Contrat doctoral – “Cultures savantes, cultures populaires : interférences, modélisations, reconfigurations”

L’Université Paul Valéry propose un contrat doctoral en renforcement des axes de recherche de l’équipe d’accueil RIRRA 21 (EA 4209: Représenter, Inventer la Réalité du Romantisme à l’Aube du 21e siècle). Le projet de thèse financé par ce contrat devra s’inscrire dans la thématique suivante:

Cultures savantes, cultures populaires : interférences, modélisations, reconfigurations.

En prenant appui sur un corpus précisément délimité, la thèse analysera comment les formes « hautes » de l’art ou de la littérature et les formes « basses » issues des pratiques culturelles populaires (ou bien conçues pour celles-ci) peuvent entrer en dialogue. Une attention particulière sera donnée à la définition sociologique, économique et symbolique de ces deux champs, en fonction notamment du domaine d’expression, du positionnement esthétique et du contexte sociopolitique considérés.

Depuis sa fondation en 2007, le centre de recherche RIRRA21 s’applique à questionner et à remettre en cause les représentations de la culture organisées de manière verticale, hiérarchique et/ou compartimentée. Cette problématique concerne donc l’ensemble des programmes du théâtre et des spectacles vivants, du cinéma, de la musique, des arts plastiques et des études littéraires. Certains objets d’étude au cœur des recherches de Rirra21 comme la marionnette, le jeu vidéo, le roman dit « populaire », le cirque, le ciné-club, la transfictionnalité, la bande dessinée pourraient permettre de constituer un corpus original et fécond.

Le calendrier et les modalités de candidature sont présentés à l’adresse suivante:

http://recherche.univ-montp3.fr/aides-financieres/financements-pour-la-preparation-de-la-these-contrats-doctoraux-ater-cifre/

Responsable :

D. Plassard


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.