Parution – Gisèle Sapiro, “La sociologie de la littérature”

widget

Gisèle Sapiro, La sociologie de la littérature
Paris, La Découverte, coll. “Repères”, 2014

Prix : 10 €
ISBN : 9782707165749
Dimensions : 120 * 190 mm
Nb de pages : 128

Présentation

Qu’est-ce qui explique la création littéraire ? La biographie de l’auteur ? Les oeuvres contemporaines ? L’histoire littéraire nationale ? Ou les attentes du public ?
La sociologie de la littérature, dont le présent ouvrage propose un état des lieux, est un domaine en pleine expansion. Visant à dépasser le clivage entre analyse interne et analyse externe, elle explore les médiations entre les oeuvres et les conditions sociales de leur production sous trois angles : les enjeux politico-économiques et le mode de fonctionnement du champ littéraire ; la sociologie des oeuvres ; les conditions de leur réception. Des exemples tirés d’enquêtes empiriques illustrent les méthodes utilisées, qu’elles soient qualitatives (analyse textuelle, entretiens, observation) ou quantitatives (prosopographie, analyse de réseaux). Sans oublier les perspectives transnationales.
Inscrit dans un dialogue interdisciplinaire avec l’histoire de la littérature et les études littéraires, ce livre aborde aussi les intersections entre la sociologie de la littérature et d’autres spécialités comme la sociologie de l’art, de la culture, des rapports de classe, de sexe et de « race », du genre, des professions, des médias, de l’édition, de la traduction et de la mondialisation.

Table des matières

Introduction
I / Théories et approches sociologiques de la littérature
Le fait littéraire comme fait social

Les effets sociaux de la littérature
Les lois de l’histoire littéraire
De la vision du monde à la sociologie du goût littéraire
La littérature comme acte de communication
Dépasser la théorie du reflet : structuralisme génétique Vscultural studies
Fonctionnalisme, interactionnisme et approche relationnelle
La théorie des champs
L’institution littéraire
La théorie du polysystème
Champ, institution littéraire et polysystème
L’interactionnisme symbolique
Les réseaux
II / Les conditions sociales de production des oeuvres
Situation de la littérature dans la société

Le contrôle idéologique de la littérature
Le rôle social de l’écrivain
Différenciation sociale et division du travail intellectuel
La logique de marché
Le monde des lettres et ses institutions
Le recrutement social des écrivains
Développement professionnel du métier d’écrivain
Les institutions de la vie littéraire
Structure du champ littéraire et analyse des correspondances multiples
Structure des relations et mesure des réputations : l’analyse de réseaux
III / La sociologie des oeuvres
Des représentations aux manières de faire
Littérature et représentation(s) sociale(s)
La littérature comme mode de connaissance pratique
Le travail de mise en forme
Écoles, courants, genres
Orthodoxie et hétérodoxie
Littérature et identité
Littérature et nation
La perspective postcoloniale
La singularité esthétique comme objet sociologique
L’approche biographique en littérature
Les révolutions symboliques
Stratégies d’écriture et stratégies d’auteur
Postures et scénographies auctoriales
IV / Sociologie de la réception
Les instances de médiation

Étapes et enjeux de la réception
Les procès littéraires
La réception critique
Les effets de la réception sur l’oeuvre
La circulation transnationale des oeuvres littéraires
Un nouvel objet pour la sociologie de la littérature : les festivals
Sociologie de la lecture
Des enquêtes sur la lecture aux trajectoires de lecteurs
Usages de l’imprimé et évolution des pratiques de lecture
De la théorie de l’identification aux intérêts de lecture
Conclusion
Références bibliographiques.

Gisèle Sapiro est directrice de recherche au CNRS et directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Spécialiste de sociologie des intellectuels, de la littérature et de la traduction, elle est l’auteure de La Guerre des écrivains, 1940-1953 (Fayard, 1999, rééd. 2006) et de La Responsabilité de l’écrivain. Littérature, droit et morale en France, XIXe-XXIe siècle (Seuil, 2011). Elle dirige la collection « Culture et société » chez CNRS Éditions.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.