Séminaire SLAC

Cher-e-s collègues et ami-e-s,

le Séminaire Littéraire des Armes de la Critique ouvrira la troisième année de ses travaux mardi 13 octobre à 9h30 afin de lancer la problématique de recherche de l’année : “L’efficacité de la littérature en question”.

Comme en 2014-2015, la moitié environ des séances sera consacrée à des théoricien-ne-s de la littérature dont l’étude nous paraît intéressante dans une perspective marxiste ou, plus généralement, critique et progressiste. Des communications ont ainsi déjà été consacrées à Lukacs, Bakhtine, Flora Tristan… Nous aimerions à présent nous pencher sur les premiers grands théoriciens marxistes de la littérature (Mehring, Plekhanov, Trotsky…), sur Lucien Goldmann ou sur Pierre Macherey, ainsi que, dans la continuité de la dernière séance de 2014-2015, sur les théoricien-ne-s féministes de la littérature.

Pour l’autre moitié des séances, nous souhaitons lancer un cycle intitulé « Pragmatique et engagement ». Il s’agira de réfléchir de manière plus systématique à une question que nous sommes régulièrement amené-e-s à nous poser depuis les débuts du séminaire : quel peut être l’impact (notamment politique) de la littérature, et de la fiction en particulier ? Une problématique si vaste se dédouble immédiatement :

– en une problématique de la production et de la création littéraires : à quelles conditions la littérature peut-elle être engagée/militante ? Et à quelles conditions la littérature est-elle plus efficace, pour défendre une cause, qu’un discours non littéraire ?

– en une problématique de la réception : que nous apprennent la critique pragmatique, la narratologie, les sciences cognitives… sur les modalités de réception d’une œuvre littéraire par le/la lecteur/trice ? Le/la lecteur/trice est-il/elle dupe du discours du texte ? Qu’est-ce qui se joue exactement entre le codage, par l’auteur-e, et le décodage, par le/la lecteur/trice ? La réception de l’œuvre peut-elle jouer contre les intentions conscientes de son ou ses auteur(s) ? Le message de l’œuvre, s’il y en a un, influence-t-il le/la récepteur/trice rationnellement ou émotionnellement ?

La liste des questions n’est évidemment pas exhaustive ; nous souhaitons surtout nous concentrer sur la littérature, mais d’autres formes fictionnelles comme les films, les séries ou les jeux vidéo pourront également faire l’objet de nos réflexions. Une séance intitulée « Histoire et état de la critique pragmatique » et une séance sur le théâtre et son public sont d’ores et déjà prévues dans le cadre du cycle « Pragmatique et engagement ».

Il y aura environ une séance par mois (en alternance : cycle « Théoricien-ne-s de la littérature » et cycle « Pragmatique et engagement »). Chaque séance durera trois heures, et accueillera plusieurs courtes communications (idéalement trois) et des moments de discussion. Les communications seront assurées par les participant-e-s au séminaire et par des intervenant-e-s extérieur-e-s (nous publierons régulièrement des appels à communication).

Les séances du premier semestre auront lieu un mardi par mois, de 9h30  à 12h30. Salle à déterminer. Toutes les séances sont ouvertes à tou-te-s !

Programme

-13 octobre : L’efficacité de la littérature en question

Introduction générale du séminaire pour l’année 2015-2016. Quelle efficacité sociale de la littérature, quels discours sur l’efficacité sociale de la littérature : état de la recherche sur la question.

-10 novembre : Les premiers auteurs marxistes

La théorie du reflet (Mehring, Plekhanov, Lafargue). Lénine et les écrits sur la littérature. Trotsky, Littérature et révolution.

-15 décembre:  Théories de l’engagement

-12 janvier : La critique littéraire féministe

-février [prévisionnel] : Les discours sur les dangers de la lecture

-mars [prévisionnel] : Pierre Macherey

-avril [prévisionnel] : L’efficacité sociale du théâtre

-mai [prévisionnel] : Lucien Goldmann

Contact : vincent.berthelier@ens.fr

http://adlc.hypotheses.org/seminaires/seminaire-litteraire-des-armes-de-la-critique-slac-2015-2016


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.