Appel à communications – “Repenser l’analyse des littératures en langues minorisées”

Appel à communications

Les nouveaux chemins de la littérature :

Repenser l’analyse des littératures en langues minorisées

Colloque international

Université Rennes 2 – Centre de Recherche Bretonne et Celtique de Rennes (EA 4451)

Les 14 et 15 mars 2019

•    Le projet de recherche « Les nouveaux chemins de la littérature : repenser l’analyse des littératures en langues minorisées » s’appuie sur le constat d’une regrettable méconnaissance mutuelle entre les domaines littéraires de diverses langues minorisées. Les analystes de ces littératures sont en effet confinés dans leur domaine linguistique et dans un rapport duel avec la culture dominante qui englobe chaque domaine et lui prête son horizon théorique et ses lieux d’investigation et d’_expression_ en matière de recherche universitaire.

•    L’approche périphérique participe ainsi davantage de l’universalisation du particularisme central que d’une véritable analyse des dites « périphéries ». D’un point de vue géographique, mais aussi esthétique, sociologique et historiographique, elle induit une réduction de ces domaines littéraires à leur condition d’« alter-inégal » au modèle central : elle freine la compréhension diachronique de chacun de ces domaines littéraires (réduits au temps de la minorisation), elle impose un cadre esthétique (qui s’avère inadapté) et suppose l’essence sociologique de ces littératures satellisées.

•    De plus, certains agents littéraires, parfois suivis par la méta-littérature universitaire – ont, dans une certaine mesure, intégré, voire développé, cette dialectique du dominant et des dominés. Il y a un système de domination de fait qui ne rend pas compte de l’ensemble de ces productions littéraires – et qui ne saurait les expliquer – mais qui est la matrice de certains textes.

•    Le risque est grand, dans une telle perspective, de réduire toute approche comparatiste à une succession d’études de cas réunis autour d’un plus petit dénominateur minoritaire commun et partant, d’occulter de nombreux aspects de ces domaines pour leur faire intégrer un modèle prédéfini.

Le colloque « Les nouveaux chemins de la littérature : repenser l’analyse des littératures en langues minorisées » propose aux différents analystes de ces domaines littéraires de se réunir pour définir des problématiques communes à partir de plusieurs exigences méthodologiques :

1.    le postulat comparatiste : en associant différents domaines littéraires afin de se soustraire au rapport « dominant/dominé ».
2.    le postulat philologique : élément essentiel dans nos domaines d’analyse (prise en compte notamment des répercussions littéraires de la diglossie).
3.    Le postulat critique : en étudiant l’application des catégories développées par la critique littéraire aux productions des domaines littéraires en langues minorisées.

Ce projet doit permettre aux chercheurs travaillant sur des domaines isolés de se rencontrer et de participer à une réflexion théorique commune. Nous attendons des communications autour de différents sujets :

* Des propositions théoriques pour définir un objet d’études (soit des littératures écrites dans des langues européennes autres que le français, l’espagnol, l’anglais…)

* Des propositions théoriques permettant de définir différents domaines d’investigation (données géographiques, historiques, sociolinguistiques, esthétiques, culturelles…) susceptibles de faciliter une vision d’ensemble de ces littératures.

* Des études de cas géographiques ou génériques qui pourraient nourrir la réflexion théorique. À cet égard, une attention particulière sera portée aux propositions d’analyses comparatistes.

* Des réflexions consacrées à la diffusion et à la réception des littératures de langues minorisées (enseignement, humanités numériques…).

Modalités de participation

•    Langues du colloque : Français, Anglais.

•    Droits d’inscription : 20 euros

•    Date limite de soumission des propositions : 30 novembre 2018

•    Les propositions devront être envoyées à : erwan.hupel@univ-rennes2.fr sous forme d’un résumé de vingt lignes suivi d’une présentation biobibliographique de l’auteur d’une dizaine de lignes.

•    Acceptation des propositions : 30 décembre 2018.

•    Les actes du colloque seront publiés par les éditions TIR.

Responsable :

Erwan Hupel

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anthony Glinoer (10 octobre 2018). Appel à communications – “Repenser l’analyse des littératures en langues minorisées” Le carnet de la liste socius. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qy88


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.