AAC – colloque “Comment penser l’actualité”

Chères et chers collègues,

Voici un appel à communications pour un colloque intitulé “Comment penser l’actualité? Approches interdisciplinaires et pratiques professionnalisées autour d’une notion protéiforme”.
S’il vous plait, faites circuler sur vous réseaux : des contributions d’informaticiens, de physiciens, de mathématiciens, en plus des SHS, etc. sont vivement souhaitées!

Le début de l’appel, pour une mise en bouche:
“Si chacun s’accorde sur le sens du nom « actualité », comme ce qui relève du temps présent ; comme ce qui est « en acte », on s’aperçoit rapidement que le terme ouvre sur des questions épistémologiques diverses en fonction de l’approche disciplinaire. Souvent utilisée dans le contexte médiatique, la notion d’actualité est peu à peu synonyme de « nouvelles ». Pourtant elle inclue un dynamisme, un mouvement que signale sa racine étymologique « actualis » en latin qui signifie « qui agit, qui met en application ». Ce mot est d’ailleurs un des rares à avoir conservé sa forme étymologique dans cinq autres langues indo-européennes : actuality, Aktualität, aktualiteit, actualidad, attualità (anglais, allemand, néerlandais, espagnol et italien). Ces similitudes, valables également pour les adjectifs, expliquent le lien très fort entre le mot « actualité » et la dimension d’action et de mouvement qui l’habite.
L’actualité est également liée au texte. Elle relève de ce qui est écrit, de ce qui est inscrit, de ce qui est « acté », c’est-à-dire fait. Lorsqu’une information relève de l’actualité, elle est recueillie, inscrite dans un acte d’auto-validation et d’auto-légitimation. L’actualité a donc partie liée avec la littérature dans le rapport au texte ; avec l’histoire, dans son rapport au temps ; avec les sciences de l’information et de la communication, dans leur rapport au support ; mais également avec les mathématiques ou la physique, dans leur rapport au réel. Ces différentes conceptions de l’actualité méritent d’être interrogées et confrontées à l’occasion d’un colloque pluridisciplinaire afin de rendre compte des convergences et divergences entre les champs scientifiques d’une part et de parvenir, si cela est possible, à une approche plus complète de l’actualité en fonction de ces usages et de ces sens dans les différentes disciplines.
A l’heure du numérique, de la communication virtuelle et de l’immédiateté, se poser la question de ce qui relève de l’actualité d’une façon générale, et de ce qui fait l’actualité dans le champ médiatique, de son mode d’inscription dans le texte, semble particulièrement nécessaire, notamment pour comprendre les enjeux communicationnels de la société d’aujourd’hui (pour ne pas dire actuelle).”

Pour plus d’informations:   http://dhiha.hypotheses.org/1695

Dr. Suzanne Dumouchel
@Suzdum
Chercheuse – Chef de Projet Institut Historique Allemand – Paris

Suzanne Dumouchel

Oxford University Studies in the Enlightenment, March 2016, ISBN 978-0-7294-1164-5, 340 pages

Order our books online at http://www.bookshop.blackwell.co.uk
Recommend this book to your librarian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.