Parution sur le site Médias 19 : “La revue Paris-Canada (1884-1909) et les relations franco-canadiennes à la fin du 19e siècle”

Philippe Garneau, La revue Paris-Canada (1884-1909) et les relations franco-canadiennes à la fin du 19e siècle, www.medias19.org, 2013.

En 1882, le gouvernement Macdonald décide de créer à Paris, sur l’initiative de la province de Québec, un commissariat chargé de s’occuper des intérêts du Dominion du Canada en France. Dépourvu de reconnaissance officielle, le commissaire canadien à Paris devait encourager le commerce et le recrutement d’émigrants français. Le poste fut confié à Hector Fabre, sénateur et journaliste propriétaire de L’Événement. Pendant 28 ans celui-ci s’occupe à la fois des intérêts de la province de Québec et du Dominion en France. Son action à Paris se situe quelque part entre les relations publiques et la propagande. En 1884, il fonde la revue Paris-Canada. Organe officiel du commissariat canadien, mais également revue des Canadiens à Paris, Paris-Canada constitue une véritable chronique du rapprochement entre la France et le Canada à la fin du XIXe siècle.

La revue porte sur l’immigration, la colonisation et le potentiel économique du Canada. Elle informe sur les questions qui touchent les relations franco- canadiennes comme la création d’une ligne de navigation directe et la négociation de traités de commerce. On n’hésite pas à justifier le rapprochement économique par des appels aux sentiments et à la solidarité culturelle des Français. La diversité des sujets traités par la revue montre également que les Canadiens recherchent une forme de reconnaissance culturelle de la part de la France. Paris-Canada publie des extraits et de nombreux comptes rendus d’œuvres littéraires. Elle consacre des articles aux visites d’hommes politiques canadiens en France, publie des résumés des fêtes franco-canadiennes et informe sur les diverses activités des Canadiens installés dans la capitale française. Surtout, elle permet de donner un point de vue canadien sur l’actualité politique du Dominion. Par ses éditoriaux, Hector Fabre, explique au public français les subtilités du lien colonial et donne son avis sur l’avenir de la nation canadienne.

En somme, Paris Canada, revue française d’une population d’origine française vivant dans une colonie britannique, est à l’image des relations qui existent entre le Dominion et la France à la fin du XIXe siècle. Relations qui tiennent davantage du lien affectif que des intérêts économiques partagés. Cet ouvrage propose une lecture approfondie de cet important périodique que fut Paris-Canada, et offre des reproductions numérisées d’extraits de livraisons.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Rosie LD (4 mai 2013). Parution sur le site Médias 19 : “La revue Paris-Canada (1884-1909) et les relations franco-canadiennes à la fin du 19e siècle” Le carnet de la liste socius. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qxgd


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.