Parution – « Les Prophètes du mensonge »

Mise en vente : 04/04/2019

Les prophètes du mensonge

Étude sur l’agitation fasciste aux États-Unis

Leo LÖWENTHAL,

assisté de Norbert GUTERMAN

Préfaces de Max HORKHEIMER et Herbert MARCUSE

Présentation d’Olivier VOIROL

Traduit de l’anglais par Vincent PLATINI et Émilie MARTINI

Sciences humaines / Théorie critique – 272 pages – 20,50 €

Outil de décryptage politique, littéraire et psychanalytique des discours fascistes et manuel de résistance, ce livre semble forgé à la flamme des luttes les plus récentes. Redécouvert récemment avec l’élection de Donald Trump, ce document historique écrit dans les années 1940 aux États-Unis dans le cadre des recherches sur la personnalité autoritaire imaginées par les membres exilés de l’École de Francfort, et enfin traduit, nous interpelle encore.

« Ces étrangers, ennemis de l’Amérique, sont à l’image de ces parasites qui déposent leurs œufs dans le cocon d’un papillon et en dévorent les larves. » C’est ce genre de propos d’une rare violence, disséminés dans des journaux, pamphlets ou discours, qu’examine Les Prophètes du mensonge, en décryptant les techniques de persuasion et les motifs psychologiques de l’agitation fasciste des années 1940 aux États-Unis.

Au-delà du contexte américain de cette époque, par une méthode novatrice empreinte de psychanalyse, les auteurs dégagent les thèmes récurrents, schèmes argumentatifs et procédés rhétoriques de cette démagogie pour en révéler le sens implicite et, surtout, la signification politique. L’ouvrage montre comment le malaise social engendré par les sociétés capitalistes modernes est ainsi exploité pour enflammer les esprits, détourner les émotions vers des « ennemis » – l’Autre, le Juif, les Rouges -, cibles faciles d’un discours de haine. L’agitation politique tranche ainsi avec l’activisme progressiste qui, lui, vise à changer effectivement les structures sociales et politiques à l’origine du malaise.

Diagnostic cru sur le devenir de la démocratie, Les Prophètes du mensonge, démonte les procédés qui étouffent les capacités de jugement et la pensée réflexive. Un manuel de résistance intellectuelle et politique contre la séduction des discours fascistes, d’une brûlante actualité.

Sociologue de la littérature et philosophe, Leo Löwenthal (1900-1993) est l’un des principaux membres de l’École de Francfort dont Suhrkamps a publié les œuvres complètes dans les années 1990.

Philosophe, psychologue et traducteur, Norbert Guterman (1900-1984) a corédigé avec Henri Lefebvre La Conscience mystifiée (1936) et a été associé au cercle de la Théorie critique lors de son exil américain.

Traduit de l’anglais par Vincent Platini et Emilie Martini

Préfaces de Max HORKHEIMER et Herbert MARCUSE

Présentation d’Olivier VOIROL.

https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_proph__tes_du_mensonge-9782348041457.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.