Annonce de publication‏

Pour information, vient de paraître :


Lectures numériques. Une enquête sur les grands lecteurs.

att00001

Quelles sont les incidences de la « révolution numérique » sur les pratiques de lecture ? Peut-on mettre en évidence de nouvelles manières de lire sur écran ? Observe-t-on une métamorphose des goûts ? Voit-on apparaître des « hyperlecteurs » d’« hypertextes » ? Peut-on prophétiser la disparition du livre imprimé ? Menée de 2013 à 2014, cette étude aborde la lecture sur écran de la presse comme de la littérature et les différentes formes de prescription. Si l’enquête établit plutôt une continuité qu’une rupture dans les pratiques de lecture, elle indique aussi qu’un nouvel équilibre se cherche entre culture écrite et culture audiovisuelle.

Introduction

Chapitre I. L’apparition de la lecture sur écran : usages de l’informatique et des technologies numériques 

Chapitre II. La presse à l’heure du numérique  

Chapitre III. Lectures et lecteurs de la presse numérique

Chapitre IV. Portraits croisés d’usagers intensifs des médias numériques : métiers politiques/technophiles 

Chapitre V. Le champ de l’édition face au numérique

Chapitre VI. Littérature et lecture numérique   

Chapitre VII. Le numérique et la littérature illégitime : deux exemples

Conclusion

Annexe. Caractéristiques des personnes interviewées

Liste des illustrations

-- 
Emmanuel Brandl
Docteur en sociologie
Ingénieur de recherche
Enssib - Université de Lyon
17,21 boulevard du 11 novembre 1918
69623 Villeurbanne Cedex
Tel. : +33 (0)4.72.44.43.21
emmanuel.brandl@enssib.fr
http://www.enssib.fr
---------------------------------------------------------------------
Membre de l'équipe "Dispositions, pouvoirs, cultures, socialisations"
Centre Max Weber - ENS Lyon - UMR 5283
---------------------------------------------------------------------

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.