Parution – “Coups de griffe, prises de bec. La satire dans la presse des années trente”

Amélie Chabrier et Marie-Astrid Charlier (dir.)

Coups de griffe, prises de bec. La satire dans la presse des années trente

GriffeEXTRAIT

https://groups.openedition.org/sympa/arc/listesocius/2018-10/msg00016/CoupsdegriffeCOUV.jpeg

Les Impressions Nouvelles, collection “Réflexions faites”, 2018

EAN13 : 9782874496366

 

PRÉSENTATION

De quoi riait-on dans l’entre-deux guerres ? Quelles frontières peut-on tracer entre l’humour, la satire et l’insulte ?  Un livre qui rejoint bien des débats actuels sur la caricature et la presse satirique, la place des femmes, le racisme et l’homophobie.

 

Les auteurs

Coordonné par Amélie Chabrier et Marie-Astrid Charlier, Coups de griffe, prises de bec. La satire dans les années trente réunit une équipe internationale de chercheurs (Belgique, Canada, France) qui travaillent depuis plusieurs années sur la presse francophone de cette période. Ce collectif a déjà publié des travaux autour de ces questions : « Les Jeux Olympiques de Berlin de 1936 dans la presse internationale », Belphégor (2017), et Roy Pinker, faire sensation. De l’enlèvement du bébé Lindbergh au barnum médiatique (Agone, 2017).

Le livre

Coups de griffe, prises de bec se présente comme un beau livre sur la satire, textuelle et visuelle, dans la presse francophone des années trente, replacée dans une histoire longue du rire dans la presse, depuis la petite presse du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit de réfléchir à la particularité du rire des années 1930 : de quoi riait-on dans cette période d’entre-deux-guerres ? De qui en particulier ? De quelles manières ?

Responsable : Benoît Peeters
Adresse : 84, av. Albert1190 Bruxelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.