Congrès – “Les mondes du spectacle au XIXe siècle”

Les mondes du spectacle au XIXe siècle

Congrès 2014

de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes

28-30 janvier 2014

Image congrès

Comité organisateur : Jean-Claude Yon (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines) ; Sophie Lucet (Université Paris 7, CERILAC) ; Agathe Novak-Lechevalier (Université Paris 10, CSLF)

Comité scientifique : Olivier Bara (Université Lyon 2) ; Florence Fix (Université de Nancy) ; Violaine Heyraud (Université Paris 3) ; Hervé Lacombe (Université de Rennes 2) ; Cécile Reynaud (BnF) et les membres du Comité organisateur

 

MARDI 28 JANVIER : THÉÂTRE DÉJAZET

41, bd du Temple, 75003 Paris

MATINÉE (9 h)

EXPOSITIONS / DÉAMBULATIONS

Présidence : Jean-Claude Yon (UVSQ)

Introduction par les organisateurs

  • Valérie Etter (Université de Strasbourg) – Les zoos humains / cirques de phénomènes au XIXe siècle
  • Agnès Curel (Université Paris 3) – Les mondes exotiques des baraques foraines : mettre le monde en spectacle dans les foires parisiennes au XIXe siècle
  • Laurent Bihl (Université Paris 1) – Peut-on parler de « spectacles satiriques » dans le Paris de la fin du XIXe siècle ?
  • Marie-Ange Fougère (Université de Bourgogne) – L’Exposition universelle de 1900 : l’esprit de Paris en représentation

APRÈS-MIDI  (14 h)

VOYAGES POUR L’ŒIL

Présidence : Florence Fix (Université de Nancy)

  • Patrick Desile (ARIAS, CNRS) – « Il ne m’a manqué qu’un dernier ama… » Spectacles optiques et imaginaires de l’Ailleurs dans le Paris de la Restauration et de la monarchie de Juillet
  • Lucie Lachenal-Taballet (Université Paris 1) – Les « rotondes de l’illusion » entre 1814 et 1830
  • Sylvie Roques (EHESS/CNRS) – Le Tour du monde en 80 jours et Michel Strogoff. Leurs tournées : obstacles et enjeux
  • Lise Jankovic (Université Paris 3) – Qui a gagné ? Transferts de secrets, défis et compétition entre les prestidigitateurs espagnols et étrangers au XIXe siècle
  • Frédéric Tabet (Université Paris-Est) – Les mises en illusion de la France

 

MERCREDI 29 JANVIER : SALLE DU MOTIF

6, villa Marcel-Lods, Passage de l’Atlas, 75019 Paris

MATINÉE (9 h)

DÉCENTREMENTS

Présidence : Olivier Bara (Université Lyon 2)

  • Béatrice Didier (ENS Ulm) – Naissance du livret romantique en France (1800-1830)
  • Alexia Kalantzis (UCP, UVSQ) – Les enjeux politiques et esthétiques de la tournée d’Adélaïde Ristori en France (1855-1860)
  • Séverine Féron (Université de Bourgogne) – La circulation du théâtre lyrique étranger en France sous l’égide de Castil-Blaze
  • Amélie Grégorio (Université Lyon 2) – La conquête de l’Algérie au théâtre
  • Maribel Casas (UVSQ) – Les escaliers de l’Opéra Garnier, un modèle d’exportation

APRÈS-MIDI (14 h)

GÉOGRAPHIES DES PETITS GENRES

Présidence : Hervé Lacombe (Université Rennes 2)

  • Johanna Danciu (Université York) – Les espaces du vaudeville : interthéâtralité sur les scènes mineures du début du XIXe siècle
  • Anna Leone (Université Paris 1) – L’Opra dei pupi à l’époque du Risorgimento italien : le théâtre des marionnettes siciliennes entre région et nation
  • Ksenia Fesenko (Université Paris 8) – Imaginer l’inconnu : les mondes silencieux des pantomimes du Théâtre des Funambules et des frères Hanlon Lees
  • Sylvie Perault (Université Paris 3) – La très précoce influence du divertissement anglo-saxon sur le spectaculaire français : le cas du music-hall et de ses revues
  • Elisabeth Pillet (Université Montpellier 3) – Tonkinoises et chrysanthèmes : l’Asie dans la chanson du XIXe siècle

 

JEUDI 30 JANVIER : THÉÂTRE DE L’ENS

45, rue d’Ulm, 75005 PARIS

MATINEE (9 h)

IDENTITÉS SPECTACULAIRES 1 : SPECTACLES ET CONSTRUCTION NATIONALE

Présidence : Cécile Reynaud (BnF)

  • Valentina Ponzetto (FNS/Université de Genève) – Le proverbe dramatique : un genre à la française ?
  • Rondy Torres (Université de Los Andes, Bogota) – La Colombie entre opéra italien et zarzuela espagnole
  • Jean Lacoste (Paris) – Goethe ou comment le théâtre a participé à la formation de l’identité allemande
  • Sarah Brun (Université de Rouen) – Farce et affirmation nationale : le cas de Pathelin et de Hans Sachs
  • Maria Gabriela Huidobro (Université Andrès Belo, Chili) – Le théâtre chilien comme tribune patriotique dans les temps de la guerre du Pacifique (1879-1884)
  • Daniela N. Prina (Université de Liège) – Le Théâtre flamand de Bruxelles : le progrès en scène

APRÈS-MIDI (14 h)

IDENTITÉS SPECTACULAIRES 2 : SPECTACLES ET AFFIRMATION LOCALE

Présidence : Violaine Heyraud (Université Paris 3)

  • Jean-Louis Meunier (Unîmes et RIRRA XXI-Montpellier III) – Opéra, religion, politique et censure à Nîmes au XIXe siècle : Les Huguenots et Le Prophète
  • Alice Folco (Université Grenoble 3) – Le spectacle et ses pratiques à l’échelle municipale : l’exemple grenoblois à la fin du XIXe siècle
  • Marion Denizot (Université Rennes 2) – Territoire, frontières et nation au Théâtre du Peuple de Bussang (1895-1914)
  • Bruno Forment (Universiteit Gent / Vrije Universiteit Brussel) – Du cirque à l’opéra : la carrière sinueuse d’Albert Dubosq, décorateur franco-belge

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.