Journées d’études – « La littérature contemporaine au collectif »

Chères et chers collègues, 

J’ai le plaisir de vous convier aux journées d’études que je coorganise avec Michel Lacroix (UQÀM) sur le thème “La littérature contemporaine au collectif”. 

Vous en trouverez le programme ci-dessous et en pièce jointe. 

Bien cordialement, 

Anthony Glinoer.

—————-

La littérature contemporaine au collectif Université de Sherbrooke, campus de Longueuil   Organisation – Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke) et Michel Lacroix (UQÀM)   Jeudi 21 novembre, salle L1-11305   9h – Anthony Glinoer et Michel Lacroix, « Introduction : groupes et collectifs littéraires »   9h30 – Jean-François Hamel (UQÀM), « Le demain joueur du Comité d’action étudiants-écrivains »   10h15 – Pause   10h45 – Collectifs littéraires et politiques   Rémi Astruc (Université Paris-Seine), « Anatomie de Tiqqun, autopsie d’une époque » Olivier Bissonnette-Lavoie (Université de Montréal), « Le degré zéro de la révolte : les (im)possibilités du collectif infondé et destituant »   12h15 – Repas   14h00 – Collectifs littéraires et politiques (suite)   Léo Vesco (École des Hautes Études en Sciences sociales), « Mise en récit collective des luttes sociopolitiques contemporaines (Mauvaise Troupe) » Philippe Theophanidis (York University), « Imaginer le collectif littéraire : Examen du trait iconographique chez Tiqqun et le Comité invisible »   Vendredi 22 novembre, salle L1-15705   9h – Collectifs informels   Nathalie Wourm (University of London), « Une nébuleuse de post-poètes : communauté et déconstruction » Robert Lukenda (Université d’Innsbruck), « Problèmes de représentation : les œuvres collectives en France entre littérature, journalisme et sociologie »   10h30 – Pause   11h – Écritures collectives   Mathilde Zbaeren (Université de Lausanne), « Le Collectif Hétérotrophes : écritures situées et protéiformes » Denis Saint-Amand (FNRS, Université de Namur), « Hit the words, jazz !  Émergence et logiques du Groupe Chromatique »   12h30 – Repas   14h – Écritures collectives (suite)   Irene Cacopardi (Université Clermont Auvergne), « Entre narrations, mouvements politiques et engagement collectif : Wu Ming, une forme de militantisme littéraire dans la modernité liquide » Izabeau Legendre (Queen’s University), « Le collectif et la communauté derrière les Bêtes d’hier : la redéfinition du « nous » comme démarche artistique et politique » Jean-Marc Baud (ENS de Lyon), « Les camaraderies contemporaines du collectif Inculte » Björn-Olav Dozo (Université de Liège), « Écrire serrés les uns contre les autres : « désincarcérer le futur » avec le collectif Zanzibar, pour ne pas terminer en boîtes à sardines »   17h – Conclusions et fin des journées d’études    

19_10_Au_collectif_programme_VA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.