que disent les romanciers du « réel social » dans leurs textes, comment et pourquoi le disent-ils ? Quels sont les enjeux qui sous-tendent leur prise de parole et quel est le rôle qu’ils s’accordent dans la société contemporaine ? Ces questions, nous avons voulu y répondre en confrontant différentes disciplines et approches, qui toutes s’intéressent au « social » dans le texte.

Sommaire
– Mélanie Lamarre. « “Un roman parle du monde” »

– Pierre Popovic. « La sociocritique : présupposés, visées, cadre heuristique – L’École de Montréal »- « Le roman par la sociologie. Entretien avec Nathalie Heinich ». Propos recueillis par Émilie BriÈre – Sarah Sindaco et Benoît Denis. « Bourdieu est-il Bon ? L’entrevue en science sociale et en littérature »

– Isabelle Charpentier. « Annie Ernaux ou l’art littérairement distinctif du paradoxe »

– Perrine Parageau. « Quand l’enfant disparaît. Le récit d’enfance contemporain »

– Francine Dugast-Portes. « Les Années d’Annie Ernaux entre littérature et ethnologie »

– Sylvain David. « Le spectre des marques. Plateforme de Michel Houellebecq »

– Pierre Dos Santos. « Le prophétisme littéraire. Michel Houellebecq et Maurice G. Dantec »

– Émilie Brière. « Christophe Donner subversif ? »

– Mélanie Lamarre. « Un “patriote déçu”. Sur trois romans d’Olivier Rolin »



Citer ce billet
Anthony Glinoer (2010, 8 décembre). Parution – Le roman parle du monde. Lectures sociocritiques et sociologiques du roman contemporain” Le carnet de la liste socius. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qx94

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.