Parution – Le roman parle du monde. Lectures sociocritiques et sociologiques du roman contemporain »

Le roman parle du monde

Lectures sociocritiques et sociologiques du roman contemporain

Émilie Brière et Mélanie Lamarre (dir.)

Revue des Sciences Humaines, n˚ 299 (octobre 2010).

ISSN : 0035-2195

ISBN : 978-2-913761-46-9

24 €

Extrait à lire dans l’Atelier de Fabula: « Un roman parle du monde »

« Avant d’être “de la littérature”, avant de dialoguer avec le reste de la littérature (catéchisme du vieux modernisme, liturgie des avant-gardes), un roman parle du monde. Et l’invente. Et le combat. Et s’en moque. Et le questionne. Et le montre. Et l’interprète. » (Philippe Murray, Désaccord parfait, Gallimard, 2000, p. 24-25). Le présent dossier est né d’un double constat : celui du « retour au réel » des romanciers contemporains, et celui des mutations qui touchent la société française ainsi que les représentations qu’elle se fait d’elle-même dans le dernier quart du siècle. Que disent les romanciers du « réel social » dans leurs textes, comment et pourquoi le disent-ils ? Quels sont les enjeux qui sous-tendent leur prise de parole et quel est le rôle qu’ils s’accordent dans la société contemporaine ? Ces questions, nous avons voulu y répondre en confrontant différentes disciplines et approches, qui toutes s’intéressent au « social » dans le texte.

Sommaire
– Mélanie Lamarre. « “Un roman parle du monde” »

– Pierre Popovic. « La sociocritique : présupposés, visées, cadre heuristique – L’École de Montréal »- « Le roman par la sociologie. Entretien avec Nathalie Heinich ». Propos recueillis par Émilie BriÈre – Sarah Sindaco et Benoît Denis. « Bourdieu est-il Bon ? L’entrevue en science sociale et en littérature »

– Isabelle Charpentier. « Annie Ernaux ou l’art littérairement distinctif du paradoxe »

– Perrine Parageau. « Quand l’enfant disparaît. Le récit d’enfance contemporain »

– Francine Dugast-Portes. « Les Années d’Annie Ernaux entre littérature et ethnologie »

– Sylvain David. « Le spectre des marques. Plateforme de Michel Houellebecq »

– Pierre Dos Santos. « Le prophétisme littéraire. Michel Houellebecq et Maurice G. Dantec »

– Émilie Brière. « Christophe Donner subversif ? »

– Mélanie Lamarre. « Un “patriote déçu”. Sur trois romans d’Olivier Rolin »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.