Conférence – « L’emprise du bien »

La prochaine séance du séminaire “droit et littérature”, organisé dans le cadre du Labex Obvil, avec le soutien du CRLC, du CERDI et de STIH, se tiendra vendredi 22 mars de 10h à 12h, à la Maison de la recherche (28 rue Serpente, métro Odéon), ensalle D116.

Nous aurons le plaisir d’accueillir Nicolas Dissaux (Université de Lille) et Yves-Edouard Le Bos (Sorbonne Nouvelle), pour une conférence intitulée: “L’emprise du bien”, dont vous trouverez l’affiche et la présentation ci-dessous.

Le Bien est-il dangereux pour la pensée ? La thèse paraît saugrenue. Certains ne l’ont pas moins défendue avec talent : l’invocation du Bien serait désormais, bien souvent, le paravent d’une piètre dogmatique. Et la tendance minerait non seulement la littérature mais aussi le droit. Au nom du Bien, la censure oeuvrerait avec bien plus d’efficacité qu’en brandissant d’autres valeurs.
Le Bien représente ainsi une belle occasion de croiser Droit & Littérature. D’autant que le remède, si mal il y a, tient peut-être justement en partie au croisement de ces deux disciplines…Yves-Edouard Le Bos et Nicolas Dissaux n’ont pas forcément de réponses à donner. Ils pensent toutefois qu’il serait bien d’y réfléchir ensemble.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.