Parution : La Terreur dans la France littéraire des années 1950

Perrine Coudurier

La Terreur dans la France littéraire des années 1950. 1945-1962

Paris, Classiques Garnier, coll. Études de littérature des XXe et XXIe siècles, 2021, 786 p.

Comment poser la question du mal après la Seconde Guerre mondiale ? Comment recréer une communauté après 1945 ? Quels mots la littérature trouve‑t‑elle pour dire l’extrême et l’indicible ?

Cet ouvrage interroge précisément les modalités de ce discours dans la France littéraire des années 1950. La notion de terreur, qui permet aussi bien d’envisager la terreur nazie que de saisir la terreur dans les lettres telle que l’ont définie Paulhan et Blanchot dans une veine sadienne, sert de fil conducteur pour reconstruire le champ littéraire. Cette terreur est contrebalancée par la rhétorique et rassemble une génération de romanciers accédant à une modernité esthétique mais qui ne renie pas pour autant la tradition romanesque du xixe siècle.

Pour de plus amples informations :
https://classiques-garnier.com/la-terreur-dans-la-france-litteraire-des-annees-1950-1945-1962.html


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.