Appel à communications – « Les femmes dans le discours colonial avant 1900 (Atelier 3, Association canadienne d’études francophones du XIXe siècle (ACÉF-XIX) »

Association canadienne d’études francophones du XIXe siècle (ACÉF-XIX)

Congrès des sciences humaines, Université Western

London, Ontario, Canada, 31 mai – 2 juin 2020

Atelier 3

Les femmes dans le discours colonial avant 1900

  Au cours du XIXe siècle la France connaît une période de « second souffle colonial lié, en grande partie, au développement du libéralisme, au retour du patriotisme de drapeau et, surtout, aux besoins de la révolution industrielle » (Dulucq et al., 2008). Le monde colonial se révèle essentiellement sous son aspect masculin : soldats, laboureurs, défricheurs, fonctionnaires ou commerçants en sont les premières silhouettes. Un ensemble de documents divers construisent des discours coloniaux dont le pluriel marque la diversité : littérature, journalisme, écrits de voyage, rapports politiques… Dans ces discours à plusieurs facettes, la présence des femmes, considérablement plus effacée que celle des hommes, se signale pourtant par de multiples échos qui portent sur le rôle des compagnes des colons (dont le cas particulier des “créoles”), l’action des missionnaires et des enseignantes, les activités des commerçantes ou des intellectuelles et les migrations féminines – pour n’en donner que quelques exemples.

Qu’elles soient réputées être du côté des “aventurières en crinoline” (Mouchard, 1987) ou des “indigènes”, les femmes sont donc prises en compte par les discours coloniaux et elles contribuent parfois même à les construire. Dans cet atelier, nous aimerions accueillir des réflexions, des commentaires, des présentations sur la manière dont les femmes s’immiscent dans les discours coloniaux tant au niveau physique qu’au niveau social – comme catégorie qui réclame sa place dans ce qui peut finalement être défini comme un discours colonial « dominant et élitiste » (Rodet, 2009). 

Prière d’envoyer votre proposition de communication (250 mots environ) en incluant une brève notice biobibliographique à l’adresse électronique de l’association :acef19e@gmail.com.

Date limite : vendredi 7 février 2020.

 

Bibliographie indicative :  ALLMAN, Jean-Marie, GEIGER, Susan et MUSISI, Nakanyike (dir.), Women in African colonial histories, Bloomington, Indiana University Press, 2002.

DULUCQ, Sophie, KLEIN, Jean-François et STORA, Benjamin (dir.),  Les Mots de la colonisation, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2008.

HUGON, Anne (dir.), Histoire des femmes en situation coloniale, Paris, Karthala, 2004. KNIBIEHLER, Yvonne et GOUTALIER, Régine, La Femme au temps des colonies, Paris, Stock, 1985. 

MONICAT, Bénédicte, Itinéraires de l’écriture au féminin. Voyageuses du 19e siècle, Amsterdam, Rodopi, 1996.

 MOUCHARD, Christel, Aventurières en crinoline, Paris, Seuil, 1987.

RODET, Marie, Les Migrantes ignorées du Haut-Sénégal (1900-1946), Paris, Karthala, 2009. ROGERS, Rebecca et BOUSSAHBA-BRAVARD, Myriam (dir), Women in International and Universal Exhibitions, 1876–1937, New York, Routledge, 2018. RUSCIO, Alain, Le Credo de l’homme blanc, Bruxelles, Complexes, 1996.

SAAÏDIA, Oissila et ZERBINI, Laurick (dir.),  La Construction du discours colonial. L’empire français aux XIXe et XXe siècles, Paris, Karthala, 2009.

YEE, Jennifer, Clichés de la femme exotique. Un regard sur la littérature coloniale française entre 1871 et 1914, Paris, L’Harmattan, 2000.

Numéros de la revue Clio. Femmes, genre, histoire : 

2011/1, n°33, “Colonisations” : https://www.cairn.info/revue-clio-2011-1.htm 2008/2, n°28, “Voyageuses” : https://www.cairn.info/revue-clio-2008-2.htm


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.