Journée d’études – « Que peut le récit ? Pouvoir des narrations et narrations du pouvoir – perspectives franco-allemandes »

Journée d’études organisée par Antonino Sorci et Eva Sabine Wagner

2 – 3 mai 2019

Salle Germaine Tillion – Centre Marc Bloch – Friedrichstrasse 191 – 10117 Berlin 

« Malgré tous les livres anciens sur la narrativité et tous les essais récents sur le storytelling, nul n’est encore parvenu à déterminer ce que peut un récit» : le constat d’Yves Citton, plutôt que nous décourager, nous invite à renouveler avec plus de conviction nos essais d’éclaircir ce qu’un récit serait capable de réaliser. Ces tentatives sont d’autant plus légitimes de nos jours si on pense qu’on assiste, depuis une trentaine d’années, à ce que Martin Kreiswirth appelle le « tournant narratif » en sciences humaines et sociales. Ce regain d’intérêt que les études du récit ont connu et continuent à connaître se traduit par une « omniprésence des récits » dans tout contexte, académique ou non. En réalité, les thèses de Paul Ricœur et de Hayden White à propos de l’existence d’une « structure pré-narrative de l’expérience » ont exercé une influence si grande et si généralisée au point qu’aujourd’hui il ne serait guère possible d’analyser notre rapport avec le monde sans considérer, au préalable, le pouvoir structurant des narrations. À travers cette journée d’études nous souhaitons inviter les participants à la réflexion au sujet tant des pouvoirs des récits que des modalités d’appropriation et de diffusion de ceux-ci de la part des détenteurs du pouvoir.

PROGRAMME

Donnerstag, 2. Mai 2019

Ab 12:30 Uhr

Empfang der Teilnehmer*innen │ Accueil des participants

13:15 – 13:45 Uhr

Begrüßung durch Dr. Katia Genel, stellvertretende Direktorin des CMB

Mots de bienvenue de Katia Genel, directrice adjointe du CMB

Eröffnung des Kolloquiums durch die Organisatoren, Antonino Sorci (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), Eva S. Wagner (Universität zu Köln)

Ouverture de la journée d‘étude par les organisateurs, Antonino Sorci (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), Eva S. Wagner (Universität zu Köln)

Forschungsachse 1 │ Axe de recherche 1 :

(Ré-) Écritures sociales et interculturelles dans les récits littéraires de l’extrême-contemporain │ Erneuerung gesellschaftlicher und interkultureller Narrative in literarischen Erzählungen der Gegenwart

13:45 – 15:15 Uhr

Martina Stemberger (Universität Wien): « ‹ … prendre soin des autres, raconter leurs histoires ›: Narrato-Ethik, Politik und Poetik in der französischsprachigen Reiseliteratur der Gegenwart»

Anna Weber (Freie Universität Berlin): « ‹ Stranger Than Fiction›: Vier Verfahren zum Umschreiben sozialer Narrative durch fiktionale Geschichten »

15:15 – 15:30 Uhr

Kaffeepause │ Pause café

15:30 – 16:15 Uhr

Julia Pfeiffer (Universität Konstanz): « ‹ Titicarabi ou le mirage des belles paroles › : Scholastique Mukasongas Auseinandersetzung mit der Wirkmacht des Wortes »

Forschungsachse 2 │ Axe de recherche 2:

Potentiels sociopolitiques de différents genres narratifs au XIXe et XXe siècle │

Soziopolitische Potenziale verschiedener narrativer Gattungen im 19. und 20. Jahrhundert

16:15 – 17:45 Uhr

Philipp Hubmann (Universität Zürich): « Kolportage!!! Der populärkulturelle Institutionenroman ‹ um 1900 › »

Beate Pittnauer (Hochschule für Bildende Künste Braunschweig): « Unlocked histories. Das ‹ Fotobuch › als Narrativ gesellschaftlicher Aushandlungsprozesse »

17:45 – 18:00 Uhr

Kaffeepause │Pause café

18:00 – 18:45 Uhr

Expertenvortrag I │ communication chercheur invité I :

Jan Alber (RWTH Aachen): « Erzählung und Ideologie » (« Récit et idéologie »)

Ab 19:00 Uhr

Gemeinsames Dinner│ Dîner

Freitag, 3. Mai 2019

9:30 – 10:00 Uhr

Empfang der Teilnehmer*innen │ Accueil des participants

10:00 – 11:30 Uhr

Lea Liese (Universität Basel/Wien): « Anekdotisches Erzählen und deutsch-französische Traumata: Zur Poetik und Politik gefühlter Wahrheiten bei Achim von Arnim und Clemens Brentano »

Adrien Valgalier (Université Paul-Valéry-Montpellier): « Le récit comique ou la zone de pressurisation »

11:30 – 11:45 Uhr

Kaffeepause │ Pause café

Axe de recherche 3 :

Cohérence psychique et collective: le récit entre puissance et impuissance │

Psychische und kollektive Kohärenz : die Erzählung zwischen Macht und Ohnmacht

11:45 –13:15 Uhr

Despina Jderu (Université de Bucarest): « Que peut le récit face au deuil? Le récit comme ‹ forme contemporaine de tombeau › »

Cécile Chatelet (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3): « Récuser la narration sociale de la maîtrise de son destin: l’impuissance dans les récits de Marie Ndiaye »

13:15 – 14:30 Uhr

Buffet

14:30 – 15:15

Matthias Grüne (Bergische Universität Wuppertal): « Das ‹ stille Geschehen › erfahren. Zum Wirkungspotential von Narrativen der langen Dauer »

15:15 – 15:30

Kaffeepause │ Pause café

15:30 – 16:00 Uhr

Expertenvortrag II │ communication chercheuse invitée II :

Liesbeth Korthals Altes (Université de Groningue): « Ethos et éthique: pour une perspective métaherméneutique » (« Ethos und Ethik : für eine metahermeneutische Perspektive »)

16:00 – 16:30 Uhr

Expertenvortrag III │ communication chercheuse invitée III :

Gisèle Sapiro (EHESS/CNRS): « Dévoiler la violence symbolique: la littérature et ses pouvoirs » (« Enthüllung symbolischer Gewalt : die Literatur und ihre Mächte »)

16:30 – 17:30 Uhr

Podiumsdiskussion der Expert*innen 

Table ronde des chercheurs invités

17:30 Uhr

Fazit  Conclusion

Responsable :

Antonino Sorci et Eva S. Wagner

url de référence

https://cmb.hu-berlin.de/fr/agenda/evenement/que-peut-le-recit-pouvoir-des-narrations-et-narrations-du-pouvoir-perspectives-franco-allemandes/

adresse

Centre Marc Bloch​


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.