Journée d’étude – « Théologie et littérature »

THÉOLOGIE ET LITTÉRATURE DANS LA FRANCE D’ANCIEN RÉGIME

Société Ontarienne des Chercheurs en Ancien Régime (SOCAR)

VIIIe journée d’étude

Vendredi 21 avril 2017 Département d’Études françaises, Queen’s University (Kingston, Canada)

Date limite : 31 janvier 2017

Vénérée, crainte ou décriée, « Dame Théologie » fut une figure de pensée avant de s’imposer comme discipline dès le Moyen Âge, et le développement de la littérature fut étroitement associé à l’histoire de la théologie. En 1565, Ronsard rappelle que « la Poësie n’estoit au premier aage qu’une Theologie allegoricque ». Objet de représentation et source d’inspiration des lettrés et des artistes, la théologie s’est développée avec ou contre les instances du pouvoir politique. Souvent identifiée avec l’Église, elle a fait l’objet d’éloges ou de contestations tout au long de son histoire. Son omniprésence dans la vie sociale et culturelle s’est accompagnée de controverses et a suscité réformes et tentatives d’émancipation.

La VIIIe journée d’étude de la SOCAR sera placée sous le signe de la théologie dans la France d’Ancien Régime. Il s’agira de définir la nature, la place, les enjeux et les limites de la théologie (comme savoir institué) à cette époque. On questionnera les relations qu’elle entretient avec les autres formes du champ littéraire, ses méthodes de construction et de diffusion du savoir, ses acteurs et leur rôle dans la sphère publique, ses normes et les réponses qu’elles suscitent.

Dans l’esprit des précédentes journées de la SOCAR, les étudiant(e)s de maîtrise, de doctorat et les professeur(e)s sont invité(e)s à présenter une communication d’une durée maximale de 20 minutes sur les rapports que la théologie entretient avec la littérature. On privilégiera ainsi, mais pas exclusivement, l’étude des discours théologiques ou plus généralement religieux (traités de dévotion, littérature mystique ; traductions et adaptations ; commentaires et exégèse ; récits apologétiques ou pamphlets polémiques, etc.) qui prennent des formes diverses (théâtre, poésie, contes et romans, récits de voyages, etc.).

Les propositions de communication (titre et résumé de 350 mots maximum) sont à adresser, avant le 31 janvier 2017, aux deux responsables suivants :

Francesca Fiore ( francesca.fiore@queensu.ca ) et François Rouget ( fr2@queensu.ca )


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Virginie Mailhot (8 décembre 2016). Journée d’étude – « Théologie et littérature ». Le carnet de la liste socius. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qxxk


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.