Parution – « (Trans-)historicité de la littérature »

Les deux revues Acta fabula et Fabula-LhT publient sous le titre (Trans-)historicité de la littérature un double numéro dirigé par Lise Forment et Brice Tabeling, qui se propose de revenir sur l’hypothèse vivement discutée d’une historicité propre à la littérature :
 
— Fabula-LhT, n° 23, (Trans-)historicité de la littérature, dir. Lise Forment et Brice Tabeling, en ligne, 2019 : www.fabula.org/lht/23.
— Acta fabula, dossier 56, « (Trans-)historicité de la littérature », dir. Lise Forment et Brice Tabeling, en ligne, 2019 : https://www.fabula.org/revue/sommaire12526.php.
Ces deux numéros contiennent :
— cinq articles, sur des anthologies poétiques baroques, la notion de « bibliothèque intérieure », les livres imaginaires de Blaise Cendrars, une page de Dora Bruder de Patrick Modiano et Dernier Royaume de Pascal Quignard ;
— un essai sur la (trans-)historicité, la transhistoricité et la transitionnalité de la littérature ;
— une lettre sur les régimes d’historicité et de transhistoricité ;
— une « note pédagogique » sur le concours d’agrégation ;
— un entretien ;
— et huit comptes rendus d’ouvrages récents, dont plusieurs sont republiés pour l’occasion. 
Le tout réunit le travail de 18 chercheurs et chercheuses établies au Canada, aux États-Unis, en France, en Grande-Bretagne et en Suisse, soit :
Éva Avian (Sorbonne-Nouvelle), Maxime Cartron (Lyon 3), Adrien Chassain (Paris 8), Jérôme David (UNIGE), Laurent Dubreuil (Cornell), Lise Forment (Pau), Raphaëlle Guidée (Poitiers), Jean-Louis Jeannelle (Sorbonne), Jacob Lachat (UNIL), Augustin Leroy (Paris 8), Hélène Merlin-Kajman (Sorbonne-Nouvelle), Jessy Neau (Wilfrid Laurier), Mathieu Roger-Lacan (Paris), Michèle Rosellini (ENS Lyon), Véronique Samson, Brice Tabeling (Sorbonne-Nouvelle), Cosmin Toma (Oxford), Boris Verberk.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.