Journées d’études – « La littérature contemporaine au collectif »

Chères et chers collègues, 

J’ai le plaisir de vous convier aux journées d’études que je coorganise avec Michel Lacroix (UQÀM) sur le thème « La littérature contemporaine au collectif ». 

Vous en trouverez le programme ci-dessous et en pièce jointe. 

Bien cordialement, 

Anthony Glinoer.

—————-

La littérature contemporaine au collectif Université de Sherbrooke, campus de Longueuil   Organisation – Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke) et Michel Lacroix (UQÀM)   Jeudi 21 novembre, salle L1-11305   9h – Anthony Glinoer et Michel Lacroix, « Introduction : groupes et collectifs littéraires »   9h30 – Jean-François Hamel (UQÀM), « Le demain joueur du Comité d’action étudiants-écrivains »   10h15 – Pause   10h45 – Collectifs littéraires et politiques   Rémi Astruc (Université Paris-Seine), « Anatomie de Tiqqun, autopsie d’une époque » Olivier Bissonnette-Lavoie (Université de Montréal), « Le degré zéro de la révolte : les (im)possibilités du collectif infondé et destituant »   12h15 – Repas   14h00 – Collectifs littéraires et politiques (suite)   Léo Vesco (École des Hautes Études en Sciences sociales), « Mise en récit collective des luttes sociopolitiques contemporaines (Mauvaise Troupe) » Philippe Theophanidis (York University), « Imaginer le collectif littéraire : Examen du trait iconographique chez Tiqqun et le Comité invisible »   Vendredi 22 novembre, salle L1-15705   9h – Collectifs informels   Nathalie Wourm (University of London), « Une nébuleuse de post-poètes : communauté et déconstruction » Robert Lukenda (Université d’Innsbruck), « Problèmes de représentation : les œuvres collectives en France entre littérature, journalisme et sociologie »   10h30 – Pause   11h – Écritures collectives   Mathilde Zbaeren (Université de Lausanne), « Le Collectif Hétérotrophes : écritures situées et protéiformes » Denis Saint-Amand (FNRS, Université de Namur), « Hit the words, jazz !  Émergence et logiques du Groupe Chromatique »   12h30 – Repas   14h – Écritures collectives (suite)   Irene Cacopardi (Université Clermont Auvergne), « Entre narrations, mouvements politiques et engagement collectif : Wu Ming, une forme de militantisme littéraire dans la modernité liquide » Izabeau Legendre (Queen’s University), « Le collectif et la communauté derrière les Bêtes d’hier : la redéfinition du « nous » comme démarche artistique et politique » Jean-Marc Baud (ENS de Lyon), « Les camaraderies contemporaines du collectif Inculte » Björn-Olav Dozo (Université de Liège), « Écrire serrés les uns contre les autres : « désincarcérer le futur » avec le collectif Zanzibar, pour ne pas terminer en boîtes à sardines »   17h – Conclusions et fin des journées d’études    

19_10_Au_collectif_programme_VA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.