Parution – “Miroir des autres, reflet de soi (2) : stéréotypes, politique et société dans le monde occidental”

H. Ménard, C. Courrier (dir.), Miroir des autres, reflet de soi (2) : stéréotypes, politique et société dans le monde occidental (de l’Antiquité romaine à l’époque contemporaine), Michel Houdiard Éditeur, collection “L’Atelier des sciences humaines et sociales, Université Paul Valéry-Montpellier 3, laboratoire CRISES, EA 4424”, 2013. EAN13 : 9782356921055.

Au carrefour des sciences sociales, les stéréotypes constituent des instruments privilégiés de mise au jour des processus de construction identitaire, des sentiments d’appartenance communautaire et des phénomènes d’intégration à la Cité ou d’exclusion aux marges du monde. Éléments structurants du discours historique, littéraire ou iconographique antique, ils peuvent révéler une partie méconnue de l’imaginaire romain, fait de croyances et de peurs, de rôles et de comportements attendus à l’égard de l’Autre. Toutefois, quand ils parlaient des « autres », les Romains parlaient aussi d’eux-mêmes. Les stéréotypes donnent ainsi à voir des normes sociales, dont l’analyse rend compte des modalités de création du consensus ou de naissance du conflit au sein de la société romaine.

Fruit d’un séminaire mené au sein du laboratoire CRISES – EA 4424 (Montpellier 3), cet ouvrage constitue le deuxième opus de l’équipe « Stéréotypes romains ». Dans le prolongement des réflexions transdisciplinaires qui ont abouti au premier volume paru en 2012, il porte plus spécifiquement sur les modalités de construction des stéréotypes et sur leur rôle socio-politique. Il propose également, à partir du cas de la Rome antique, des éléments de comparaison avec d’autres époques.

Cyril Courrier, agrégé, docteur en histoire et ancien membre de l’École française de Rome, travaille sur la culture et l’imaginaire de la plèbe de Rome dans l’Antiquité. Il est actuellement ATER à l’Université d’Aix-Marseille.

Hélène Ménard, maître de conférences en histoire romaine à l’Université Montpellier 3, spécialiste de la Rome impériale, travaille sur la violence et la justice dans l’empire romain.

 

TABLE DES MATIÈRES

AVANT-PROPOS
Cyril Courrier, UMR 7299 – CCJ, Aix-Marseille Université

Hélène Ménard, EA 4424 – CRISES, Univ. Paul-Valéry Montpellier 3

 

I. CONSTRUIRE LE STÉRÉOTYPE

  • Noëlle Géroudet (Univ. de Grenoble), « De la réalité à l’image, de l’image à l’idée, de l’idée à l’image… La construction iconographique d’un stéréotype : le cas de Roma »
  • Eric Morvillez (UMR 8167 – Orient et Méditerranée – équipe Antiquité Classique et Tardive ; Univ. d’Avignon et Pays de Vaucluse), « Évolution d’un stéréotype : les images des jardins romains »
  • Sarah Rey (UMR 8210 – ANHIMA), « Veteris Capitolii humilia tecta : le topos de la décadence romaine et sa localisation »
  • Aline Estèves (EA 4424 – CRISES, Univ. Paul-Valéry Montpellier 3), « De l’archétype à la caricature : jeux de stéréotypie autour du personnage de la magicienne, dans la littérature latine d’époque impériale »
  • Elian Cuvilier (EA 4424 – CRISES, IPT Montpellier), « De quelques stéréotypes et de leur subversion dans deux paraboles évangéliques »

II. STÉRÉOTYPES ET POUVOIRS

  • Robinson Baudry (ESPRI, UMR 7041 – ArScAn, Univ. Paris Ouest-Nanterre-La Défense), « Stéréotypes et défaites électorales à la fin de la République »
  • Romain Millot (ENS de Lyon/Univ. Paris-Diderot), « Le conspirateur sous la République : conception, utilisation et influence d’un stéréotype dans la culture politique romaine »
  • Nathalie Queneau (Institut Catholique de Paris),  « L’amicus principis : une figure politique du Principat (Ier-IIIe siècles ap. J.-C.) »
  • Roxane Chilà (EA 4583 – CEMM, Casa de Velázquez), « Les élites curiales au miroir du stéréotype : la cour de Naples sous Alphonse le Magnanime (1442-1458) »

III. STÉRÉOTYPES DE ROME, STÉRÉOTYPES SUR ROME

  • Elise-A. Neuilly (EA 4583 — CEMM, Univ. Paul-Valéry Montpellier 3), « La violence et les triomphes : la postérité de l’héritage antique dans les représentations médiévales des vertus »
  • Claudie Martin-Ulrich (IRCL, Univ. de Pau), «Vertus du stéréotype et stéréotype de la vertu à la Renaissance »
  • Christian Amalvi (EA 4424 – CRISES, Univ. Paul-Valéry Montpellier 3),  « “Nos ancêtres les Gaulois”, un mythe national et républicain de longue durée »
  • Matthieu Soler (PLH-ERASME, Univ. de Toulouse II-Le Mirail), « Le cinéma dans la deuxième moitié du XXe siècle et les jeux romains : images de l’Antiquité et reflets des sociétés contemporaines »

CONCLUSION

Jean-Pierre Guilhembet (UMR 8210 –ANHIMA, Univ. Paris Diderot-Paris 7) « Déconstruire les stéréotypes, déstéréotyper… »

Adresse : Aix-Marseille Université, Faculté des Arts, Lettres, Langues, Sciences humaines (UFR ALLSH), Site Schuman, 29, avenue Robert Schuman, 13621, Aix-en-Provence, Cedex 01

Source : Fabula


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.