Parution – “Art et contestation”


Art et contestation

 

Collectif sous la direction de Justyne Balasinski et Lilian Mathieu

Presses universitaires de Rennes – Collection Res Publica – 2006 – 236p.

 

 

Si les liens qui unissent l’art et la contestation sont à la fois étroits et multiples, ils ont rarement attiré l’attention des analystes des mouvements sociaux, alors même que ce domaine de recherche s’est considérablement développé au cours de la dernière décennie.

L’objectif de cet ouvrage est d’explorer la diversité des liens qui unissent art et contestation, c’est-à-dire l’ensemble des similitudes, passages, importations ou reconversions qui s’opèrent entre le champ artistique et les mobilisations collectives. Il explore les engagements d’artistes autour d’enjeux propres au monde de l’art ou touchant les modes d’exercice des professions artistiques, mais aussi le rapport que l’activité contestataire entretient à l’art et aux artistes, ainsi que les usages de l’art à des fins militantes.

Du groupe Zebda au « rock identitaire français », du raggamuffin occitan au rap engagé italien, de la contestation par les comédiens polonais de l’état de guerre à la protestation des acteurs américains contre la guerre en Irak, de la « critique artiste » portée par Mai 68 à la contestation esthétique du néo-libéralisme en passant par le néopolar, des luttes autour du régime de l’intermittence aux mobilisations théâtralisées d’Act Up, l’ouvrage couvre un large spectre de mouvements sociaux comme de domaines esthétiques (musique, littérature, théâtre, arts plastiques, cinéma).

De même y rencontrera-t-on différentes perspectives théoriques, témoignage du foisonnement conceptuel de la sociologie des mobilisations contemporaine. Loin de se restreindre aux seules formes socialement légitimes, il intègre les artistes consacrés comme les avant-gardes ou les marges artistiques, voire des pratiques artistiques amateurs ou encore le public d’oeuvres à la réputation « contestataire ».

Destiné à dresser un état des lieux de la recherche, ce livre rend compte du potentiel heuristique, tant pour la sociologie de l’art que pour l’analyse de la politique contestataire, de l’étude sociologique des liens qu’entretiennent ces deux univers distincts que sont le monde de l’art et celui du militantisme. 

Introduction :
La contestation dans l’art, l’art dans la contestation
Justyne Balasinski & Lilian Mathieu 

Les Zebda : la réinvention des pratiques musicales en mode d’engagement politique critique
Baptiste Giraud

L’anticentralisme multiculturel de la Ligne Imaginot. Art occitan et échange d’estime réciproque
Christophe Traïni

Les artistes américains contre la guerre en Irak
Violaine Roussel

Boycott: les comédiens face à l’état de guerre de 1981 en Pologne
Justyne Balasinski

Les luttes autour du régime de l’intermittence et leur radicalisation en 2003
Serge Proust

Une musique groupusculaire : le rock identitaire français
Lilian Mathieu

Le rap engagé en Italie : un fil rouge entre les années 68 et les années 90 ?
Isabelle Sommier

La créativité comme arme révolutionnaire ? L’émergence d’un cadrage artiste de la révolution en mai 68
Boris Gobille

Sida et stratégies de représentation : dialogues entre l’art et l’activisme
Christophe Broqua

La mobilisation des artistes-activistes contre le néo-libéralisme
Sonja Kellenberger

La lecture de polars : une contestation sans engagement ?
Annie Collovald

Justyne Balasinski et Lilian Mathieu (dir.); Art et contestation; Rennes; Presses universitaires de Rennes, Coll. Res Publica; 2006; 236p.; ISBN: 2753502978.

Lien: http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=1242


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.