Journée d’études du Gremlin – “Jeux de miroirs, jeux de pouvoirs: autoreprésentation, intertextualité et métafictions”

Placées sous le thème “Jeux de miroirs, jeux de pouvoirs: autoreprésentation, intertextualité et métafictions”, les prochaines journées d’études du GREMLIN auront lieu à l’Université de Sherbrooke (A4-166), les 3 et 4 mai prochains.

Le programme suit.

***

3 MAI 2012

13h30-15h: Romans de la vie littéraire: présentations et discussions

Catherine Blaquière (Laval) – Jean Christophe de Romain Rolland

Éloïse Pontbriand (Sherbrooke) – Les Jeudis de Mme Charbonneau d’Armand de Pontmartin

Rachel Nadon (UQAM) – Ariste ou l’apprenti intellectuel, de J. Jacquin

15h-16h: Discussion autour de la base de données «Figurations»

4 MAI 2012

8h45: Accueil des participants

9h-9h15: Présentation de la journée – Jean-Philippe Martel et Olivier Lapointe

9h15-10h45: Convocations fictionnelles de la lecture et du livre
Présidente de séance: Marie-Pier Luneau (Sherbrooke)

Alex Gagnon (Montréal) – «Le ” livre” comme système culturel. Le livre dans le texte et le texte dans le livre»

Julie-Stéphanie Normandin (Laval) – «La lecture et la survie dans la série Lost»

Marion Kuehn (Laval) – «Méta-romans: La réflexion littéraire dans et par le roman contemporain québécois»

10h45-11h: Pause

11h-12h: Fictionnalisation de l’écrivain et stratégies narratives
Présidente de séance: Mathilde Barraband (UQTR)

Simon Lévesque (UQAM): «Limonov miroir de Carrère: stratégies narratives de la “vraie” fiction»

Michaël Fortier (Sherbrooke): «De la virilité auctoriale chez Léon Bloy»

12h-13h30: Dîner

13h30-14h30: Création et marginalité I
Président de séance: Pascal Brissette (McGill)

Sophie Dubois (Montréal): «Beaulieu, Joyce et Laferrière: tentatives de fratrie paratopique»

Julie Dehin (Sherbrooke): «La marginalisation du peintre fictif dans La comédie humaine de Balzac»

14h30-14h45: Pause

14h45-15h45: Création et marginalité II
Président de séance: Michel Lacroix (UQAM)

Amélie Vioux (McGill): «Configurations: collaborations et sociabilités de la femme auteur dans La Comédie humaine d’Honoré de Balzac»

Melissa Arbour (UQAM): «Le personnage écrivain dans le roman judéo-québécois, l’exemple de La Québécoite de Régine Robin»


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.