Parution – Joseph Jurt, “Sprache, Literatur und nationale Identität”

Joseph Jurt, Sprache, Literatur und nationale Identität. Die Debatten über das Universelle und das Partikuläre in Frankreich und Deutschland, De Gruyter Moton (Berlin/Boston), collection “mimesis, 58”, 2014. EAN13 : 9783110340365.

 

Si la ‘nation d’Etat’ est en principe un projet politique qui repose sur des principes universels, celle-ci a défini en même temps son profil particulier par des critères culturels. On a ainsi attribué, lors du processus de la constitution d’une identité nationale, à la langue et à la littérature une fonction centrale. La portée spécifique de la dimension culturelle par rapport à la dimension politique peut être très bien saisie à travers l’exemple de la France et de l’Allemagne. La France s’est définie très tôt par ses structures politiques. La langue et la littérature sont denvenues ensuite un attribut important de la nation. L’Allemagne a réalisé son unité étatique beaucoup plus tard. A travers la culture et la littérature s’est développée auparavant une pensée nationale pré-étatique. Dans le contexte de la guerre de 1870/71, des intellectuels allemands ont défini la nation par des critères culturels ‘objectifs’ alors qu’on a défini en France la nation par le principe de l’autodétermination des citoyens. Il serait cependant trop sommaire de partir d’une opposition idéaltypique entre ‘nation d’Etat’ et ‘nation de culture’. A travers une reconstruction se fondant sur l’histoire linguistique, littéraire et politique on tente ici d’élucider ce processus dans toute sa complexité à partir du 16e siècle jusqu’à nos jours.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.