Appel à contribution – “Du livre en société à la société contre le livre”

Du livre en société à la société contre le livre

Colloque

Mercredi 15 et jeudi 16 octobre 2014

On ne peut que constater le rôle essentiel du livre, voire d’un livre, sur la société. La BibleL’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert ou LePetit livre rouge de Mao sont des exemples significatifs. Depuis qu’il est devenu codex, le livre exerce une fonction essentielle (sociopolitique, économique, idéologique…) dans notre société. Qu’il soit vecteur de connaissance, facteur de progrès social ou lieu d’échanges, le livre reste la principale source culturelle de notre société, une sorte de modèle social du bien commun. Mais n’assistons-nous pas aujourd’hui à un renversement de ce modèle ?

Depuis l’apparition et le développement de la technologie du numérique, on perçoit en effet un vacillement du statut de l’objet « livre » et du livre comme objet dans son rapport à la société. Si l’on s’interroge sur la portée sociopolitique du numérique qui réduit la place ou qui élimine plusieurs acteurs de la « chaîne du livre » traditionnelle — non seulement l’imprimeur mais aussi toute une série de métiers (correcteur, maquettiste, représentant, distributeur…) sans parler des librairies et des bibliothèques — on constate un certain effacement du lien consubstantiel qui existe entre soi et cet objet séculaire. Aujourd’hui, ce processus touche autant la fabrication du livre, les contenus que l’espace sensible sinon sensuel entre le livre et le lecteur.

Nous nous interrogerons lors de ce colloque sur un tel retournement. Malgré le nombre croissant de livres ‘fabriqués’, notre société n’a-t-elle pas décidé in fine d’en finir avec le livre ? Le lien séculaire entre le livre et la société a-t-il été rompu ? Là où le livre faisait autrefois corps avec la société, n’est-il pas aujourd’hui pris à partie par elle ? En portant atteinte au livre, n’est-ce pas le texte que l’on place sous un certain régime de dissolution, sorte d’écho à l’avertissement de Levinas : « Sauvez le texte de son malheur de livre ! ».

Cette recherche donnera lieu à une publication qui fera suite aux différents volumes déjà publiés aux Presses universitaires de Paris Ouest dans la collection « Livre et société » dirigée par Marc Perelman : Le livre et ses espaces (2007), L’esthétique du livre (2010), Le Livre au corps (2012), Les Temps du livre (à paraître).

Modalités

Réponse à l’appel à communication sous la forme d’un texte de 1.500 signes maximum à envoyer avant le 30 juin 2014.

Réponse courant juillet 2014.

Proposition à envoyer à alain.milon@u-paris10.fr et marc.perelman@u-paris10.fr

 

 

Url de référence :
http://www.pressesparisouest.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.