Parution – Les mouvements migratoires entre réalité et représentation (Italie, XIXe- XXIe siècle)

Les mouvements migratoires entre réalité et représentation (Italie, XIXe– XXIe siècle)numéro spécial de la revue Italies, Revue d’études italiennes (14/2010), Université de Provence, coordonnée par Carmela Lettieri, 624 pages.


Renseignements et commandes: sophie.nezri@wanadoo.fr

 

Carmela Lettieri : Présentation  

Enrico Pugliese Le modèle méditerranéen de  l’immigration. Contexte, espace, caractéristiques, stabilité.

Les cadres d’interprétation:

Raffaele Rauty : Il sogno americano. Rappresentazione dell’emigrazione italiana nei classici della sociologia statunitense.

Sonia Floriani : Qui e Altrove ? Per una tipologia di migranti fra sociologia e biografia.

Anna Maria Zaccaria : Naples-Piazza Garibaldi. Les images, les couleurs et les histoires de la mixité.

Aspects socio-économiques:

Federica Dolente, Il lavoro gravemente sfruttato degli immigrati. Una ricerca condotta a Roma e nell’Agro Pontino.

Mara Tognetti Bordogna et Annalisa Ornaghi, Le phénomène des badanti en Italie : carcatéristiques et spécificités.

Lorenzo FerranteNewcomers, fiducia e frammentazione sociale nelle comunità a forte differenziazione culturale.

Aspects générationnels:

Grazia Tatarella, Verso la società multiculturale : l’integrazione delle seconde generazioni di immigrati.

Paola Rebughini, Les jeunes descendants d’immigrés à Milan : identifications et vie quotidienne.

Simone Maddanu, La deuxième génération de musulmans en Italie : nouvelles pratiques quotidiennes de la religiosité.

Les politiques migratoires:

Jean-Pierre Darnis, L’immigration, enjeu de politique intérieure et de politique étrangère pour l’Italie contemporaine.

Mattia Vitiello, Les politiques d’entrée en Europe et la frontière méditerranéenne.

Giovanni Bonato, La libertà di circolazione e soggiorno nell’Unione europea e la tutela dell’ordine pubblico.

Caroline Savi, Le regroupement familial en Italie.

Fabio Corbisiero, La gouvernance des flux migratoires. L’accès des immigrés aux services territoriaux à partir de l’application de la loi Turco-Napolitano.                          

Rosalia Donnici, Teoria e pratica della mediazione culturale : il caso della città di Bologna.

Figures de migrants à l’époque de la grande migration:

Michela Toppano, Émigration et fierté nationale ou le mythe du bon retour chez Luigi Capuana et Enrico Corradini.

Adriana Coelho Florent, “A sociedade” d’Antonio de Alcântara Machado.

Isabelle Felici, La ‘petite patrie’ de Gigi Damiani, entre exil et émigration.

La littÉrature de l’immigration:

Daniele Comberiati, Lo sguardo obliquo : la tematica dell’emigrazione italiana nelle opere di scrittori immigrati.

Chiara Mengozzi, Strategie e forme di rappresentazione di sé nella letteratura italiana della migrazione.

Lucia Quaquarelli, Rappresentazione del conflitto nella letteratura italiana dell’immigrazione.

Emma Bond, “Verde di migrazione” : l’estetica perturbante dello straniamento ne La mano che non mordi di O. Vorpsi.

Anna Proto Pisani, Igiaba Scego, scrittrice post coloniale in Italia.

Paola CheccoliHarragas e nuovi cittadini : il migrante nella letteratura marocchina di espressione francese tradotta in Italia.

MÉdias, cinÉma et migrations:

Nicolas Violle, Admirer l’Italie fasciste, stigmatiser son immigration.

Domenico Guzzo, “Pane e cioccolata”. Cronaca ordinaria di una straordinaria emigrazione.

Marcello Maneri, Les médias dans le racisme consensuel.

Eugénie Saitta, « Metropoli », un exemple de média pour les migrants en Italie.

Gianluca Gatta, La production du ‘clandestin’. Ethnographie des débarquements à Lampedusa.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.