Parution – La pensée de la race en Italie

Annonce de parution – Les cahiers de la MSHE
n° 33 – avril 2018

La pensée de la race en Italie
Du romantisme au fascisme


Aurélien ARAMINI et Elena BOVO (dir.)

Couverture La pensée de la race
avril 2018 
ISBN : 978-2-84867-621-0 / ISSN : 2490-7545
278 pages – format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 33
Série : Archives de l’imaginaire social / Numéro de série : 5
Responsables de la série : Vincent Bourdeau et Edward Castleton
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion

Site des Cahiers de la MSHE

Résumé

L’importance de la pensée italienne de la race a été longtemps sous-estimée. Cependant, en Italie autant qu’en France ou en Allemagne, nombre d’œuvres littéraires ou de discours scientifiques mobilisent le concept de race dans une perspective aussi bien théorique que politique. Des premières décennies du XIXe siècle à la période fasciste, trois moments – philologie romantique, anthropologie positiviste et idéologie fasciste – constituent les jalons d’une archéologie de la pensée italienne de la race dont l’étude révèle un usage spécifique qui engage non seulement le rapport que la Péninsule entretient avec l’autre mais aussi le rapport qu’elle entretient avec elle-même.

Elena Bovo est maître de conférences en littérature et civilisation italiennes à l’université de Franche-Comté. Docteur en philosophie, Aurélien Aramini est chercheur associé au laboratoire « Logiques de l’agir » de l’université de Franche-Comté.

Télécharger le sommaire

Pour précommander l’ouvrage

Prix spécial de souscription jusqu’au 6 mai 2018

Site des PUFC (paiement par chèque ou CB) 
  
Les libraires sont priés de passer commande à partir du 6 mai auprès de :

FMSH Diffusion 

18-20, rue Robert Schuman — 94220 CHARENTON-LE-PONT 
Tél. : +33 (0) 1 53 48 56 30 –  Courriel : cid@msh-paris. 

Powered by AcyMailing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.