L’Harmattan : “Logiques sociales”

Quelques livres publiés en 2004 par la collection “Logiques sociales” chez L’Harmattan concernent la sociologie de la littérature :
 

LE LECTEUR
Approche sociologique, économique et juridique
Sous la direction de Emmanuel Dreyer et Patrick Le Floch

Le présent ouvrage permet de livrer… aux lecteurs les contributions développées et enrichies sur le thème du “Lecteur”. Quels peuvent être les rapports entretenus entre ceux qui lisent, ceux qui écrivent et ceux qui permettent la diffusion de l’écrit? Connaît-on vraiment cette pratique sociale, a priori la plus élémentaire de toutes les pratiques culturelles? La dimension sociologique du problème est évidente. L’enjeu économique ne l’est pas moins. L’objectif de cet ouvrage est au final d’apporter un éclairage pluridisciplinaire sur les questions principales se posant au sujet du lecteur.
ISBN : 2-7475-6247-6 • avril 2004 • 270 pages Prix éditeur : 23 € 
 
 
LES DÉDICACES
Du fait littéraire au fait sociologique
Lysiane Bousquet-Verbeke
La dédicace, c’est un texte imprimé en tête d’un livre, par lequel un auteur fait l’hommage de son oeuvre à un dédicataire. C’est aussi une pratique, un geste, et un discours. Sa complexité dans les formes s’assortit d’une complexité quant aux destinataires, et aux interactions qu’elle génère. Le modèle de “l’énonciation”, ainsi que celui du courant pragmatique nous ont permis d’interroger le sens de la dédicace. Procède-t-elle d’une logique bénéficiaire? Relève-t-elle du système don, contre-don? Ou, comme son étymologie le laisse entendre, est-elle un acte magique de protection?
ISBN : 2-7475-6577-7 • juin 2004 • 88 pages Prix éditeur : 12,5 €

 
 
VOYAGE AU PAYS DES RELIEURS
ou l’évolution du métier du relieur en France au XXe siècle
Louise-Mirabelle
Biheng-Martinon
 
Cet ouvrage pose la question de savoir “qu’est-ce qu’un relieur aujourd’hui?” Après avoir montré l’évolution du métier de relieur au sein de la corporation du livre, l’auteur décrit les différentes dimensions de ce métier qui était jusqu’au début du XXe siècle réservé aux hommes ainsi qu’aux adolescents en échec, et qui est devenu un métier haut de gamme, attirant les femmes de la bourgeoisie. Pour la nouvelle génération de relieurs, la reliure n’est pas seulement un passe-temps agréable, mais une profession artistico-libérale à part entière. 
ISBN : 2-7475-6072-4 • février 2004 • 356 pages Prix éditeur : 29,8 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.