Appel à communications – « Pratiques sociales de l’écrit »

Appel à communications pour l’atelier jeunes chercheur.e.s – « Pratiques sociales de l’écrit » qui se tiendra à l’EHESS.
Après une séance de présentation le jeudi 25 octobre 2018, il se déroulera en cinq autres les jeudi 22 novembre 2018, 24 janvier, 21 février, 28 mars et 22 mai 2019.

Affiche Pratique de l'écrit.jpg
À la faveur des renouveaux portés par l’histoire culturelle du livre et de la lecture [R. CHARTIER, 1987 ; 1993], par un dialogue renoué avec les sciences auxiliaires [A. PETRUCCI, 1989 ; 1992], et par les études anglo-saxonnes pionnières sur la literacy [M. CLANCHY, 1979 et J. GOODY, 1977, 1986], les chercheurs-ses en sciences humaines et sociales ont désormais intégré dans leurs recherches de nouvelles manières d’appréhender les pratiques d’écriture. Un regard anthropologique s’impose, consistant à remettre en contexte l’acte d’écriture dans le monde social dans lequel il est apparu [B. FRAENKEL, 1992]. En histoire, la source écrite n’est plus perçue comme un simple support de l’information mais constitue en elle-même un objet d’étude important. En opérant un retour sur sa matérialité, on s’intéresse à son contexte de production et aux desseins des acteurs qui l’ont produite. Particulièrement sensibles à ce renouveau, certain-e-s historien-ne-s du Moyen Âge ont contribué au développement d’une nouvelle méthode – si ce n’est un nouveau courant ou un nouveau champ – pour l’étude des pratiques de l’écrit [P.CHASTANG – É. ANHEIM, 2009].
Dans la recherche francophone, les possibilités de se former à ces nouvelles pratiques sont riches pour les étudiant-e-s en master et doctorat qui ont la possibilité de fréquenter une offre dense de séminaires, journées d’études, et colloques consacrés à ces questions. Des étudiant-e-s en anthropologie, en sociologie comme en histoire accordent désormais une place centrale à l’analyse des usages et des significations culturelle, politique, économique et juridique de l’écrit. Issu-e-s de disciplines et d’institutions différentes, les jeunes chercheurs-ses francilien-ne-s n’ont pas d’occasions régulières pour se réunir et réfléchir ensemble à leurs intérêts de recherche communs. Il nous semble important de répondre à ce manque afin qu’ils puissent se rencontrer et débattre pour inscrire les recherches sur les pratiques de l’écrit dans la voie épistémologique la plus pérenne possible. C’est pourquoi nous invitons celles et ceux qui partagent un intérêt pour ces questions, à participer à l’atelier doctoral interdisciplinaire « Pratiques sociales de l’écrit » qui se tiendra à l’EHESS en salle A4–47 du Centre de Recherches Historiques (4ème étage de la Maison des Sciences de l’Homme), au 54 boulevard Raspail de 17h à 20h. Après une séance de présentation le jeudi 25 octobre 2018, il se déroulera en cinq autres les jeudi 22 novembre 2018, 24 janvier, 21 février, 28 mars et 22 mai 2019.
Chaque session sera animée par un maximum de trois jeunes chercheurs-ses issu-e-s, dans l’idéal, de disciplines variées. Pour préparer la séance, ils pourront proposer à l’ensemble des participant-e-s de l’atelier, la lecture de travaux de recherche ; ce qui permettra de croiser et d’enrichir les références bibliographiques et la réflexion commune. Dans un premier temps d’une heure et demie environ, ils présenteront en commun leurs travaux sur une des thématiques principales de l’atelier (par exemple « écrit et oralité », « l’écrit et la ville », « l’écrit et le gouvernement », etc.). La deuxième partie sera consacrée à un débat conduit par les organisateurs-trices de l’atelier autour de la problématique du jour. Nous insistons sur l’importance que nous voulons donner à cet échange qui permettra d’apporter des regards différents aux intervenant-e-s du jour. Nous espérons qu’il alimentera une réflexion féconde quant aux problématiques générales de l’atelier. Nous invitons celles et ceux qui seraient intéressé-e-s par l’organisation d’une séance à nous envoyer une courte présentation de leur projet de recherche (max. 500 mots) et nous faire part de leurs idées avant le vendredi 29 juin 2018, à l’adresse suivante : atelierpratiquesdelecrit@gmail.com. Cela nous permettra de mettre en contact les chercheurs-ses travaillant sur des sujets de recherche communs ou proches et de programmer les différentes sessions qui seront présentées lors de la séance introductive. Les présentations et références bibliographiques des travaux présentés ainsi que les discussions de chaque atelier donneront lieu à une publication régulière dans un carnet Hypothèse « Pratiques sociales de l’écrit » qui sera spécialement créé comme support aux rencontres et réflexions communes.

Informations complémentaires :

Organisation :

Serena Galasso (EHESS – CRH/EFR)
Louis Genton (UVSQ – DYPAC/FSP)

Propositions :

Prière d’envoyer les propositions de communication le 29 juin 2018  au plus tard, sous forme d’un résumé de 500 mots environ à l’adresse suivante :  atelierpratiquesdelecrit@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *